Comment repérer les grains de beauté dangereux?

Les grains de beauté sont très fréquents, et beaucoup de personnes en ont le corps parsemé presque en entier. Mais il faut faire attention! Comme on le sait, certains de ces grains en apparence inoffensifs peuvent être cancérigènes, et être à l’origine du mélanome malin, l’un des types de cancer de la peau.

Comment repérer les grains de beauté dangereux? Quand faut-il s'inquiéter et consulter un professionnel? Et surtout, existe-t-il des moyens de prévenir l’apparition de grains de beauté dangereux?

Qu’est-ce qu’un grain de beauté?

Aussi appelés nævi, les grains de beauté sont de petites taches pigmentées rondes ou ovales qui apparaissent sur le corps tout au long de la vie, mais surtout avant 30 ans. Les grains de beauté « normaux » ont un diamètre inférieur à 5 mm, une coloration et des contours nets. Ils peuvent apparaitre sur la peau de manière isolée ou en groupe.

De plus, les grains de beauté ont une durée de vie d’environ 50 ans, et ils changent au cours de leur vie : de couleur plutôt sombre au départ, ils peuvent s’éclaircir, se surélever au-dessus de la peau, devenir pileux, et même disparaître. Tout cela est normal, et ce n’est pas parce qu’un grain de beauté change qu’il est systématiquement dangereux.

Comment différencier les grains de beauté ordinaires des dangereux?

Normalement, même chez les personnes qui en ont des dizaines sur la peau, les grains de beauté d’une même personne sont tous sensiblement identiques. Et ils peuvent être différents de ceux de vos amis ou membres de votre famille sans que cela soit pour autant inquiétant.

C’est lorsque vous remarquez qu’un ou plusieurs grains évoluent différemment des autres qu’il faut être un peu plus attentif. De plus, il existe une méthode facile qui permet d’observer l’évolution de vos grains de beauté. C’est ce qu’on appelle la méthode ABCDE :

  • A : asymétrie
  • B : bords irréguliers
  • C : couleurs non homogènes (un même grain arbore plusieurs colorations comme brun, rouge, blanc, noir, bleu, etc.)
  • D : diamètre supérieur à 5 mm
  • E : élévation

Quand voir le médecin?

Lorsque l’un ou plusieurs des critères présentés ci-dessus sont présents, ou que le grain de beauté semble changer rapidement de forme, s’il saigne ou provoque des démangeaisons, il devient suspect, et il est alors préférable de consulter un professionnel de la santé. En effet, le mélanome malin est la forme de cancer de la peau qui se propage le plus rapidement si elle n’est pas détectée à temps. Elle peut aussi se propager par voix sanguine et lymphatique aux organes internes, et être fatale.

Il ne faut toutefois pas dramatiser le moindre changement ou l’apparition d’un nouveau grain de beauté. L’essentiel consiste surtout à procéder à un auto-examen régulier de ses grains de beauté (plusieurs fois par semaine, en sortant de la douche, par exemple), et à montrer ceux qui vous tracassent à votre médecin de famille. S’il y a lieu, ce dernier vous orientera vers un dermatologue qui pourra procéder à des examens plus poussés, et retirer les grains concernés, si nécessaire. Un grain de beauté à risque peut être retiré très rapidement sans chirurgie invasive.

Facteurs de risque et prévention

On ne peut pas prévenir la transformation d’anciens grains de beauté ni l’apparition des nouveaux. On peut cependant mettre toutes les chances de son côté pour que ces derniers ne deviennent pas cancéreux et être à l’origine d’un mélanome malin. Il est également important de tenir compte de certains facteurs de risque qui augmentent les chances d’avoir des grains de beauté cancérigènes. Ces facteurs sont :

  • Avoir un très grand nombre de grains de beauté (plus de 50)
  • S’exposer très fréquemment au soleil ou aux rayons UV des salons de bronzage
  • Avoir déjà été sérieusement brûlé par le soleil, surtout pendant l’enfance (présence de cloques d’eau)
  • Avoir le teint et les yeux pâles
  • Avoir des taches de rousseur et être particulièrement sensible au soleil
  • Avoir des membres de sa famille qui ont déjà souffert d’un mélanome

Le meilleur moyen de prévenir l’apparition du mélanome consiste donc à bien connaître ses grains de beauté afin de savoir reconnaître et faire inspecter par un professionnel de la santé tout changement suspect. Il est aussi essentiel de :

  • Ne pas s’exposer au soleil dans les heures les plus chaudes
  • S’habiller le plus possible avec des vêtements longs afin de couvrir ses membres, surtout pour les personnes dont la peau est claire et sensible ou parsemée de taches de rousseur
  • Être toujours efficacement protégé au moyen de crème solaire (et en appliquer sur ses enfants régulièrement)
  • Éviter à tout prix les salons de bronzage

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires