Ces médicaments qui donnent faim

Il arrive que le médecin prescrive des médicaments de façon passagère ou permanente qui, en plus de traiter une condition spécifique, ont des effets secondaires indésirables. Parmi ces effets que l’on n’aime pas, il peut y avoir une faim incontrôlée ou une baisse d’énergie : le traitement donne faim ou envoie au cerveau de mauvaises informations concernant le sentiment de satiété, et la conséquence est une prise de poids, parfois importante. Comment s'explique ce phénomène, et surtout, comment éviter que la situation ne dégénère?

Quels médicaments?

Il existe plusieurs types de médicaments qui peuvent vous faire engraisser, pour différentes raisons. Voici les plus courants (cette liste n’est pas exhaustive) :

Certains antihistaminiques

Utilisés contre les allergies, ces médicaments causent parfois de la somnolence et une baisse d’énergie, ce qui a pour résultat de diminuer la quantité de calories dépensées. Si le traitement est pris en continu pendant plusieurs semaines ou mois, on prend donc du poids à long terme, même en mangeant de la même manière.

Les antidépresseurs 

Certains d’entre eux altèrent le fonctionnement des neurotransmetteurs, ce qui cause un chamboulement des signaux de faim que le corps envoie au cerveau. Pour cette raison, on mange parfois plus, et plus souvent.

Les pilules anticonceptionnelles 

La prise de poids liée aux pilules est généralement faible (1 à 5 livres maximum), mais elle se manifeste chez certaines femmes parce que les hormones de synthèse présentes dans les pilules peuvent parfois causer de la rétention d’eau.

Les somnifères 

Plusieurs des médicaments qui aident à trouver le sommeil altèrent également le niveau d’énergie, longtemps après le réveil. On bouge donc moins (moins vite), et l'on accumule des kilos non désirés.

Les médicaments à base de cortisone 

Ils peuvent causer de la rétention d’eau, et faire « gonfler » le corps, parfois de manière assez spectaculaire.

Les stéroïdes 

On les utilise pour soulager l’arthrite ou certaines inflammations chroniques. Ils causent souvent une sensation de faim incontrôlable qui donne envie de manger tout ce qui passe sous le nez de la personne qui les prend, ou presque!

Les médicaments contre la migraine

Près de 70 % des personnes qui doivent en prendre remarquent une prise de poids considérable en quelques mois.

Et il y en a d’autres… Dans le doute, consultez la notice du médicament pour voir si la prise de poids est l’un des effets secondaires connus liés à votre traitement.

En parler au médecin

La première chose à faire si vous remarquez que votre tour de taille a changé de manière importante, c’est d’en parler à votre professionnel de la santé. Dans la plupart des cas, il existe des solutions de rechange. Si la situation vous inquiète, votre docteur envisagera probablement d’essayer un autre traitement qui fonctionnera mieux avec vous. Les réactions face aux médicaments varient d’une personne à l’autre, et il est très possible qu’un autre sache traiter votre condition sans causer ce désagrément.

Devancer le problème

C’est vrai que cela n’est pas facile, mais si vous savez que votre traitement a la possibilité de vous faire prendre du poids, il est préférable de s’y préparer en adoptant d’ores et déjà des habitudes alimentaires plus santé. Pour cela, vous pouvez :

  • Vous peser régulièrement, et noter les résultats pour voir si votre prise de poids augmente ou si elle stagne après quelques semaines.
  • Augmenter votre activité physique quotidienne : commencez à vous entrainer, ou bien allongez vos périodes d’entrainement de 15-20 minutes tous les jours.
  • Adopter une routine pour vos repas, et ne pas y déroger : mangez vos 3 repas et 2 collations (si nécessaires) à heures régulières et choisissez des aliments santé.
  • En profiter pour commencer à vous alimenter de manière saine : contrôlez votre apport énergétique, et s’il le faut, débarrassez vos placards de toutes les croustilles, sucreries et autres barres de chocolat. Cela ne veut pas dire qu’elles vont disparaître pour toujours, mais c’est pour éviter les tentations quotidiennes!
  • Consommer moins de sel : cela permet d’éviter la rétention d’eau.
  • Et si la faim est incontrôlable, grignotez des légumes. Ils vous apaiseront sans vous faire prendre beaucoup de calories.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires