Le partage équitable des tâches : possible?

Auteur
Canal Vie

Le partage des tâches domestiques est souvent un irritant dans un couple. Que faire pour que la répartition soit équitable et que chacun se sente libre de les faire à sa façon au moment qui lui convient sans créer davantage de tension dans la famille. N'oubliez pas qu'un bon partage des tâches aide à une meilleure conciliation travail-famille.

Vers un partage équitable

Le partage équitable des tâches domestiques demeure un mythe dans la plupart des familles. Il y a toujours quelqu’un qui en fait plus que l’autre. Un partage équitable ne veut pas dire que chacun fait exactement le même nombre de tâches ou y consacrent le même temps.  

Il faut briser de vieux stéréotypes, peut-être ceux de vos parents. Dans le cas des familles traditionnelles de l’époque, souvent la femme effectuait plus de tâches. Toutefois, il faut rappeler que bien souvent, elle ne travaillait pas à l’extérieur. Le contexte a bien changé depuis. Donc, le partage des tâches devrait aussi avoir évolué chez vous. Sortez de vos patterns familiaux et osez trouver une formule qui vous convienne. Aucun des deux conjoints ne devraient se retrouver avec la majorité des tâches en plus de son emploi. Il convient de faire un examen approfondi de toutes les tâches – comprenant tout autant les rendez-vous chez le médecin comme pour le changement de pneus, les allers-retours à la garderie, les emplettes, la préparation des repas, les vidanges, le lavage, la tonte de la pelouse, etc. – pour ensuite les répartir entre tous les membres de la famille, enfants compris. Il est bon de décrire chaque tâche et les standards à atteindre pour que les tâches ne soient pas que faites rapidement, mais adéquatement. Ainsi, chaque tâche est analysée, voire même décrite. Quand c’est nécessaire, on peut même déterminer à quel moment la tâche devra être complétée.  Ensuite, une fois déléguée à un des conjoints (ou des enfants), cette personne la prend en charge et s’active à la réaliser à sa façon et au moment qui lui convient. Dans un monde idéal, l’autre conjoint n’aurait ni à lui rappeler de la faire. Ce n’est plus sa tâche. Aussi, il faut à tout prix éviter de repasser derrière l’autre pour refaire à sa manière la tâche. C’est la meilleure façon que l’autre se déresponsabilise et vous relègue la tâche.

Des rappels pour que tout se passe bien

Pourtant, il existe certaines solutions qui amèneront un meilleur partage des tâches domestiques. Voici des rappels qui favoriseront un sain partage des tâches.  

  • Si vous êtes un peu contrôlant, acceptez de jeter du lest sur votre mainmise des tâches domestiques. Évitez d’imposer votre manière de faire et laissez les autres membres de votre famille effectuer les tâches à leur façon.
  • Négociez la liste des tâches à accomplir dans la maison et entendez-vous sur celles qui seront dévolues à chaque membre de la famille, selon ses habiletés et ses goûts. Les enfants aussi peuvent participer! Et pour les tâches plus rebutantes, partagez-les le plus équitablement possible.
  • Acceptez aussi que les résultats des autres soient différents ou inférieurs à vos attentes. Ce n’est plus votre tâche, lâchez prise! Évitez de critiquer aussi.
  • Remerciez la personne qui a fait du bon boulot ou faites un compliment sur une tâche accomplie.  C’est encourageant pour tous de voir que les autres remarquent notre travail.
  • Osez mettre du plaisir dans l'accomplissement des tâches. Qui a dit que vous n’aviez pas le droit de mettre des écouteurs pour vider le lave-vaisselle au son de votre musique préférée?
  • Misez sur la technologie pour des rappels de certaines tâches. Ainsi, plus d’oubli! Tout le monde est gagnant!

À LIRE AUSSI SUR CANAL VIE

- 10 tâches que les enfants peuvent accomplir à la maison
- Conciliation travail-famille: 15 trucs pour y arriver
- Déguiser les corvées dees enfants en jeu

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web