Éviter les bouchons dans les oreilles

Pour certaines personnes, les bouchons dans les oreilles sont assez fréquents. Quelles en sont les causes, est-il possible de les éviter et comment les soigner?

Les causes possibles de bouchons

Dans nos oreilles, il y a… de la cire d’oreille! Aussi appelée « cérumen », cette substance cireuse est de couleur jaune pâle à orange foncé. Sa texture diffère aussi selon les personnes : le cérumen est parfois presque liquide et d’autres fois sec et solide. Même si on le trouve souvent inesthétique, le cérumen est indispensable au bon fonctionnement de nos oreilles puisqu’il lubrifie le tympan, protège le canal auditif ainsi que ses parois et empêche les agents extérieurs (poussière, insectes, etc.) de pénétrer dans les oreilles.

Toutefois, il peut arriver que la cire soit aussi à l’origine de bouchons. Ils peuvent survenir occasionnellement chez n’importe qui. Il est également possible que certaines personnes les expérimentent plus fréquemment que d’autres. C’est notamment le cas chez les personnes âgées, celles qui utilisent de manière inadéquate les cotons-tiges (ceux-ci ne devraient servir qu’à nettoyer la partie externe de l’oreille et ne jamais être insérés dans le conduit auditif.). C’est aussi le cas des personnes qui ont beaucoup de poils dans le conduit auditif, qui produisent beaucoup de cérumen, qui doivent porter des aides auditives et qui utilisent régulièrement des bouchons ou des boules de cire pour minimiser les bruits externes.

Les symptômes de bouchons dans les oreilles

On peut expérimenter un ou plusieurs symptômes en même temps. Les signes que l’on a un bouchon dans une oreille sont les suivants :

  • Bourdonnements continus
  • Douleur plus ou moins aiguë
  • Irritation
  • Inconfort
  • Démangeaisons
  • Sensation de pression dans l’oreille
  • Vertiges
  • Perte plus ou moins importante de l’audition
  • Toux

Le traitement préconisé

En cas de bouchon occasionnel, ou si les symptômes sont assez faibles, il est possible de le « dissoudre » soi-même. On procède en introduisant dans l’oreille des gouttes spéciales (qu’on achète en pharmacie), de l’huile minérale ou un sérum physiologique. Il faut faire tiédir légèrement le liquide, puis en verser quelques gouttes dans l’oreille atteinte, plusieurs fois par jour pendant quelques jours. On laisse ensuite s’écouler le liquide. Le bouchon se résorbera de lui-même.

Il faut absolument éviter de tenter de faire sortir le bouchon au moyen d’un objet pointu ou d’un coton-tige, car il y a toujours le risque d’enfoncer le bouchon encore plus profondément, ou pire, de percer le tympan. 

Il existe aussi certains cas où il est préférable de ne pas essayer de se débarrasser soi-même du bouchon. Il est conseillé de consulter un médecin si :

  • On souffre d’otites à répétitions
  • On a subi une chirurgie récente à l’oreille
  • La douleur est vraiment forte
  • Du liquide s’écoule de l’oreille
  • Du sang s’écoule de l’oreille
  • Le tympan a déjà été perforé
  • Il y a présence de fièvre

Prévenir l’apparition de bouchons dans les oreilles

On ne peut pas toujours éviter les bouchons, mais il existe quelques façons de minimiser les risques d’en souffrir. Par exemple, on évite les cotons-tiges. Et si on les utilise, on ne les insère jamais dans l’oreille. Il est plus sécuritaire de nettoyer les oreilles avec un coin de débarbouillette mouillé, par exemple. On ne lave pas les oreilles plus de 2 fois par semaine : le cérumen a une fonction importante, vaut mieux le laisser en place! On essuie soigneusement l’intérieur des oreilles avec une serviette après chaque séjour prolongé dans l’eau.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi