Une inspiration japonaise - Design végétal

Émission
Des idées de grandeur dans ma cour
Épisode
Des terrasses achevées, repensées et réaménagées chez Anne-Valérie

Anne-Valérie aime beaucoup les jardins et a un grand faible pour ceux d'inspiration japonaise. Elle aime les plantes structurées, les jardins rangés et les lignes pures et n'aime pas trop les fleurs et la nature à l'état sauvage. La commande était donc très facile pour notre designer de jardin, Frédérique. Toutefois les végétaux japonais sont très onéreux de par leur entretien et leur croissance très lente, on parle de bonsaïs ou de spécimens nains. L'autre complication de la cour d'Anne-Valérie c'est qu'elle est très à l'ombre, le choix est donc plus restreint d'autant plus que les conifères qui ont cette allure très droite aiment beaucoup le soleil.

Notre designer de jardin a traité la cour en trois parties, la grande boîte à fleurs de 14 pieds de long par 3 pieds de largeur et 48 pouces de hauteur qui longe la zone SPA avec des Juncus pour leurs jolies tiges qui poussent en spirale. Cette plante aquatique peut se planter dans la terre et mesure 15 cm. Elle apporte un bel élément graphique. Puisqu'Anne-Valérie ne voulait pas de fleurs, Frédérique a trouvé que c'était une belle alternative.

Ensuite juste à côté du SPA, Valérie voulait déposer un joli assemblage qui vient rappeler ceux que l'on voit dans les « vrais » SPA, Frédérique a donc créé un assemblage de pots avec une plante aquatique, un autre avec de la mousse arenaria verna aurea et un dernier pot avec une plante qui fait un petit rappel des Juncus dans la boîte à fleurs. Elle y mettra aussi des roches et des branches.

Dans la terrasse, Valérie a voulu délimiter les zones par des insertions dans lesquels elle voulait mettre des arbustes. Frédérique lui a proposé des Euonymus fortunei emerald gold, ces derniers atteignent un pied de haut et ont un feuillage persistant qui reste identique hiver comme été. Ils ont une teinte verdâtre et sont denses et structurales. Ils poussent à l'horizontale. Il est donc possible de le faire grimper.

Pour les deux plates bandes qui longent la terrasse, notre designer de jardin a choisi trois variétés de vivaces ainsi qu'un arbuste en coin, un vinaigrier rufina qui est une plante indigène et qui fait de grosses grappes rouges. Ce dernier ne se propage pas comme tous ceux de cette espèce. Frédérique en a pris un petit de deux pieds de haut et de couleur vert lime.

Sur l'autre bande elle a déposé des pas japonais sur du sable avec des graminées Hakonechloa macra Aureola d'une belle teinte lime. Frédérique les placés à l'avant afin qu'ils retombent en cascade. Au centre, elle a planté des Imperata cylindrica « red baron » qui ont fière allure avec leur feuillage érigé et rouge. À l'arrière, cinq Hostas montana Aureomarginata sont marginés de jaune.

Vous aimerez aussi

Commentaires