Chiropraticien, ostéopathe ou physiothérapeute: comment s'y retrouver?

Femme qui se fait traiter le dos

Lorsque vient le temps de choisir un chiropraticien, un ostéopathe ou un physiothérapeute, la réponse ne vient pas d'emblée.

Vous éprouvez des douleurs aux os, aux muscles, aux articulations? Il vous faut consulter. Mais qui? Tous trois peuvent vous soulager. C'est donc dans la manière de faire, et dans le contact patient/professionnel, que vous trouverez une réponse.

Le chiropraticien

Vous consultez un chiropraticien? Sachez qu'il :

  • est un professionnel de première ligne. Vous n'avez donc pas à obtenir une prescription d'un médecin généraliste pour le visiter
  • est régi par un ordre professionnel
  • se fait un point d'honneur de bien vous informer lors de votre première visite
  • pose un premier diagnostic à la deuxième visite, après les examens
  • mise sur la capacité du corps humain à se maintenir en santé sans médicaments ni chirurgie
  • met l'accent sur la structure et la fonction, notamment de la colonne vertébrale
  • s'assure du bon fonctionnement des articulations
  • s'appuie sur une mission à la fois préventive et curative
  • vous conseille pour prévenir et/ou soulager, au besoin, la douleur
  • optimise le maintien de votre santé
  • favorise le retour à la santé des articulations
  • prévient l'apparition de nouveaux problèmes en prodiguant des conseils

Avant de choisir un chiropraticien, vous devez :

  • vous sentir à l'aise
  • vous informer de ses techniques d'approche
  • discuter avec le professionnel
  • développer une relation de confiance

Notez que certains chiropraticiens développement un intérêt particulier pour des aspects précis de leur discipline et se « spécialisent » dans le traitement des enfants, des femmes enceintes, des sportifs, etc.

Au Québec, le chiropraticien peut :

  • prendre des radiographies
  • faire des examens orthopédiques et neurologiques
  • poser un diagnostic
  • effectuer des ajustements ou des manipulations vertébrales

Son principal outil est la manipulation articulaire. Il est notamment formé pour le traitement des maux de dos. Il connaît parfaitement - ses études sont plus longues que celles d'un médecin généraliste - les tissus musculaires et l'ossature du corps humain.

Le physiothérapeute

Pour sa part, le physiothérapeute a pour mission de maximiser la fonction physique et la motricité des êtres humains.

Pour ce faire, il utilise divers moyens tels, la thérapie manuelle, la chaleur, le froid, les ultrasons, le laser, l'eau, les exercices et les massages.

Comme le chiropraticien, il est régi par un ordre professionnel.

Il intervient auprès de tous les types de clientèles d'âges variés qui présentent différentes pathologies des systèmes neurologique, musculosquelettique, cardiorespiratoire et cardiovasculaire.

On les retrouve généralement dans les établissements de santé ou des cliniques privées.

Il traite souvent ses patients après une recommandation médicale, mais il peut être consulté directement.

Le physiothérapeute intervient notamment lors :

  • d'accident de travail ou de la route
  • de blessures de sport
  • de maux de dos, de cou ou de tête
  • d'un manque de souplesse et raideurs articulaires
  • de problèmes de posture
  • d'arthrite, de tendinite, de bursite et d'épicondylite
  • de séquelles d'une fracture, d'une entorse ou d'une foulure
  • de problème d'ordre neurologique (accident vasculaire cérébral, sclérose en plaques, paralysie, etc.)
  • de pertes urinaires
  • de retard du développement moteur chez l'enfant ou de problème orthopédique;
  • d'amputation
  • de troubles respiratoires
  • de toute autre cause entraînant une perte d'autonomie

Lors de la première visite

Il s'informera de votre condition générale, des raisons de la consultation, de vos antécédents médicaux, de vos symptômes et de vos limitations. Puis, il procèdera à des examens physiques afin de poser le bon diagnostic. Enfin, il vous prodiguera des conseils et vous imposera des exercices afin de que vous participiez à votre réadaptation.

Attention, il ne faut pas confondre entre le physiothérapeute et le thérapeute en réadaptation physique. Le premier est de formation universitaire et le second, de formation collégiale.

L'ostéopathe

L'ostéopathe s'appuie sur le principe que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique permettent de soulager certains problèmes musculaires et osseux.

Il dispose de différentes approches thérapeutiques qu'il considère adaptées aux besoins spécifiques du patient, à ses propres affinités et à ses propres connaissances.

Il palpe le corps pour déceler des tensions et des déséquilibres, puis il intervient pour rétablir un équilibre.

L'ostéopathe n'est pas régi par un ordre professionnel. Toutefois, l'association québécoise des ostéopathes s'est dotée d'un code d'éthique et de déontologie, afin de mieux protéger le public.

Il agit en toute autonomie. Une prescription n'est donc pas nécessaire.

L'ostéopathie est régie par quatre principes fondamentaux

1. La structure gouverne la fonction
2. Le corps est régi par une unité fonctionnelle
3. Le rôle des artères est absolu
4. Le corps s'autorégule, c'est-à-dire qu'il génère les substances et les processus nécessaires pour se soigner

Ainsi, l'ostéopathe doit découvrir de façon précise l'origine des tensions et des blocages qui restreignent la mobilité des différents tissus. Il doit donc détenir une connaissance profonde des structures corporelles et une finesse du toucher.

Qui consulter? Chiropraticien, ostéopathe ou physiothérapeute?

S'il est difficile de savoir véritablement qui consulter, le devoir premier du patient et du professionnel est d'établir un lien de confiance. Certains préféreront l'ostéopathe tandis que d'autres se tourneront vers la physiothérapie ou la chiropratique. Plusieurs se baseront sur l'expérience de proches ou de connaissances, d'autres miseront sur un bottin professionnel. À noter que contrairemement au chiropraticien, le physiothérapeute ne peut pas poser de diagnostic. 

Pour faciliter votre choix, vous pouvez vous adresser aux deux ordres professionnels et à l'association pour vous informer des décisions de chacun concernant des membres ayant commis des fautes professionnelles.

Dans la plupart des cas, il vous faudra débourser des dollars à chaque visite, sauf pour les services des physiothérapeutes oeuvrant dans le système public de santé.

En fait, il s'agit d'un choix très personnel. Chaque professionnel est en mesure de soulager, de guérir des maux de dos, par exemple. C'est dans l'approche personnelle, les compétences des uns et des autres, de même que dans la relation de confiance et le taux de réussite que vous trouverez vos réponses.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires