Les moisissures qui envahissent la maison

Les moisissures se développent dans la maison et peuvent causer des allergies. Ce sont de petits champignons microscopiques qui sont présents partout, mais qui se développent très rapidement lorsqu’ils sont en présence d’une forte humidité.

En petite quantité, les moisissures ne sont pas dangereuses, mais elles peuvent parfois causer de sérieux problèmes de santé aux personnes qui y sont sensibles lorsqu’elles sont très nombreuses. Dans ce cas, quels sont les dangers et comment s’en débarrasser?

Reconnaître les moisissures

On les retrouve surtout dans les endroits très humides de la maison, c'est-à-dire les lieux qui manquent de ventilation, qui sont froids, ou la vapeur et la condensation sont fréquentes :

  • sur les murs et plafonds des cuisines et des salles de bain
  • autour et sous les éviers, lavabos, baignoires, douches, etc.
  • derrière les canalisations
  • au sous-sol
  • proches des fissures et décollements de peinture dus à des infiltrations d’eau
  • autour des fenêtres et portes-patio
  • dans les placards
  • sur les plafonds ou les tuiles en céramique

Parfois, on ne voit que de très petites taches noires ou grises, mais l’arrière des surfaces peut tout de même être plein de moisissures sans qu’on le sache.

Les moisissures peuvent se développer sur le plâtre, le carton et les vieux papiers, le bois (meubles, charpentes des fenêtres, etc.) et les textiles (tapis, rideaux.)

Leur effet sur la santé

Comme tous les champignons, les moisissures libèrent dans l’air des particules microscopiques que l’on appelle des spores. Elles affectent la santé lorsqu’elles se retrouvent en très grand nombre dans l’air ambiant, ou alors lorsqu’on y est particulièrement sensible.

Les principaux symptômes d’une hypersensibilité aux moisissures sont :

  • yeux rouges et irrités
  • congestion nasale
  • toux et gorge irritée
  • essoufflement
  • respiration sifflante
  • crises d’asthme
  • bronchites fréquentes
  • irritation cutanée et démangeaisons
  • maux de tête
  • nervosité
  • sécrétions fréquentes
  • insomnie
  • etc.

Les jeunes enfants, les personnes âgées, les asthmatiques, les personnes qui ont un système immunitaire faible ou qui souffrent déjà d’allergies ou d’une maladie respiratoire sont plus sensibles aux effets des moisissures dans l’air ambiant.

Êtes-vous sensible aux moisissures?

Si vous ou l’un de vos proches expérimentez en tout ou en partie les symptômes précédents, il est possible que vous soyez en présence d’une hypersensibilité ou d’une allergie aux moisissures. De plus, si vous remarquez que vos symptômes s’estompent ou disparaissent lorsque vous sortez ou passez quelques jours ailleurs, vous devriez inspecter tout votre logement afin de trouver les plaques de moisissures. Une analyse de la qualité de l’air de votre logement pourrait confirmer que vos troubles de santé sont bien dus à la présence de moisissures.

Les moisissures peuvent dégrader sérieusement la qualité de vie et la santé et il devient nécessaire de traiter le problème à la source.

S’en débarrasser

Lorsque les moisissures sont confinées à un endroit en particulier ou que les plaques sont relativement petites (moins de 1m²), on peut soit condamner l’endroit (placard, etc.) soit les nettoyer régulièrement avec de l’eau et un produit nettoyant approprié. Le liquide vaisselle est très efficace, et on ne recommande généralement pas l’eau de Javel, car elle peut elle aussi irriter les muqueuses respiratoires des personnes déjà sensibles.

Lorsque les moisissures ont déjà contaminé une grande partie du logement (sous-sol, charpente, intérieur des murs, etc.), il est souvent nécessaire d’entreprendre des travaux de rénovation importants afin de mettre à terre la zone affectée et reconstruire.

Prévenir leur apparition

Il existe des moyens d’éviter l’apparition des moisissures ou de limiter leur développement :

  • faire toujours réparer les infiltrations d’eau
  • nettoyer rapidement les dégâts d’eau
  • toujours utiliser une trappe de ventilation dans la salle de bain et une hotte dans la cuisine
  • souvent aérer les espaces clos, ouvrir les fenêtres, utiliser des ventilateurs au besoin
  • utiliser un déshumidificateur afin de contrôler le taux d’humidité dans l’air
  • passer souvent la balayeuse et faire la guerre à la poussière
  • vous débarrasser des articles qui sont contaminés, comme le plâtre entreposé, les vieux matelas, les boîtes de carton, les tapis qui ont été touchés lors d’un dégât d’eau
  • vérifier les branchements de la sécheuse
  • faire installer un système de ventilation adéquat

Des recours pour les locataires?

Si vous êtes propriétaires, les travaux seront évidemment à votre charge et il ne dépendra que de vous (et de votre budget) d’entreprendre les démarches nécessaires afin de régler le problème.

Toutefois, si vous êtes locataires et que les moisissures rendent votre logement insalubre et nuisent à votre santé ou celle de vos proches, il vous sera peut-être plus difficile d’obtenir gain de cause, à plus forte raison si des travaux de démolissage sont nécessaires pour vous débarrasser des moisissures. Vous devrez commencer par avertir votre propriétaire. Si aucune mesure n’est mise en place suite à cela, vous devriez :

  • envoyer une lettre recommandée, idéalement accompagnée de photos
  • consulter un médecin afin de confirmer le diagnostic d’hypersensibilité aux moisissures
  • faire inspecter votre logement par le service sanitaire de votre municipalité
  • entreprendre des démarches avec la Régie du logement
  • consulter une association de locataires qui pourra vous expliquer vos droits et vous aider dans vos démarches

Il faut néanmoins être conscient que ce processus est souvent long. Lorsque la santé est en jeu et que la qualité de vie est réellement amoindrie, la solution la plus rapide à mettre en œuvre est bien sûr le déménagement. Cela ne fera pas disparaître le problème pour les futurs locataires, mais la solution est radicale pour vos propres désagréments. Même si vous avez un bail de location, il est possible d’obtenir de votre médecin une lettre certifiant que l’insalubrité de votre logement nuit à votre santé, ce qui vous permettra de résilier le bail sans crainte de représailles de la part de votre propriétaire.

Est-ce que ce texte vous a renseigné sur les moisissures? 

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires