Quoi choisir : déodorant ou antisudorifique?

Quoi choisir : déodorant ou antisudorifique?

Que devez-vous choisir : déodorant ou antisudorifique?

D’abord, définissons la sueur. Elle est composée d’eau et est inodore. Pourtant, certains dégagent des odeurs nauséabondes. Ces dernières sont attribuables à des bactéries présentes sur et sous notre peau. C’est le « mariage » entre la sueur et les bactéries qui provoque ces odeurs dont tous, ou presque, veulent se débarrasser.

Les déodorants

« Les agents déodorants sont des ingrédients qui réduisent ou éliminent les odeurs désagréables et protègent contre les mauvaises odeurs sur la surface du corps. Les agents absorbants peuvent agir comme déodorants lorsqu'ils ont la capacité d'absorber les ingrédients chimiques malodorants », peut-on lire sur le site de Santé Canada.
Les déodorants contiennent généralement des ingrédients acides et/ou salés qui éliminent les bactéries qui se développent au contact de la sueur. Certains contiennent aussi des parfums qui masquent les mauvaises odeurs.

Les antisudorifiques

Selon Santé Canada, la définition des antisudorifiques est plus complexe. « L'antisudorifique remplit une fonction analogue à celle du désodorisant (qui est classé comme un cosmétique) dans la mesure où les deux produits visent à réduire les odeurs corporelles. (…) Les préparations antisudorifiques à base d'aluminium sont considérées comme des cosmétiques à condition que le produit soit présenté comme étant destiné à réduire la transpiration normale aux aisselles. Les antisudorifiques qui visent à combattre l'hyperhidrose, ou qui exercent un effet plus durable, seront considérés comme des médicaments. »
En clair, il existe donc deux types de produits, soit ceux qui agissent comme des déodorants, mais qui réduisent la transpiration, et ceux qui ont pour mission de combattre la production de sueur sur une longue période.
Jadis considérés comme des drogues, les antisudorifiques contiennent notamment des sels inorganiques d’aluminium ou de zirconium. Ces produits agissent comme un barrage qui bouche temporairement les conduits sudoripares par lesquels la sueur atteint la surface de votre peau.

Quel produit choisir?

Face à une gamme de produits sans cesse grandissante, devez-vous opter pour un déodorant ou un antisudorifique? La réponse vous appartient, selon le contexte ou l’activité pratiquée.
Vous allez à une entrevue et vous ne voulez pas que votre vis-à-vis remarque des cernes humides sur vos vêtements? Sans empêcher totalement la production de sueur – notre corps compte des millions de glandes sudoripares –, les antisudorifiques réduisent donc la moiteur sous les aisselles. Les cernes de sueur seront moins présents sur vos vêtements, sans être totalement absents.
Vous devrez toutefois en appliquer plus souvent, à moins de choisir un produit dit de longue durée si vous souffrez de sudation excessive (hyperhidrose).
Si vous pratiquez une activité physique quelconque, vous suerez probablement davantage. Les déodorants vous aideront à contrôler les odeurs,  sans réduire la production de sueur.
Vous trouverez également des produits qui offrent les deux protections, soit un déodorant pour masquer les odeurs et un antisudorifique qui réduit la moiteur.

Dangereux, ces produits?

Les antisudorifiques et les déodorants ont fait l’objet de nombreuses études. Et ils sont presque tous inoffensifs pour les humains.

  • Toutes les études, sauf une, n’ont pas permis d’établir de lien direct entre ces produits et le cancer du sein.
  • Les personnes ayant la peau sensible doivent parfois composer avec des réactions cutanées. Pour enrayer l’irritation ou l’éruption cutanée, cessez d’utiliser le déodorant ou l’antisudorifique durant quelques jours.
  • Les antisudorifiques ne favorisent pas la transpiration.
  • Si vous venez de vous raser, évitez-les.
  • N’appliquez pas ces produits sur une éraflure ou une coupure.

Des produits de substitution

Vous préférez les produits naturels, vous pouvez vous tourner vers :

  • des déodorants à base d’herbes ou d’essences aromatiques ;
  • la pierre d’alun (dite pierre de cristal).

Vous pouvez également :

  • boire plus d’eau;
  • éviter les boissons chaudes, l’ail, les oignons, le curry;
  • consommer de la chlorophylle;
  • porter des vêtements en fibres naturelles;
  • bouger davantage;
  • faire des séances de sauna chaque semaine.

Alors, quel produit allez-vous choisir?

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie
 

Vous aimerez aussi

Commentaires