Peut-on habiter chacun chez soi?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Bonjour,

« J’ai 35 ans et j’habite avec mon copain depuis cinq ans. Notre relation va relativement bien mais l’époque où je vivais seule dans mon appartement me manque énormément. On dirait que j’ai encore besoin d’un endroit à moi et en couple c’est plutôt difficile. J’ai entendu dire que plusieurs couples amoureux réussissaient à vivre chacun chez soi et je dois avouer que cet option m’intéresse beaucoup! Cependant, j’en ai pas encore parlé à mon copain, car j’ai peur qu’il réagisse mal. Est-il possible pour un couple d’être heureux sans habiter sous le même toit? J’ai besoin d’arguments! Merci! »

Mel

 

Bonjour Mel,

Effectivement, il existe une certaine tendance à ce que des couples, bien que très amoureux, décident de vivre séparément. Ce courant reflète bien la société d’aujourd’hui, les gens ont soif de liberté! Tandis que certains se plaignent qu’ils se sentent étouffés en couple, les adeptes du « chacun chez soi » bénéficient d’une indépendance enviée par plusieurs.

Vous recherchez des arguments? Dormir en étoile toutes les nuits, ne pas entendre l’autre ronfler, choisir ses repas (à l’heure qui nous convient!), écouter toutes les émissions qu’on désire, etc. sont des arguments positifs de la vie en solo au quotidien. De plus, vivre chacun chez soi éloigne davantage la routine qu’un couple qui habite ensemble. En effet, chaque rencontre devient un rendez-vous! On se met belle pour l’autre, on a hâte de le voir, chaque fois qu’on se voit, ce n’est pas banal! Chaque rendez-vous devient un moment privilégié et de retour chez soi, l’autre nous manque et le désir refait surface. Nous sommes loin de la routine! C’est comme si le couple vivait son premier moment durant des années!

Vous comprendrez que comme dans tout, il y a aussi le côté inverse de la médaille. Vivre chacun chez soi coûte deux fois plus cher. On doit payer seule les factures qu’on séparait à deux. Aussi, la liberté que procure ce rythme de vie engendre aussi la nécessité d’une confiance absolue envers l’autre. Il peut en résulter une certaine insécurité de ne pas avoir à l’oeil les aller et venu du partenaire.

Alors est-ce possible pour un couple d’être heureux en vivant chacun chez soi? Probablement. Par contre, bien que l’ennui soit nécessaire au désir et au rapprochement, la vie à deux aide à développer la complicité amoureuse au quotidien. Je vous suggère donc de peser le pour et le contre avec votre copain pour être en mesure de prendre la meilleure décision!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web