Combattre les bouffées de chaleur

Très fréquentes à la ménopause, les bouffées de chaleur empoisonnent la vie de trois femmes sur quatre pendant cette période de leur vie.

Les bouffées de chaleur

  • Elles se traduisent par une brusque sensation de chaleur au niveau de la poitrine, du cou et du visage.
  • Inconfortables, elles durent quelques secondes, ou quelques minutes.
  • Elles sont parfois accompagnées de rougeurs et de sueurs.
  • La nuit, la femme peut devenir trempée, au point de devoir changer ses vêtements, voire ses draps.

Certaines peuvent subir quelques dizaines de bouffées de chaleur par jour. Évidemment, cette fréquence a un impact sur sa qualité de vie. Elles deviennent irritables, fatiguées. Elles ont de la difficulté à se concentrer, en plus d'être inconfortables en société. Parfois, elles en arrivent même à s'isoler.

Pourquoi des bouffées de chaleur?

Quel que soit leur âge, toutes les femmes sont susceptibles de connaître des bouffées de chaleur lorsqu'elles doivent composer avec un faible taux d'oestrogènes. Les fumeuses, les personnes peu actives et celles qui ont un faible poids corporel sont souvent plus affectées.

Parallèlement, celles qui subissent l'ablation ou l'irradiation des ovaires, ou encore une chimiothérapie, peuvent également connaître des épisodes de bouffées de chaleur.

Mais la cause la plus fréquente demeure la ménopause. Avec l'interruption des règles, les ovaires de la femme cessent de produire des hormones qui, même si ce n'est pas leur rôle premier, aident à régulariser la température interne du corps de la femme.

Prévenir les bouffées de chaleur

Il est impossible d'éviter les bouffées de chaleur. Toutefois, la femme aux prises avec ce problème peut en diminuer la fréquence et l'importance en modifiant son mode de vie :

  • Éviter de prendre des repas trop copieux, des aliments épicés, de l'alcool, du thé et/ou du café.
  • Fractionner les repas en prenant cinq ou six collations par jour aide aussi à réguler la
  • Éviter les excitants et le stress, vous pouvez également améliorer votre condition.
  • L'exercice physique contribue à diminuer les symptômes des bouffées de chaleur.
  • Limiter le nombre de bains ou de douches chaudes, réduire ses visites au sauna, baisser le chauffage dans la résidence et dormir dans une chambre fraîche.
  • Deux couettes dans le même lit, une pour vous, une autre pour votre partenaire, vous permettront de dormir confortablement, ensemble, selon vos besoins respectifs.

Le choix des vêtements

Un détail peut vous sembler anodin, mais il a toutefois une grande importance : les vêtements. En choisissant des tissus qui permettent à la sueur de s'évacuer, vous réduirez l'inconfort attribuable aux bouffées de chaleur.

Privilégiez les vêtements faits de fibres naturelles, comme le coton, le lin ou la laine. Évitez les vêtements trop ajustés ou faits de matières synthétiques. Ils empêchent la peau de respirer, en plus de retenir la chaleur et la transpiration.

Optez également pour les superpositions de vêtements. Lorsqu'une bouffée de chaleur survient, il est plus facile d'enlever une « pelure » que de devoir garder ce chandail épais, confortable et... chaud. Vous n'avez pas envie de vous retrouver en nage dans un centre commercial ou le transport en commun!

Les traitements hormonaux...

Prescrits aux femmes dont les bouffées de chaleur constituent un handicap, les traitements hormonaux substitutifs (THS) ont pour effet de remplacer les hormones ovariennes. Ils agissent sur la muqueuse utérine de la même façon que les hormones naturelles. Ce traitement est contre-indiqué pour les fumeuses, celles qui ont vécu des épisodes de cancer, ou qui sont aux prises avec des problèmes cardiaques ou de diabète.

Ce traitement pourrait comporter des risques, notamment celui de développer un cancer du sein.

Choisir ses aliments

Certains produits permettent à l'organisme de mieux régulariser la température. C'est le cas notamment du fenouil, du brocoli, du riz, de la sauge et des céréales à base d'avoine. Ces aliments aident à réduire la fréquence des bouffées de chaleur, en plus d'en diminuer l'intensité.

La phytothérapie et l'homéopathie

Plusieurs femmes optent pour la phytothérapie, ou l'homéopathie, pour lutter contre ce phénomène naturel. Même si les experts se contredisent, le soja serait un élément à inclure dans votre alimentation. Il est toutefois contre-indiqué si vous avez des antécédents de cancer du sein.

La valériane, la passiflore et le pavot de Californie seraient également efficaces, en complément d'un traitement classique.

Du côté de l'homéopathie, l'Aconitum napellus (Casque de Jupiter), le sépia (encre noire de la seiche), la sanguinaire du Canada et un produit à base de Lachesis mutus (un serpent d'Amérique du Sud) compteraient parmi les éléments les plus efficaces.

Rafraîchissez-vous!

Il existe des solutions toutes simples pour combattre les bouffées de chaleur. Une boisson froide, une douche fraîche prise dès les premières manifestations, un éventail, une serviette humide, voire un brumisateur fera le travail.

Respirez!

Des exercices de respiration (16 cycles respiratoires par minute) réduiraient de moitié les bouffées de chaleur. Ce simple geste abaisse le taux de stress donc, par ricochet, la température corporelle, affirment plusieurs études américaines.

Faites du yoga!

Faire du yoga permettrait de réduire de 30 %, le nombre de bouffées de chaleur selon une étude américaine. D'autres études suggèrent la marche, ou une activité physique douce, pour combattre les symptômes.

Faites l'amour!

C'est connu, les bouffées de chaleurs se manifestent généralement à la ménopause. Des études démontrent que les femmes plus actives sexuellement voient leur fréquence diminuer.

Quoiqu'inconfortables, les bouffées de chaleur associées à la ménopause ne sont pas dramatiques. La femme doit apprendre à composer avec cette nouvelle étape de son cycle de vie et les transformations corporelles qui s'y rattachent. Et elles n'arrivent pas seules. À la ménopause, les femmes se sentent plus déprimées, constatent une baisse de libido et une augmentation de poids. Toutefois, une bonne hygiène de vie réduira les inconforts liés aux bouffées de chaleur et à cette transformation radicale de votre féminité.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires