Traiter les allergies avec l'immunothérapie sublinguale

Les allergies sont un véritable fléau avec lequel de nombreuses personnes doivent apprendre à vivre... La personne qui souffre d'allergies alimentaires, saisonnières ou permanentes (acariens, moisissures) est systématiquement dérangée dans son bien-être quotidien et doit apprendre à vivre avec des symptômes divers : éternuements, yeux qui coulent, congestion, démangeaisons et urticaire, asthme et autres difficultés respiratoires, etc.

Dans certains cas, les allergies peuvent même être particulièrement dangereuses et être à l'origine d'un choc anaphylactique, parfois mortel. Depuis plusieurs années, certains traitements sont disponibles pour tâcher d'éliminer les allergies chez les patients. Le dernier en date se nomme l'immunothérapie sublinguale... En quoi consiste-t-il, et surtout quelle est son efficacité?

Les traitements contre les allergies

La grande majorité des personnes aux prises avec des allergies se contentent des prendre des médicaments antiallergènes lors des crises passagères : en saison, pour les allergies aux pollens, ou lorsqu'ils se savent qu'ils se retrouvent en présence d'un chat, par exemple. Ou encore, ils s'efforcent simplement d'éviter les déclencheurs (noix, oeufs, etc.) et de garder leur EpiPen à proximité en cas d'urgence.

Certaines personnes choisissent également de se faire « désensibiliser » en ayant recours à l'immunothérapie sous-cutanée. Cette méthode consiste, exactement comme le ferait un vaccin, à se faire injecter de très petites doses de l'allergène responsable des inconforts pour que l'organisme s'y habitue progressivement et puisse développer une certaine tolérance à l'allergène en question. Le traitement dure généralement plusieurs années et le patient doit recevoir un grand nombre de piqûres avant de pouvoir noter une amélioration de symptômes.

L'immunothérapie sublinguale et les allergies

Ce traitement contre les allergies est relativement récent (une vingtaine d'années) et semble très prometteur. Le procédé est sensiblement le même que celui de l'immunothérapie sous-cutanée : il consiste à confronter l'organisme avec de petites doses d'allergène, que l'on augmente progressivement, jusqu'à ce que la personne puisse tolérer la substance en question.

La grande différence avec l'immunothérapie sous-cutanée, c'est que dans le cas de l'immunothérapie sublinguale, il n'est pas ici question de subir des piqûres et de se déplacer chaque semaine chez un allergologue. Le traitement peut se faire à la maison, sans tierce personne.

Après avoir rencontré un spécialiste, celui-ci fournira une prescription détaillée et étalée sur plusieurs mois. Le traitement consiste à prendre quotidiennement un médicament que l'on laissera fondre sous la langue. Il se présente actuellement sous deux formes différentes : un petit comprimé ou un liquide transparent. Dans ce dernier cas, il suffit de faire couler le nombre de gouttes prescrites sur un morceau de sucre et de le laisser fondre lentement sous la langue pendant 2-3 minutes. À noter qu'il n'est pas obligatoire d'avaler ensuite le médicament : c'est au choix! On peut recracher si on le souhaite. Des visites de contrôle et de test pour noter l'avancée des résultats sur les allergies sont ensuite recommandées tous les 6 mois. Le traitement total dure de 3 à 5 ans.

Les avantages de ce traitement

Contrairement à l'immunothérapie sous-cutanée qui comporte de nombreux inconforts (les piqûres, les déplacements), traiter les allergies avec l'immunothérapie sublinguale a de nombreux avantages :

  • Pas de déplacement nécessaire puisque le traitement est fait à la maison
  • Pas de douleurs liées aux piqûres
  • Particulièrement facile à administrer aux enfants

Et pour quel genre d'allergies?

Comme c'est le cas pour tous les médicaments, ce traitement contre les allergies est moins efficace et non recommandé dans certains cas :

  • Les personnes souffrant d'allergies multiples (plus de 3 allergènes connus), car il devient difficile d'ajuster les doses
  • Les personnes souffrant de symptômes légers et peu courants (deux semaines d'inconfort au printemps, par exemple)
  • Les enfants de moins de 5 ans
  • Les personnes âgées
  • Les personnes souffrant de maladies dégénératives ou immunitaires, de cancer
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent ne devraient pas commencer un traitement d'immunothérapie sublinguale, mais il n'y a pas de contre-indication à poursuivre un traitement commencé avant le début de la grossesse

Y a-t-il des effets secondaires?

Ce traitement contre les allergies n'entraine généralement pas d'effets secondaires dangereux. Cependant, environ 9 % des personnes peuvent expérimenter de légers inconforts au moment de la prise. Le corps réagit ainsi comme lorsqu'il se trouve en présence de l'allergène de manière « naturelle » : asthme, urticaire, conjonctivite. Il est parfois nécessaire de réajuster les doses prescrites. Si les symptômes persistent lors de chaque prise, le médecin recommandera alors de revenir à la méthode « traditionnelle » d'immunothérapie sous-cutanée, car celle-ci se fait de manière encadrée dans une clinique et il est donc plus facile de surveiller le patient après la prise.

Est-ce réellement efficace contre les allergies?

Même si cette technique pour traiter les allergies est encore un peu trop récente pour avoir fait l'objet de recherches sur le long terme, les résultats sont assez positifs :

Environ 70 % des patients voient une différence notable dans leurs symptômes. Et même lorsque les symptômes d'allergies ne disparaissent pas complètement, ils diminuent assez pour que la prise de médicaments antihistaminiques s'avère inutile.

Tenteriez-vous l'immunothérapie sublinguale pour traiter vos allergies?

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires