Ces petits irritants qui nous gâchent la vie de couple

Vivre en couple comporte bien des avantages... C'est d'ailleurs pour cela que la grande majorité des êtres humains le font! Et quant à ceux qui sont célibataires, ils espèrent généralement ne pas le rester trop longtemps!

Pourtant, n'importe quelle personne vivant avec un conjoint vous dira aussi que tout n'est pas toujours rose. Aux débuts de la relation, la passion et la nouveauté vous empêchent de remarquer les petites habitudes moins attendrissantes de votre amoureux. Et puis, après quelques mois ou semaines, ou années (tout dépendant de votre tolérance), vous vous rendez compte que vous n'êtes plus capable de supporter tel ou tel comportement, malgré tout l'amour que vous éprouvez à l'égard de l'autre.

Que faire pour ramener la paix dans la chaumière?

Les principaux irritants

Ce que nous appelons « irritants », ce sont les petites choses pas très importantes qui vous tapent sur les nerfs. Il n'est pas ici question des valeurs, de certains traits de caractère de votre conjoint, ou des beaux-parents (par exemple). En fait, il s'agit des petits comportements tellement anodins que l'on n'en parle jamais, sauf certains jours, lorsqu'on est au bout du rouleau : dans ces cas-là, tout sort d'un coup! Et votre conjoint se demande alors comment il se fait que vous n'en ayez jamais touché mot auparavant.

Généralement, les irritants peuvent se regrouper en deux grandes « familles. »

L'entretien ménager

La première concerne tout ce qui a trait à l'entretien ménager, par exemple :

  • La cuvette des toilettes qui est systématiquement remontée : un grand classique!
  • Les traineries de l'un alors que l'autre se charge méthodiquement de tout ramasser.
  • Les cheveux et les poils dans le bain.
  • Les bas et sous-vêtements sales éparpillés dans la chambre à coucher.
  • Les cosmétiques entassés sur toutes les étagères de la salle de bain.
  • Les tiroirs pleins de vêtements roulés en boules qu'on ne peut plus ouvrir ou fermer.
  • Les miettes de toasts et le bol de café au lait oubliés tous les matins sur la table de la cuisine.
  • Les matières recyclables jetées « par inadvertance » (mais tous les jours) dans la poubelle.
  • Les papiers et factures entassés sur le petit meuble d'entrée.
  • Les contenants de shampoing et de dentifrice qui restent ouverts.
  • Etc.

Les habitudes physiques

La deuxième « famille » d'irritants concerne les petites habitudes physiques de votre conjoint(e). Vous savez, ces petites choses que vous trouviez peut-être charmantes avant d'emménager ensemble, et que vous ne pouvez désormais plus supporter :

  • Les ronflements.
  • Les tics nerveux : clins d'oeil récurrents, claquements de doigts, etc.
  • Sa manie de boire le lait (ou le jus) à la bouteille sans refermer le frigo.
  • La tendance à rester des heures sur le bol de toilette...
  • Ou à rester des heures devant le miroir à se préparer.
  • Le besoin de vérifier 5 fois que la porte est bien verrouillée avant de sortir.
  • Les petits « bruitages » incontrôlables, que l'on s'efforçait pourtant de faire en cachette aux débuts de la relation.
  • Son habitude à être TOUJOURS en retard (ou en avance, c'est selon...)

Comme vous le voyez, il y en a de toutes les sortes... De plus, chaque personne est unique et possède un seuil de tolérance différent selon les situations.

En parler

Bien sûr, afin d'éviter d'exploser et de ressortir toutes ces choses à la tête de votre moitié au moment où elle s'y attend le moins, il convient d'en parler. Choisissez pour cela le moment propice, c'est-à-dire l'instant où la chose se produit...

Surtout, ne vous montrez pas agressif, et proposez une solution de rechange lorsque cela est possible. Par exemple, achetez un joli panier d'osier que vous placerez dans un coin de la chambre à coucher en demandant au « traineux » d'y déposer systématiquement ses vêtements sales quand il les enlève le soir, parce que c'est ensuite plus facile pour le lavage. Si vous ramassez constamment la vaisselle de votre conjoint(e), dites-lui également que vous apprécieriez son aide...

Dans certains cas (les tics, les ronflements), il est clair qu'il vous faudra prendre votre mal en patience : il n'y a pas grand-chose à faire! Par contre, vous pourriez tâcher de remettre les choses en perspectives en les comparant aux habitudes que vous aimez particulièrement.

Passer par-dessus...

Dans nos sociétés contemporaines, on souhaite souvent avoir tout, tout de suite : un amoureux, une famille, une belle carrière, des amis, la liberté, l'autonomie, etc. On aimerait aussi ne voir que les beaux côtés de la médaille et ne jamais rencontrer de problèmes. Pourtant, il faut se rendre à l'évidence : la vie, et plus particulièrement la vie de couple, est une alternance entre de beaux et de moins beaux moments. C'est la moyenne des deux, ainsi que notre perception des choses qui font de nous des personnes heureuses ou pas.

Vous connaissez surement des couples âgés dans votre entourage, des personnes qui ont passé 30 ou 40 ans de leur vie ensemble... Si vous leur demandiez quelles sont les choses qui les dérangent chez leur conjoint, ils auraient probablement une liste plus longue que cet article à vous exposer...

Mais ils ne le feront pas, parce que le secret de la longévité dans les relations consiste justement à passer par-dessus ces détails sans grande importance et à conserver vos énergies pour les choses qui en valent vraiment la peine. Bien sûr, il y aura des disputes, des incompréhensions, des doutes et des périodes troubles, mais est-il vraiment nécessaire de déclencher une tempête pour de petites habitudes qui ne causent au fond pas beaucoup de mal?

De plus, il faut bien comprendre que tout est question de compromis... Si vous revenez constamment sur le problème du bol de toilette, votre conjoint n'hésitera pas à vous importuner quotidiennement avec une autre de vos habitudes qui le dérange!

Si votre couple est en santé, si vous vous aimez et envisagez de faire un long bout de chemin, ensemble, vous auriez peut-être avantage à vous concentrer sur les aspects les plus positifs de votre relation...

Et ces détails deviendront alors tellement pâles que vous vous demanderez un jour pourquoi vous en avez fait une montagne! Si, par contre, vous ne parvenez qu'à voir les « irritants » chez votre conjoint, c'est peut-être signe que votre relation n'est plus aussi forte que vous le pensiez, et il serait alors bon de faire un retour sur vos sentiments réels et vos attentes pour l'avenir.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web