Les étapes de la puberté chez les filles

La puberté est une étape transitoire entre l’enfance et l’adolescence. Chez les filles, ce moment de vie est crucial et très significatif. Pour la plupart de nos jeunes femmes en devenir, ce passage sera ponctué d’intenses bouleversements et de grands questionnements.  

Les changements physiques

L’âge

La transition pubertaire se caractérise par une série de changements physiques, affectifs et sexuels qui s’opèrent graduellement sur une période de trois à quatre ans. L’âge du début de ces transformations morphologiques peut varier d’une enfant à l’autre, apparaissant entre 9 et 13 ans.

Les seins

Chez la petite fille, elle s'amorce généralement par l’apparition de ses seins qui commencent leur formation par une légère élévation du mamelon, suivie du renflement du bourgeon mammaire et de la pigmentation de l’aréole, pour finalement atteindre une seconde poussée vers le devant jusqu’à la formation du sein de taille adulte. À ce moment, il se peut que votre fille sente se plaigne de picotement aux seins.

Le poil

Quelques mois plus tard, la pilosité se manifeste. D’ailleurs, le terme puberté prend son origine du latin (pubere) et signifie « se couvrir de poil ». D’abord, la pilosité apparaît sur les grandes lèvres, sous forme de longs poils clairsemés. Ensuite, des poils bouclés et plus épais s’étendent sur le mont de Vénus. La pilosité finale prendra alors la forme d’un triangle horizontal. Quant aux poils axillaires (aisselles), ils apparaissent plus tard, vers l’âge de 13 ou 14 ans.

Le corps

Au cours de ce processus, le corps de la jeune fille affiche plus de courbes, ses cuisses et ses hanches prennent un peu d’ampleur. Le bassin s’élargit pour favoriser les accouchements futurs. La voix se modifie légèrement pour devenir plus grave. Tous ces changements pubertaires sont accompagnés d’un essor de croissance qui fait prendre à la jeune fille environ 10 cm annuellement.
Enfin, de légères pertes blanches annoncent la venue des premières menstruations (règles) qui confirment définitivement la puberté chez l’adolescente.

Impact sur le caractère

Lors de ces transformations spectaculaires, il va sans dire que toutes les libérations d’hormones ont un impact majeur sur le caractère et le comportement de la jeune fille. Selon la personnalité de chacune, l’adolescente peut devenir irritable, troublée, colérique, timide et agitée. Elle passe facilement du rire aux larmes, commet des écarts de conduite, un peu pour provoquer son entourage. Les proches et les amis adoptent alors diverses réactions plus ou moins souhaitables tels l’indifférence et le déroutement, alors qu’au contraire l’adolescente devrait être encouragée et soutenue.

À ce moment si crucial, l’enfant qui amorce sa vie d’adolescente est vulnérable et très influençable. Outre la transformation de son corps, elle est confrontée aux attentes sociales, au manque de préparation et d’information, aux normes sociales de beauté. Tous ces faits contribuent à la déstabiliser et provoquent chez elle une véritable angoisse, celle d’être différente des autres!

La puberté de jadis

Si nous comparons notre époque à celle des années 50, nous remarquons de plus en plus de cas de puberté précoce. Selon certaines études, ce phénomène serait maintenant une norme plutôt qu’une exception. 

Il n’est pas rare aujourd’hui de constater la venue des règles à l’âge de 7 ou 8 ans. D’après certaines données, la puberté précoce serait attribuable à la diminution des maladies, à une meilleure alimentation et à un contexte social et environnemental complètement différent.

Il est primordial d’informer votre fille que la puberté est un processus de croissance long, mais normal. Il est également important de présenter les menstruations comme étant nécessaires et saines dans la vie d’une femme. Apportez-lui tout votre soutien et demeurez patient, car cette étape s’inscrit déjà comme l’image de l’adulte qu’elle deviendra.

Jacinthe Dompierre, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires