Comment rencontrer quelqu’un quand on est monoparental? 

Auteur
Marie-Ève Laforte
Couple à l'extérieur

Ce n’est pas facile de trouver l’amour en général… Alors ça l’est encore moins lorsqu’on a des enfants! Pour toutes sortes de raisons, rencontrer la bonne personne comme parent monoparental ajoute plusieurs particularités.

Mais la bonne nouvelle, c’est que c’est possible ! Et que plusieurs personnes peuvent en témoigner. Voici ce qu’il faut considérer.

 

Restreindre les critères dès le départ

Dans n’importe quel contexte de rencontre, il est important de statuer tout de suite que vous avez des enfants! Probablement que ça va d’emblée exclure plusieurs personnes, mais c’est un mal pour un bien. 

Une personne qui ne comprendrait pas que vos enfants sont au centre de votre vie ou que ces derniers peuvent amener des imprévus ou des sacrifices ne mérite de toute façon pas votre attention!

 

Trouver un bon co-parent

La différence majeure entre trouver un partenaire de vie avec ou sans enfant est la suivante : les parents ne doivent pas seulement considérer si la personne est un bon amoureux(se), mais aussi potentiellement un bon co-parent.

Ceci ne veut pas dire qu’un nouveau partenaire peut et doit prendre la place des parents auprès des enfants! Mais simplement que si la relation devient sérieuse, forcément le partenaire devra amener certains changements dans sa vie, vivre avec les enfants au quotidien, effectuer certaines tâches, participer à certaines décisions et probablement même interagir avec votre ex. 

Est-ce que la personne est réellement prête à le faire, avec les compromis (et les joies!) que cela suppose?

 

Comprendre que les choses ont changé

Vous n’êtes plus la même personne que lorsque vous avez rencontré celui ou celle avec qui vous avez eu des enfants! Vous avez pris de la maturité d’abord et vous savez probablement plus ce que vous voulez (et ne voulez plus). Vous souhaitez peut-être activement éviter des erreurs du passé, par exemple prendre plus votre place ou ne pas éviter les désaccords.

Étant parent, et peut-être parent solo à temps plein, vous êtes peut-être aussi plus fatigués et vous avez certainement moins de temps à consacrer à une nouvelle relation que dans un contexte «habituel». 

Il est important que le nouveau partenaire comprenne bien ceci, mais aussi que vous acceptiez pleinement votre nouvelle réalité. 

 

Recomposer la famille tranquillement

Les enfants, particulièrement s’ils ont vécu une séparation, peuvent se sentir protecteurs de leurs parents et avoir du mal à partager leur attention. De nombreux enfants sont ambivalents face à la nouvelle relation, ou même carrément hostiles au début! Il s’agit simplement d’être patient, puisque les choses finissent pratiquement toujours par se replacer. Assurez-vous simplement d’être présent encore plus que d’habitude!

Lorsque le nouveau partenaire amène aussi des enfants dans la relation, ça peut de plus réveiller un certain esprit de compétition entre les enfants, ou encore faire monter un sentiment qu’ils ne sont plus aussi aimés. La clé, c’est toujours d’y aller petit à petit, de prendre le temps et d’en parler souvent avec les enfants (s’ils ont l’âge de comprendre, évidemment). Prenez le pouls de leurs émotions et demandez-leur leur avis sur certains points. 

Par exemple, se sentent-ils prêts à rencontrer les autres enfants? De quelle manière aimeraient-ils le faire?

 

 

 

Si vous aimez les croisières, l’émission les Naufragés de l’amour vous fera rêver. Tous les mercredis à 20 h sur Canal Vie, avec rediffusion les vendredis à 21 h.

 

Sur le même sujet

Les plus populaires

Ailleurs sur le web