L’amour et les nouvelles technologies

Si elles facilitent la vie personnelle et professionnelle de la plupart d’entre nous, les nouvelles technologies sont également à l’origine d’une véritable révolution… amoureuse. De plus en plus de gens les utilisent pour séduire, pour rencontrer l’âme sœur, pour une rencontre d’un soir, voire pour rompre.

Séduire

Les courriels et les agences de rencontres traditionnelles sont de moins en moins à la mode. Réseaux sociaux, messages textes, téléphones intelligents et le logiciel Skype sont de plus en plus utilisés pour les personnes à la recherche d’un partenaire d’un soir ou d’une vie. Et les communications sont instantanées. Il suffit d’avoir accès au réseau d’une personne, ou d’obtenir son numéro de téléphone, pour chercher à la séduire, à la rencontrer. Rien de plus facile!

Avec les nouvelles technologies, il vous suffit d’entrer en contact via Facebook, d’envoyer un gazouillis sur Twitter ou un message texte à la personne convoitée. Elle ne fait pas partie de votre réseau ou de la liste de vos « followers », cet obstacle peut être facilement contourné. Après tout, vous connaissez sans doute quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît cette personne. Et hop! Il ne vous reste qu’à l’ajouter à vos contacts, si elle accepte.

Cette méthode a plusieurs avantages. Les plus timides y trouveront sûrement leur compte. Et, dans les pays traditionnalistes où la mixité est interdite, rencontrer un jeune homme ou une jeune femme est devenu un jeu d’enfant grâce à certaines applications qui permettent de localiser des personnes dans un lieu donné. Plus besoin donc de transmettre discrètement son numéro de téléphone à la personne désirée.

Les réseaux sociaux

En expansion, les réseaux sociaux, tels Twitter ou Facebook, facilitent les rencontres. Une fois que la personne pour qui vous avez le béguin devient votre « ami », lui envoyer des messages est facile. Au fil des jours, des semaines, les messages peuvent devenir plus précis, plus personnels. Si l’élu(e) de votre cœur y répond, vous êtes sur la bonne voie. C’est tout aussi simple sur Twitter.

Une fois la relation établie, plus rien ne vous empêche d’échanger des mots doux, ou grivois, avec votre partenaire. La distance et l’agenda chargé n’existent pratiquement plus. Vous pouvez, en quelques mots, lui envoyer des messages tendres, voire explicites.

Il en va de même sur Twitter. Il est facile d’exprimer votre désir pour l’être cher, et ce, en moins de 140 caractères. « Je t'aime » ne prendra que quelques secondes à écrire, mais le message aura le mérite d’être clair. Il suffit que vos « conversations » demeurent privées et/ou de vous assurer que vous ne vous trompez pas de destinataire…

Vous avez le numéro de téléphone de votre partenaire? Un simple message texte pourrait allumer son désir… et le vôtre.

Sur Skype

Le logiciel Skype est également abondamment utilisé, tant pour séduire que pour converser. Beaucoup d’adolescents et de jeunes adultes emploient cette technologie pour faire connaissance, pour échanger, puis pour exprimer leur amour : tout cela sur un téléphone intelligent ou dans le confort de leur foyer.

Chez les couples « établis », ce logiciel est de plus en plus utilisé pour dialoguer, pour raconter leur journée de travail, voire pour allumer le désir, même à des kilomètres l’un de l’autre.

Les plus osés s’en serviront pour mettre du piquant dans leur vie, meubler leur imaginaire érotique ou même soulager leurs tensions sexuelles. Plus rien n’est impossible, ou presque.

Les rencontres d’un soir

Les nouvelles technologies sont aussi abondamment employées pour dénicher un partenaire d’un soir. Qui n’a pas reçu de message sur Skype, par exemple, l’invitant à se connecter pour « dialoguer ».

D’autres utiliseront les réseaux sociaux pour dénicher celui ou celle qui aurait envie d’un contact physique sans lendemain. Mais attention, dans plusieurs cas, le prince charmant, tel qu’IL se décrit, pourrait ressembler à une grenouille.

Il existe même un bracelet affichant un code QR qui, lu à l’aide d’un téléphone intelligent, permet de partager des informations personnalisées avec de nouvelles rencontres. Plusieurs l’utilisent pour draguer.

En outre, certains réseaux – la-bisu.com, LSF Book, Fuckbook (1) et Sexe - Clic, pour ne nommer que ceux-là – sont même spécialisés dans ce type de rencontre.

La rupture

Si les nouvelles technologies facilitent les rencontres, elles sont de plus en plus utilisées pour rompre une relation. L’un des partenaires n’a qu’à envoyer un message texte pour faire part de sa « décision » ou à supprimer sa « dulcinée » de ses amis Facebook. D’autres, moins subtils, changent leur statut ou présentent leur nouvelle flamme au monde entier. Plus besoin d’explications. C’est fini! Le message est clair, mais sans élégance.

Trouver l’amour grâce aux nouvelles technologies n’est pas nécessairement gage de succès. Toutefois, le phénomène est en constante augmentation partout sur la planète. Dans les pays arabes où garçons et filles ne peuvent échanger un public, l’usage du téléphone intelligent est largement répandu. Nous sommes très loin de la missive enflammée écrite sur un coin de table et livrée par un facteur, quelques jours plus tard…

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

(1) : un jugement récent, en faveur de Facebook, interdit dorénavant l’utilisation du nom Fuckbook. Les exploitants du site devront le fermer ou changer de nom avant la mi-août 2013.
 

Les plus populaires

Ailleurs sur le web