Qu’est-ce que le burnout amoureux?

Auteur
Marie-Ève Demers-Morabito, sexologue

Quand l’amour nous épuise

Quand on parle de burnout, on pense souvent à l’épuisement professionnel. Pourtant, on peut aussi vivre de l’épuisement au niveau amoureux. Beaucoup de célibataires et de gens en couple en ont marre de vivre des déceptions et du chagrin dans leur vie amoureuse. Quelle est la différence entre un simple ras-le-bol et un véritable burnout amoureux?                                                         

Les signes du burnout amoureux

Le burnout amoureux est souvent confondu avec la dépression puisque que les symptômes sont semblables (fatigue, tristesse, irritabilité, anxiété, baisse de désir sexuel, trouble du sommeil, etc). Si vous vous reconnaissez dans cette description, c’est que vous vivez un vrai épuisement amoureux et pas un simple raz-le-bol.

Un des premiers symptômes de l’épuisement amoureux est la chute de la confiance en soi. On se met à tout remettre en question et à douter de notre valeur, de notre capacité à aimer et à être aimé. On se sent souvent l’unique responsable de nos «échecs amoureux» car avec la fatigue vient la difficulté à relativiser et à voir le bon côté des choses. De plus, on devient cynique. On ne fait plus confiance aux hommes ou aux femmes puisqu'on croit qu’ils sont tous incapables de s’engager ou qu’ils ne sont pas fidèles. On se dit que l’amour n’existe que dans les contes de fée, que c’est arrangé avec le gars des vues.

L’indécision est un autre symptôme du burnout amoureux. Tout devient compliqué dans notre tête lorsqu’on pense à notre relation amoureuse car on a peur de faire de mauvais choix. Être en burnout amoureux, c’est aussi avoir la mèche courte. C’est s’énerver pour la moindre chose qu’on aurait laissé passer avant, mais qu’on n’accepte plus maintenant. C’est aussi de tout voir en noir. On se dit que l’amour c’est pour les autres, qu’on ne rencontrera jamais la bonne personne pour nous. D’ailleurs, célibataire, on évite souvent toutes nouvelles rencontres parce que notre cœur est trop écorché pour se laisser aller à aimer. La peur du rejet, de l’abandon et de l’échec nous hante et peut nous empêcher de dormir et peut même causer les maux physiques.

Comment prévenir l’épuisement amoureux?

Pour prévenir le burnout amoureux, il est important dans un premier temps de prendre conscience de nos attentes en amour. Sont-elles réalistes ou trop élevées? Ensuite, on doit identifier les effets négatifs de celles-ci sur nous. Après, on doit accepter d’abaisser nos attentes et de lâcher prise. Cela ne veut pas dire qu’il faut prendre le premier venu, mais accepter que la relation ne soit pas parfaite. Il est normal que la relation ait des hauts et des bas.

En amour, la répétition de frustrations et d’insatisfaction peut user le couple et quand en parler avec notre partenaire ne fait que nous amener à tourner en rond, il peut être très utile d’aller en thérapie de couple pour aller chercher des outils pour prévenir l’épuisement amoureux. Prendre une petite pause du couple peut aider temporairement à se retrouver. Parfois, la meilleure option, quand on a tout essayé et que la relation ne s’améliore pas est la séparation définitive.

Maintenant que vous connaissez ce qu’est le burnout amoureux, vous reconnaissez-vous dans cela?

Sur le même sujet

Les plus populaires

Ailleurs sur le web