Maux de ventre

Avoir des maux de ventre est un symptôme très courant qui arrive à tout le monde de temps en temps. Même si les douleurs abdominales sont le plus souvent bénignes, et qu’elles disparaissent en quelques heures, il peut arriver qu’elles soient annonciatrices d’un problème plus sérieux.

Les causes des maux de ventre

On appelle maux de ventre tous les « inconforts », plus ou moins sérieux, qui surviennent dans la cavité abdominale, c'est-à-dire la partie inférieure du tronc (entre le bassin et le thorax).

Les maux de ventre peuvent avoir de nombreuses origines, mais les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Troubles digestifs (la cause la plus fréquente) : flatulence, constipation, douleur autour et sous le nombril, gaz
  • Infections gastro-intestinales : entre autres, la fameuse gastro-entérite
  • Reflux : brûlures d’estomac, le plus souvent après un repas très riche
  • Ulcères de l’estomac ou du duodénum
  • Pierres dans les reins ou la vésicule biliaire : une douleur intense apparaît à l’improviste du côté droit, ou près des côtes, puis s’étend à d’autres régions du ventre ou du dos
  • Menstruations douloureuses
  • Infection urinaire
  • Grossesse extra-utérine
  • Appendicite : douleurs autour du nombril qui apparaissent de manière soudaine, avec des nausées et une faible fièvre
  • Colique hépatique
  • Inflammation de l’intestin
  • Intolérance alimentaire (lactose, gluten, etc.)
  • Une maladie particulière, comme la maladie de Crohn, le syndrome du côlon irritable, etc.

Les sortes de maux de ventre

Les maux de ventre peuvent se manifester de plusieurs façons :

  • Ils apparaissent et s’intensifient progressivement
  • Ils apparaissent de manière soudaine
  • Ils durent plus ou moins longtemps
  • Ils peuvent être légers ou très aigus
  • Ils peuvent se manifester en un endroit très précis du ventre, ou s’étendre à toute la cavité abdominale
  • Ils peuvent, ou pas, être accompagnés d’autres symptômes (vomissements, maux de tête, fièvre, etc.)

Quand consulter

On considère qu’un mal de ventre, même si il est assez intense, n’est pas vraiment grave s'il passe en 3 heures ou moins (le temps d’une digestion).

À l’opposé, une douleur très légère et supportable, mais qui se manifeste de manière chronique, peut être le symptôme d’un trouble plus sérieux.

Se rendre aux urgences si la douleur :

  • est accompagnée de selles très foncées et malodorantes : c’est le signe d’une hémorragie interne
  • survient à la suite d’un accident ou d’un traumatisme (coup, chute)
  • est très aiguë, et fait penser à un coup de couteau

Consulter un médecin rapidement si la douleur persiste plus de 48 h, ou si elle survient en même temps que :

  • des vomissements sérieux
  • de la constipation
  • de la diarrhée
  • une forte fièvre
  • une impossibilité d’uriner ou une sensation de brûlure quand on urine
  • des vomissements de sang
  • un retard de menstruations
  • la prise d’un nouveau médicament

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires