Comment échapper au pervers narcissique?

Auteur
Marie-Ève Demers-Morabito, sexologue

List View threecolteaser in article_player slot has not been implemented.

List View threecolteaser in article_player slot has not been implemented.

Un diable déguisé en prince charmant

Charmant de prime abord, ouvert, doux, attentionné, charismatique et intelligent, il est le partenaire idéal…jusqu’à ce qu’il se montre sous son vrai jour : manipulateur, menteur, égocentrique, autoritaire, colérique, contrôlant, jaloux, prêt à tout pour satisfaire son besoin de pouvoir et de destruction. On l’appelle le pervers narcissique.

Ce terme dont on entend de plus en plus parler fait référence au trouble de la personnalité narcissique. On retrouve beaucoup plus d’hommes que de femmes qui ont ce diagnostic. On les reconnaît par leur double visage. Ils oscillent entre plusieurs comportements contradictoires qui sèment doute et confusion dans l’esprit de leur cible. Cela amène leurs victimes à marcher constamment sur des œufs. Les personnes en couple avec un pervers narcissique se laissent souvent attendrir lorsqu’il affiche son masque de séducteur et ont du mal à prendre du recul sur leur relation puisqu’il ne leur laisse aucun répit. Il peut être si adorable quand il le veut!!!

Démasquer un pervers narcissique est plus compliqué qu’il n’y paraît puisqu’il n’y a pas vraiment de portrait type de cette personnalité toxique. On la retrouve souvent chez les personnes qui ont des talents de comédiens, de séducteurs, qui montrent une estime de soi excessive (se croient supérieurs aux autres), un manque d’empathie pour les autres et qui présentent une immaturité affective importante (chantage, culpabilisation, déni de leurs paroles et actions, victimisation, humeur changeante, etc.) Ces personnes ont un immense besoin d’être admirées et adulées par les autres, mais s’ils semblent excessivement confiants en elles, au fond, ils se sentent nuls et ne s’aiment pas. Elles ont une très faible estime de soi qu’elles doivent masquer pour se défendre contre les autres. Elles se sentent très facilement critiquées et attaquées par les autres. Elles ont un égo surdimensionné. Elles souffrent souvent de dépendance affective, de dépression et éprouvent de grandes difficultés relationnelles.

L’amour qui fait mal

Vivre une relation amoureuse avec un partenaire qui a un trouble de la personnalité narcissique mène à beaucoup de souffrance. Le pervers narcissique ne reconnaît pas ses torts, car il a toujours raison. De plus, il n’accepte aucune critique puisqu’il se croit parfait. Il ne pense qu’à ses besoins et ne pense pas aux vôtres. Lorsque vous lui faites part de vos émotions quand il fait quelque chose que vous n’aimez pas, il les minimise, les banalise et ira même jusqu’à les ridiculiser. Il aime vous rabaisser et vous dévaloriser pour prendre le pouvoir sur vous. Il ne vous aime que si vous l’admirez et ne le contredisez jamais. Il exige de vous la perfection. Vous n’êtes pas un robot! Vos besoins sont aussi importants que les siens et il peut être extrêmement destructeur de ne pas les respecter. Si vous ne voulez pas vous perdre, la meilleure chose à faire est de vous sauver! Vous ne vous remercierez jamais assez de ne pas vous être fait prendre plus longtemps dans ses filets.

Comment se sortir des griffes d’un pervers narcissique?

Si vous avez l’âme d’une sauveuse et que vous pensez pouvoir aider votre partenaire narcissique, sachez que ce type de personnalité refuse l’aide des autres puisqu’il refuse de reconnaître qu’il a un problème. D’ailleurs, selon lui, ce sont les autres le problème! Comme il méprise tout le monde, aucun thérapeute ne pourra l'aider. S’il accepte d’entreprendre une thérapie, c’est un choix de dernier recours. C’est souvent pour traiter une dépression ou une dépendance à l’alcool, aux drogues, au sexe, etc.

Comme il n’aime pas être confronté à ses agissements, qu’il est incapable d’introspection et de reconnaître ses torts, il finit souvent par mettre fin prématurément à la thérapie. Alors à moins d’une réelle prise de conscience des torts qu’il vous fait subir, (ce qui tient du miracle selon moi) prenez vos jambes à votre cou et fuyez! Comme il ne vous laissera pas partir facilement, si vous ne savez plus où vous en êtes, n’hésitez pas à demander l’aide de professionnels (psychothérapeutes, avocats, psychiatres, etc.) Comme il vous aura surement isolé de votre famille et vos amis pour avoir plus d’emprise sur vous, recontactez-les et demandez-leur de l’aide. Cessez d’essayer de comprendre votre partenaire pervers narcissique ou de lui trouver des excuses. Il ne changera pas. Le seul moyen de s’en sortir est de couper tout contact avec lui en changeant de numéro de téléphone, d’adresse et de courriel. Bref, il faut carrément s’effacer de sa vie!

Bonne chance!

Vous aimerez aussi

Les plus populaires

Ailleurs sur le web