10 symptômes à ne jamais ignorer chez l'enfant

Quels sont les symptômes chez l'enfant à prendre au sérieux comparativement à ceux faisant partie intégrante du développement physiologique de notre enfant?

Un enfant n'a généralement besoin que de l'amour et des bons soins de ses parents afin de se développer normalement et en santé. Une mère ou un père attentif saura réconforter son enfant et le soigner lorsque ce dernier souffrira de petits maux dits « normaux ».

Mais comment faire la distinction, surtout lorsque notre enfant n'est pas encore en âge de parler, entre une douleur réelle ou un besoin d'attention?

Ces symptômes d'enfant qui éveillent des soupçons...

Un enfant qui ne se sent pas bien change habituellement de comportement ; il sera, entre autres, plus maussade, pleurera davantage et aura un niveau d'activité différent. Généralement, rien n'est anormal si votre enfant est actif en période d'éveil, se nourrit bien et se laisse réconforter lorsqu'il pleure. Cependant, s'il devient léthargique ou irritable, il s'agit souvent de symptômes qui ne trompent pas : votre enfant ne va pas bien.

Quand consulter?

Il devient urgent de consulter un professionnel de la santé lorsque votre enfant présente un des 10 symptômes suivants :

1. Forte fièvre

La fièvre est un symptôme d'enfant très courant. Bien qu'elle soit habituellement inoffensive - puisqu'il s'agit d'une réaction naturelle du corps humain qui combat une infection - elle disparaît habituellement au bout de 72 heures. Cependant, elle peut également signaler un problème plus grave.

La température « normale » du corps de votre enfant se situe entre 36,6°C et 38°C, prise au niveau rectal (34,7°C à 37,3°C prise sous le bras). Il faut donc consulter rapidement le médecin si votre enfant a:

  • moins de 3 mois et a une température rectale de 38°C et plus
  • 3 à 6 mois et a une température rectale de 39°C et plus
  • une fièvre qui dépasse 41,1°C, peu importe son âge
  • plus de 6 mois et a une température rectale de 38°C et plus, depuis 48 heures, avec diminution de son niveau d'activité

Consultez aussi, sans tarder, si votre enfant présente, en plus de la fièvre (38°C et plus), un ou plusieurs des ces symptômes :

  • Il a des pleurs incessants 
  • Il vomit beaucoup
  • Il boit peu
  • Il est difficile à réveiller
  • Il est pâle ou mal coloré
  • Il réagit peu aux stimuli extérieurs
  • Il a une respiration sifflante
  • Il fait une convulsion (perd connaissance et est secoué de mouvements saccadés)
  • Il a une toux profonde
  • Il a des plaques rouges et des boutons inhabituels sur sa peau

2. Pleurs incessants, sans raison apparente

Il peut arriver que votre enfant pleure plus que d'ordinaire, que ses pleurs vous semblent anormaux et que vous ne sachiez plus quelle action poser pour le consoler. Consultez alors rapidement votre médecin puisqu'il peut s'agir d'un symptôme d'enfant signifiant que quelque chose ne va pas.

3. Vomissement ou diarrhée depuis plus de 24 h

Bien qu'il puisse s'agir d'une simple infection gastro-intestinale qui tarde à guérir, les vomissements et la diarrhée sont des symptômes chez l'enfant qui peuvent s'avérer critiques, surtout lorsqu'ils sont persistants. Ils peuvent effectivement causer une déshydratation chez votre bambin. Ils sont souvent accompagnés de fièvre ou de rougeurs sur la peau.

4. Sang dans ses vomissements et ses selles

Il est important de savoir qu'un problème au niveau intestinal, résultant en une certaine quantité de sang dans les selles, colorera ces dernières en noir. Le sang rouge clair, quant à lui, est associé à un problème au niveau du rectum ou de l'anus. Enfin, retrouver du sang dans les vomissements de votre enfant signifie une irritation au niveau des voies digestives.

5. Déshydratation

Une déshydratation importante est souvent la résultante d'une gastro-entérite virulente, d'une fièvre importante ou d'un coup de chaleur. Consultez dès que vous remarquez un de ces symptômes chez votre enfant :

  • il a les fontanelles (zones molles sur la tête de votre bébé) enfoncées
  • il a les lèvres et la bouche sèches
  • il mouille moins de six couches par jour avec des urines jaune foncé très odorantes
  • il pleure sans larmes
  • il a les yeux cernés
  • il semble faible et somnolent

6. Urine peu, ou présence de sang dans l'urine

Mis à part en cas de déshydratation, une faible quantité d'urine peut être un symptôme d'infection urinaire. Si l'infection s'étend jusqu'aux reins, votre enfant pourrait être hospitalisé. Il ne faut donc pas tarder à consulter si vous remarquez un de ces symptômes :

  • une difficulté à uriner
  • une sensation de brûlure lorsque votre enfant urine
  • une miction (urine) de quelques gouttes seulement
  • présence de sang dans les urines
  • douleur au bas ventre, surtout après avoir uriné

7. État léthargique

Les bébés ou les enfants léthargiques (ou amorphes) ont peu ou aucune énergie. Ils dorment plus longtemps qu'à l'habitude, se réveillent difficilement et lorsqu'ils sont éveillés, sont somnolents et ne réagissent pas ou peu aux stimuli extérieurs. Souvent accompagnée d'une fièvre, la léthargie peut autant être un symptôme d'infection courante, comme le rhume, que de maladies plus graves, telles que la méningite. La léthargie se développe parfois lentement et devient donc difficilement décelable pour vous.

8. Saigne de façon abondante

Bien entendu, il faut rapidement consulter lorsque votre enfant se fait une blessure grave qui saigne abondamment. Une plaie profonde risque davantage de s'infecter qu'une plaie superficielle et nécessitera des points de suture.

9. Convulsion

Une convulsion se caractérise par :

  • une perte de connaissance d'environ 1 à 2 minutes
  • les yeux qui se révulsent
  • la contraction de tous les membres
  • des mouvements saccadés du corps

Elle est généralement provoquée par une forte fièvre. La convulsion est très stressante pour les parents, mais est, dans la majorité des cas, sans conséquence pour l'enfant. Cependant, consultez tout de même rapidement, par la suite, pour vous assurer qu'elle n'a généré aucun effet secondaire.

10. Signes de douleur

Un enfant en bas âge est très actif et bouge rapidement. Un accident arrive vite, malgré la vigilance des parents. Ainsi, consultez un médecin dès qu'un événement dangereux survient, tel que :

  • une chute importante
  • douleur à un membre qui ne s'atténue pas (bras, chevilles, oreilles, ventre, etc.)
  • l'obstruction des orifices (nez, oreilles, vagin) par la présence d'un corps étranger (ne tentez jamais d'enlever l'objet vous-même)
  • une brûlure étendue (surtout lorsqu'il y a présence de cloques)

Appelez immédiatement le 911 si votre enfant :

  • est inconscient ou sans tonus
  • a du mal à respirer ou respire anormalement vite (surtout si sa peau et la commissure de ses lèvres commencent à bleuir)
  • il s'étouffe et ne respire plus
  • il ne se sent pas bien après avoir avalé une substance toxique ou nocive, comme des médicaments destinés à des adultes (n'oubliez pas d'emporter la boîte ou le flacon avec vous à l'hôpital)
  • il saigne très abondamment et le flot sanguin est en jet

Références

Les nouveaux parents ont la chance de se faire offrir le livre « Mieux Vivre avec notre enfant » en milieu hospitalier ou en CLSC. Cet ouvrage est un excellent guide lorsque tout doute survient quant au bien-être de votre enfant. Cependant, lorsqu'il s'agit de problèmes de santé plus sérieux, n'hésitez jamais à demander de l'aide professionnelle. Appelez sans tarder :

-    Info-Santé : 8-1-1
-    Le Centre antipoison du Québec : 1-800-463-5060
-    Urgences : 9-1-1

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'un article s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Catherine Darlington, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires