Souvenirs d’hiver

Auteur
Vanessa Sicotte

Le 1er décembre 1995, il neigeait à plein temps. Au volant de ma petite voiture usagée, j’ai pris la route pour me diriger vers mon emploi à temps partiel dans un centre d’achat de ma région. Un poids lourd, sur la voie rapide, est arrivé derrière moi. Pour le laisser passer, j’ai voulu changer de ligne et mes roues se sont prises dans le monticule de neige entre les deux voies. Le reste m’a été raconté par les policiers et mes parents, car je n’ai aucun souvenir des longues minutes qui ont suivi. Les pompiers ont dû me sortir de ce qui restait de la voiture avec des forceps, ma tête avait fracassé la fenêtre et les blessures étaient nombreuses. Je n’ai pas repris le volant de cet hiver-là.

Mes parents ont tenté de m’aider en m’encourageant à suivre des cours de conduite sportive sur glace. Je n’étais pas prête et j’ai simplement arrêté de conduire sur la neige durant plusieurs années… jusqu’à ce que la nécessité m’y force de nouveau.

Vingt ans plus tard, je suis contente de vous dire que j’ai retrouvé le plaisir de conduire l’hiver (par beau temps du moins), surtout pour faire des randonnées hivernales avec ma petite famille. Avides skieurs, planchistes, fondeurs et patineurs, nous sommes férus de sports hivernaux et toutes les occasions sont bonnes pour partir à l’aventure!


Nous avons la chance d’avoir un chalet familial duquel profiter, dans les Laurentides, et nous ne manquons pas une seule occasion d’y passer du bon temps. La seule chose que les enfants déplorent (et nous aussi à les voir se tortiller d’impatience) est la longueur de la route. Le trafic et les conditions routières font en sorte que leur patience est mise à rude épreuve.


Imaginez-vous alors ma surprise, et ma joie, de découvrir la technologie avec laquelle est équipée la Chevrolet Équinox, voiture que GM m’a prêtée pour que j’en fasse l’essai. Équipé de sans fil OnStar avec 4G LTE, le véhicule devient un hotspot ambulant sur lequel brancher les appareils de divertissement tels que les tablettes et les téléphones intelligents. Je ne suis pas une personne qui élève ses enfants avec l’électronique, mais entre vous et moi, il y a des moments où je capitule et où j’apprécie le fait de pouvoir les divertir un peu. En un clic, et le temps qu’il a fallu pour écrire le mot de passe, les enfants avaient accès à leur banque de films, habituellement hébergée sur notre compte Netflix à la maison. Incroyable! Les deux heures de route ont passé comme un charme!

Pendant que les petits regardaient leur film, mon mari et moi faisions honneur à nos connaissances musicales en nous remémorant certains des hits de notre jeunesse sur la radio XM aussi disponible dans le véhicule. C+C Music Factory… ça vous rappelle des souvenirs? Rien qui ne nous rajeunisse, mais bon!


Pour ma part, c’est la traction intégrale qui m’a vraiment rassurée et mise à l’aise. Assise au volant, je me sentais bien campée au-dessus de la route, avec un véhicule sécuritaire de tous les angles. Non, vraiment… je crois qu’il compte 8 coussins gonflables! En plus, la caméra de recul, qui était une première pour moi, est vraiment fameuse. On y prend vite goût.


Je suis passionnée par mon métier et par les passe-temps qui m’animent dans mes temps libres. Mais mon plus grand bonheur est de loin celui de passer du temps de qualité en famille à créer des souvenirs inoubliables. Armée de mon appareil photo, je croque sur le vif ces moments de joie et de petites joues rougies par le froid. Et vous savez quoi? Nous pouvons maintenant les partager aux grands-parents directement de l’habitacle de la voiture.

Commentaires