La porno, en solo ou en duo

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Majoritairement consommée par des hommes, la pornographie semble plaire de plus en plus aux femmes grâce à la variété que nous offrent les producteurs du X. Les hommes y trouvent leur compte, car c'est simple, rapide et efficace. Les femmes, pour leur part, s'en servent surtout pour pimenter leur imaginaire érotique. Par ce fait, la porno se regarde seul ou en duo?

En solo

Les statistiques le démontrent, les hommes sont de plus grands consommateurs de pornographie que les femmes. Avec le gigantesque monde du web, en un seul clic, ils ont accès à une panoplie d'images qui comblent leurs besoins instantanés de masturbation. Les femmes semblent en consommer de plus en plus, mais comme c'est un sujet encore un peu tabou, leurs statistiques de visionnement peuvent être légèrement faussées.

À l'opposé, plusieurs d'entre elles réagissent négativement à la porno. Certaines y voient une démonstration négative de l'image de la femme, d'autres ont peur que leur amoureux les oblige à reproduire ce genre de scènes au lit. Alors, plutôt que d'alimenter une source de dispute, certains hommes préfèrent alimenter leur fantasme en visionnant ces clips en toute intimité.

En duo

En couple, le visionnement d'une vidéo pornographique peut avoir des bénéfices. Les images sont explicites et peuvent provoquer une excitation qui stimule la sexualité des deux partenaires. La pornographie peut aussi donner des idées pour expérimenter des choses nouvelles qui serviront à pimenter leur vie sexuelle. Alors, si les deux partenaires y voient un intérêt, pourquoi pas! L'important, c'est que le couple décide ensemble du choix du film et qu'il établisse la limite de visionnement.

Le danger

Là où ça peut devenir problématique, c'est lorsque le visionnement est nécessaire à l'excitation. On parle alors de dépendance et de compulsion. Ce qui n'était auparavant qu'une simple curiosité sexuelle peut devenir chez certains un besoin quotidien qui nuit à la sexualité du couple. La dépendance à la pornographie engendre souvent un besoin de visionner des images de plus en plus violentes, ce qui provoque un cercle vicieux (sans mauvais jeu de mots!) qui éloigne les fantasmes de la réalité.

Bref, la pornographie peut avoir sa place autant individuellement qu'en duo. En gardant une certaine modération, son visionnement peut apporter de la nouveauté à la sexualité. Sans perdre de vue l'érotisme naturel entre vous et votre partenaire, la pornographie peut être simplement une façon de pimenter votre créativité!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web