Le budget du mariage

Auteur
Ginette Lorrain

Vous êtes nombreuses à m'écrire depuis le début de cette série de chroniques avec la question la plus délicate de toutes : le budget du mariage. Les questions sont variées :

  • Y a-t-il un budget minimum pour un mariage?
  • À quoi faut-il penser : déco, fleurs, cadeau d'invités, repas, cérémonie, photographe et vidéographe, maître de cérémonie, robe, alliances, habit du marié et du cortège, transport, voyage de noces...?
  • Comment sauver des sous?
  • Un mariage en toute simplicité est-il possible?

Les circonstances de la vie font qu'il n'est pas toujours possible de s'offrir le mariage de rêve : la totale comme dans les magazines, avec budget grandiose et bien souvent illimité!

Nathalie m'écrit : "J'aimerais savoir combien un mariage peut couter? Je parle d'un deuxième mariage, donc nous sommes des gens de 43-44 ans et nous avons tous les deux eu un mariage à l'église qui s'est soldé par un échec, mais maintenant qu'on s'est rencontrés un mariage est dans l'air. J'aimerais savoir combien il faut prévoir (je sais que ça dépend du mariage qu'on l'on souhaite), mais j'aimerais avoir un minimum pour un mariage simple avec famille et amis."

Kathy me confie : "Ça fait 5 ans et demi que je suis avec mon conjoint. Ça fait presque aussi longtemps que je veux qu'on se marie. Finalement, cette année, il m'a fait sa grande demande. Cependant, depuis, nous essayons de voir combien tout cela pourrait nous coûter et nous essayons de voir qu'est-ce qui pourrait être fait tout en restant dans un budget assez serré. Nous voulons un mariage simple...très simple. Nous ne voulons pas nous marier à l'église, nous avons trouvé un célébrant qui se déplace. Cependant, nous ne savons pas où lui demander de venir tout en respectant notre budget... De plus, la liste d'invités pose problème : pour le moment, nous avons environ 135 invités. Mon conjoint aimerait garder ça petit avec juste nos parents proches et amis intimes. Il y a, sur le total, 36 enfants... Je sais qu'il se marie surtout pour me faire plaisir, mais j'aimerais que lui aussi puisse apprécier cette journée spéciale.''

Sher m'écrit : ''Mon conjoint est moi sommes ensemble depuis 6 ans. Avec les responsabilités de la vie et pas d'économies, le mariage semble n'être qu'un simple rêve pour nous. Nous aimerions nous marier cet été et célébrer avec notre famille et nos amis. Comment faire cela vec un budget de 0 $ ou presque... Comment faire que le rêve devienne une réalité? ''

Mes réponses...

Premièrement, qu'on se le dise : les considérations monétaires ne devraient pas être un obstacle au fait de se marier. Au cours des dernières années, on a assisté à une démocratisation des cérémonies de mariages : possibilité d'engager un célébrant (en plus des ministres du culte, notaires...) qui se déplace et permet de réaliser la portion légale du mariage n'importe où. Il est même permis, depuis quelques années, à quiconque remplit de simples conditions de célébrer une union (on peut demander à un ami, un membre de notre famille, une personne signifiante de nous marier, en toute légalité!)

L'essence du mariage

Et si on revient à la base : qu'est-ce qui est essentiel dans un mariage? Poser la question c'est y répondre : l'essence même du mariage, c'est le serment que les époux prononcent, l'engagement qu'ils décident d'officialiser, le lien qui désormais les unit.
Au cours des six saisons de La bosse des noces, j'ai eu le grand bonheur d'assister à plus d'une centaine de mariages : des moyens, des gros et des tout petits! J'ai vu des budgets allant de quelques centaines à quelques dizaines de milliers de dollars. Au bout du compte, l'important est de loin l'engagement et le bonheur de tous ces couples et non pas le montant d'argent dépensé!

Cela dit, comment faire pour garder le budget dans des proportions acceptables pour nous et surtout pour éviter de s'endetter à long terme?

La liste d'invités

Eh oui! C'est le nerf de la guerre! Un mariage qui réunit 30 convives n'a rien à voir financièrement avec celui qui en compte 300! Bien sûr, on aimerait que tous les gens qu'on aime (famille élargie, cercle d'amis) et parfois un peu plus (connaissances, collègues, relations d'affaires....) soient présents et assistent à nos épousailles! Mais voilà : il faut être réalistes et c'est ici qu'il faut d'abord couper! Ce sera le premier test de votre vie de futur couple marié : tenter de vous entendre sur la liste d'invités. Des négociations pas toujours harmonieuses seront nécessaires dans le but d'arriver à une quantité d'invités qui déterminera le type de mariage.

Par la suite, il vous faudra peut-être prévoir des explications à donner à votre entourage dans le but d'éviter tout incident diplomatique.

Par contre, ici encore, différentes formules sont possibles : certains couples choisiront le repas gastronomique pour un cercle réduit (15 à 30 invités). À l'autre extrême, d'autres couples préféreront la formule Barbecue-épluchette de blé d'Inde dans un champ avec deux cents invités et leurs nombreux enfants!

D'autres couples inviteront un petit groupe pour le repas (souvent la famille) et un groupe élargi (souvent les amis) pour la soirée. Je vous conseille de ne pas recourir à la stratégie douteuse de la liste B : ces gens que l'on invite uniquement après avoir déterminé le nombre de convives qui ont accepté l'invitation de la liste A. Tout le monde se parle et il serait blessant pour eux de réaliser qu'on les invite en deuxième lieu, parce que d'autres personnes ont répondu non.

Entre les deux, tout est possible! Soyez réalistes, interrogez-vous sur ce qui compte vraiment et surtout évitez d'écouter tous les conseils qui arriveront de partout!! Il n'est plus nécessaire pour se marier d'obéir aux diktats des célébrations traditionnelles. Il n'y a pas de règles... seulement des conventions.

Soyez créatifs et vous risquez de vous retrouver à organiser une fête joyeuse, originale, différente, dont tout le monde se souviendra longtemps.

Le lieu

Vous pouvez bien sûr penser à des endroits spécialisés dans les réceptions de mariage. Les formules sont multiples : salles de banquet dans les hôtels, salles de réception, salles et chapiteaux à la campagne, salles communautaires, cabanes à sucre. Les prix varient beaucoup selon les endroits et vont du haut de gamme au très raisonnable. N'oubliez surtout pas ici de bien choisir la taille de votre réception (le nombre d'invités).

Questionnez-vous encore une fois sur vos priorités : une fête où l'on invite tous les enfants sera bien différente d'une soirée pour les adultes et la présence de nombreux enfants peut même vous dicter le choix du lieu, tant au niveau monétaire que pratique (tout en découle : menu, sécurité des lieux, animation...). Pensez au fait qu'une soirée où l'on fait garder les enfants peut aussi être bien agréable pour vos invités.

D'autres lieux moins conventionnels sont aussi à considérer : à la maison, au domicile d'un proche, au restaurant, dans un chalet à la campagne, en pleine nature, dans un loft ou un espace très urbain ou même industriel. Ici encore, c'est le nombre d'invités et leur âge (les enfants sont des invités à part entière - pensez-y!) qui vous aideront à choisir le lieu. Surtout, ne vous censurez pas et n'ayez pas peur de sortir des sentiers battus et des lieux traditionnels! Si, bien sûr, c'est ce que vous désirez!

Dans les prochaines chroniques, je vais vous donner des pistes et des trucs en ce qui concerne tous les autres éléments qui entrent en jeu dans la préparation d'un mariage : bouffe, locations, type de réception et de menu, déco, fleurs, cadeaux d'invités, robe, photo...

J'espère ainsi vous démontrer qu'un mariage à votre image est possible même avec un budget réduit!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web