Rupture d'anévrisme: les signes avant-coureurs et les symptômes

La rupture d'anévrisme peut laisser de graves séquelles. C'est pourquoi il est primordial de ne pas ignonrer les premiers signes d'une rupture.

L'anévrisme se caractérise par un point faible d'un vaisseau sanguin, plus spécifiquement une artère. La pression sanguine pousse la section affaiblie pour former un ballon. La rupture de ce dernier provoque un saignement incontrôlable qui peut devenir dangereux, voire mortel.

Les anévrismes se forment généralement à la base du cerveau et/ou sur l'aorte, dans les parties abdominale ou thoracique. Les hommes sont les plus touchés. Cinq pour cent d'entre eux en développeront un avant l'âge de 80 ans.

Les symptômes de la rupture de l'anévrisme

Anévrisme cérébral

Généralement, les anévrismes ne provoquent pas de douleur. Ils sont identifiés par hasard lors d'une séance d'imagerie médicale. Toutefois, certains symptômes peuvent se manifester lors d'un anévrisme cérébral :

  • vision double;
  • douleur faciale;
  • graves migraines;
  • strabisme;
  • tremblement d'un oeil ou d'une paupière;
  • perte de vision.

Anévrisme thoracique

Les symptômes sont également rares lors d'anévrismes thoraciques. Les victimes peuvent toutefois observer:

  • une douleur dans la partie supérieure du dos;
  • un enrouement;
  • une respiration sifflante;
  • une difficulté à avaler;
  • des crachats teintés de sang.

Les anévrismes abdominaux sont parfois identifiés par :

  • une douleur insupportable au niveau de l'estomac ou dans le bas du dos;
  • une pulsation dans l'abdomen.

Les premiers soins en cas d'anévrisme

Là encore, il convient de faire appel, le plus rapidement possible, aux services d'urgence et de placer le patient en position latérale de sécurité. La rupture d'anévrisme entraîne parfois une hémorragie massive qui peut s'avérer mortelle.

Prévenir la rupture d'anévrisme

Il est possible de prévenir la rupture d'anévrisme en s'assurant d'adopter des habitudes de vie santé. Par exemple:

  • l'abandon du tabagisme;
  • une consommation modérée d'alcool;
  • la pratique d'exercices physiques;
  • le maintien d'un poids santé;
  • une meilleure gestion du stress;
  • un suivi médical régulier.

 

(*) position latérale de sécurité : la victime est placée sur le côté, tête en arrière, bouche ouverte et dirigée vers le sol. Ainsi, sa langue ne peut plus tomber dans sa gorge et ses vomissements s'écoulent librement sur le sol.

Vous aimerez aussi

Commentaires