Crise cardiaque et malaise: les signes avant-coureurs et les symptômes

La crise cardiaque laisse souvent des séquelles permanentes ou entraînent la mort. Les premiers moments qui suivent l'apparition des symptômes d'un malaise cardiaque sont déterminants.

Première cause de mortalité chez les adultes, la crise cardiaque survient lorsqu'une artère de coeur est bloquée par un caillot sanguin. L'apport en sang est réduit de façon aussi soudaine que prononcée. Le manque d'oxygène qui en découle cause alors de sérieux problèmes au muscle cardiaque.

Les signes précurseurs de la crise cardiaque

Les signes avant-coureurs d'une crise cardiaque sont nombreux. La personne est alors aux prises avec une douleur à la poitrine accompagnée de :

  • serrement;
  • malaise;
  • d'une douleur qui ressemble à un écrasement;
  • de lourdeur;
  • de compression;
  • de ballonnement;
  • de brûlure.

Chez les femmes, la douleur est moins importante. Elle se traduit plutôt par une vague sensation de malaise dans la poitrine. Mais elle n'en demeure pas moins dangereuse.

Les symptômes d'une crise cardiaque

Les symptômes d'une crise cardiaque sont nombreux et variés. Ils se traduisent par :

  • une douleur qui s'étend de la poitrine vers un ou deux bras, vers le cou, la mâchoire ou les épaules;
  • un essoufflement;
  • une faiblesse générale,
  • de la pâleur;
  • des sueurs;
  • des nausées;
  • des vomissements;
  • une indigestion (parfois);
  • de l'anxiété.

Il convient alors d'en parler immédiatement à une autre personne ou de composer le 911 sans tarder.

Les premiers soins

La personne qui croit subir une crise cardiaque doit immédiatement cesser toute activité. Elle doit demeurer immobile en attendant les secours. Là encore, placer la victime en position latérale de sécurité favorisera son mieux-être. En milieu de travail, les secouristes formés peuvent intervenir, voire pratiquer, au besoin, la réanimation cardio-respiratoire (RCR).

Ironiquement, les Canadiens attendent, en moyenne, près de cinq heures avant d'obtenir une aide médicale. Or, la moitié des décès surviennent dans les deux heures après l'apparition des premiers symptômes. Il est donc primordial de consulter rapidement, même s'il s'agit d'un simple malaise qui n'a rien à voir avec la crise cardiaque proprement dite.

Prévenir le malaise cardiaque

Il est possible de prévenir les crises cardiaques en adoptant de bonnes habitudes de vie santé comme : l'abandon du tabagisme, une consommation modérée d'alcool, la pratique d'exercices physiques, le maintien d'un poids santé, une meilleure gestion du stress et un suivi médical régulier.

Soyez attentifs aux moindres symptômes de crise cardiaque et n'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

(*) position latérale de sécurité : la victime est placée sur le côté, tête en arrière, bouche ouverte et dirigée vers le sol. Ainsi, sa langue ne peut plus tomber dans sa gorge et ses vomissements s'écoulent librement sur le sol.

Vous aimerez aussi

Commentaires