La tique tueuse asiatique, un insecte mortel pour l'humain

Auteur
Annie Dubé
Tique tueuse asiatique

Une nouvelle espèce de tiques, originaire d’Asie, sévit sur la côte est du continent américain. Elle a été découverte l’an dernier sur un mouton au New Jersey, et se répand depuis. On la détecte présentement dans 7 différents États de la côte Est des États-Unis. Elle se rapproche dangereusement des frontières du Québec, où l’on retrouve déjà une variété de tiques qui peut transmettre la maladie de Lyme, qui est présentement en recrudescence dans la province.

Qu'est-ce que la tique tueuse asiatique?

Cette nouvelle espèce nommée la tique tueuse asiatique (Haemaphysalis longicornis) est particulièrement résistante aux changements extrêmes de température. Elle transmet des maladies aux animaux comme aux humains. Ceux-ci risquent de souffrir d’une fièvre hémorragique, une maladie peu connue qui peut causer la mort chez des patients qui sont infectés. Les personnes âgées de plus de 60 ans sont plus à risque d’en décéder, avec un taux de mortalité atteignant les 50%.

De l'Asie au reste du monde

Cette créature envahissante est courante en Chine, au Japon et en Corée. On la retrouve également en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans des îles du Pacifique depuis plusieurs années. Son apparition au New Jersey l'an dernier fait en sorte qu'elle se rapproche rapidement du territoire canadien. 

La reproduction fulgurante de cette tique

Fait étonnant, la femelle n’a pas besoin d’un mâle pour se reproduire. Le simple fait d’ingérer le sang de ses victimes peut lui permettre de produire plusieurs centaines d’œufs.

Certains animaux ont été découverts avec plus d’un millier de tiques qui leur suçaient le sang. Un nombre si élevé de morsures d’insectes est mortel pour le bétail, en plus d'être peu ragoûtant!

Le contrôle des tiques

Le contrôle des tiques est extrêmement difficile à effectuer. La meilleure façon de s’en protéger est d’utiliser un insectifuge contre les tiques, et de faire un auto-examen après avoir fait des activités à l’extérieur, sans oublier de bien vérifier que vos animaux, qui peuvent transmettre des tiques et également souffrir de la maladie de Lyme

 

Vous aimerez aussi