Les aphrodisiaques, est-ce que ça fonctionne vraiment?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Qui n'a pas cherché l'élixir miracle qui donnerait un peu de pep à une soirée trépidante? Depuis très longtemps, on tente de trouver les aliments clés pour une libido à la hauteur de nos attentes (ou de celles de notre partenaire...). Mais est-ce que ces recettes fonctionnent vraiment?

Menu sexy

Vous recevez un prince charmant à souper et vous voulez mettre le paquet pour passer une chaude soirée? Voici quelques ingrédients à intégrer à votre menu.
Les épices... et les huitres!

Tout d'abord, ne lésinez pas sur les épices. En plus de donner beaucoup de goût à vos plats, elles réchauffent l'organisme et stimulent la circulation sanguine. Leurs particularités donnent un petit coup de pouce aux libidos endormies. Un peu de safran pour son côté tonique et quelques graines de moutarde pour activer les glandes sexuelles.

Depuis des siècles, on intègre le ginseng aux menus quotidiens, car il aurait des effets bénéfiques au niveau du fonctionnement sexuel. Il tonifie l'organisme et accroît la résistance physique.

Le gingembre est lui aussi reconnu pour ses capacités aphrodisiaques. Une légende raconte même que les empereurs chinois en consommaient régulièrement afin de satisfaire leurs nombreuses maîtresses. Il semblerait que le gingérol, une de ses composantes, ait une influence positive sur la quantité et la mobilité des spermatozoïdes.

Vous avez déjà entendu que les huîtres stimulaient la libido? Effectivement, leur haute teneur en zinc contribue grandement au fonctionnement sexuel. Elles stimulent la synthèse de la testostérone, l'hormone qui influence le désir autant chez l'homme que chez la femme.

On termine le repas avec un dessert à la vanille car cette plante aurait des propriétés euphorisantes. Elle stimulerait les sens et les zones érogènes deviendraient plus sensibles au toucher. On y ajoute un peu de chocolat pour favoriser la sécrétion d'endorphines et nous voilà satisfaites de notre souper (presque) parfait.

Et si c'était dans notre tête?

Vous comprendrez qu'aucune recherche scientifique n'approuve à 100 % le fait que certains aliments auraient des effets directs sur notre désir sexuel. Des études démontrent bel et bien que certains aliments contiennent des substances qui activent le fonctionnement sexuel mais seulement lorsqu'ils sont pris en très grande quantité. C'est plutôt rare d'ingérer une racine de gingembre complète en un repas...

On doit alors parler d'un effet placebo. Les grands consommateurs d'aphrodisiaques sont convaincus que ces aliments sont efficaces donc ils perçoivent un réel résultat. Ils se sentent en confiance et un mécanisme psychologique s'enclenche. Tant mieux si cette technique fonctionne, mais les meilleurs aphrodisiaques ne seraient-ils pas simplement la tendresse, l'humour et la complicité?

Les plus populaires

Ailleurs sur le web