10 habitudes mauvaises pour votre cœur

Les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux sont les 2e et 3e causes de décès les plus fréquentes au Canada. Voici 10 mauvaises habitudes de vie qui nuisent à notre cœur.

1. Ne pas passer la soie dentaire

Selon de récentes études, les gens qui souffrent de maladies des gencives sont plus à risque de développer une maladie cardiaque. En effet, les bactéries dues aux troubles des gencives sont susceptibles de voyager dans l’ensemble de l’organisme et de déclencher une inflammation des artères.

2. Prendre trop d’ibuprofène

Bien que pratique pour soulager les maux de tête et la douleur, il est tout de même important de se méfier des effets secondaires de l’ibuprofène. Les personnes qui en prennent en trop grande quantité ont plus de risques de souffrir d’une crise cardiaque, d’un AVC et de formation de caillots sanguins.

3. Fumer

On ne vous apprend rien en vous disant que le tabagisme est fatal pour la santé. Selon les derniers recensements du Gouvernement du Canada, plus de 37 000 Canadiens meurent prématurément chaque année à cause du tabagisme. La cigarette contribue au blocage des artères, augmente le risque de formation de caillots sanguins, réduit la teneur en oxygène du sang et fait augmenter la pression artérielle. Saviez-vous qu’au bout d’une année sans fumer, le risque de décès par maladie cardiovasculaire diminue de moitié et, au bout de 15 ans, il n’est pas plus élevé que celui d’une personne qui n’a jamais fumé? Si vous pensez ne pas y arriver seul, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

4. Ronfler

Le ronflement est peut-être signe que vous souffrez de l’apnée du sommeil, qui est caractérisée par un arrêt du flux respiratoire. Si tel est le cas, elle peut provoquer une hausse de la pression artérielle.

5. Ne pas faire d’exercice

Une des causes principales de maladies cardiovasculaires est certainement la sédentarité. Pour garder son cœur en santé, il est conseillé de faire de 30 à 60 minutes d’exercice par jour. Prendre les escaliers au lieu des ascenseurs, descendre à une station de métro plus tôt, marcher 15 minutes après le repas, sont quelques exemples faciles à appliquer dans notre quotidien. Il est conseillé de faire autour de 10 000 pas par jour, procurez-vous un podomètre et fixez-vous des objectifs, cela vous aidera à vous motiver!

6. Avoir une alimentation malsaine

Pour le bien de notre cœur, il est essentiel de bien s’alimenter. Mangez-vous assez de fruits et de légumes? Le Guide alimentaire canadien recommande un minimum de cinq portions par jour. Ces aliments riches en vitamines et minéraux protègent le cœur et les vaisseaux sanguins. De plus, ils sont une source de fibres et leurs propriétés antioxydantes freinent le développement de blocages artériels. Prenez l’habitude de cuisiner. Préparez des repas variés et équilibrés, rappelez-vous que la moitié de votre assiette doit être composée de légumes. Si vous n’avez pas le temps de cuisiner la semaine, préparez des repas les fins de semaine en plus grande quantité et congelez!

7. Sauter le petit-déjeuner

En plus de ne pas bien débuter la journée, ne pas manger le matin provoque inévitablement une augmentation du nombre de calories lors des autres repas. Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université Harvard, cela augmente le risque d’infarctus de 55%.

8. Consommer des gras trans

Le gras trans est un des principaux facteurs dommageables pour le cœur. Où le retrouve-t’-on? Dans les aliments transformés, tels que les collations, les muffins, les biscuits, etc. En plus de rehausser la texture et la saveur des produits, le gras trans permet de prolonger leur durée de conservation. Des aspects qui privilégient les entreprises, mais certainement pas les consommateurs. La consommation de gras trans élève le taux de mauvais cholestérol et fait baisser celui de bon cholestérol dans le système. Résultat : cela augmente vos chances de souffrir d’une maladie cardiaque. Si vous le pouvez, évitez les aliments transformés. Autrement, lisez attentivement les ingrédients et évacuez ceux qui comportent cet ingrédient. La meilleure alternative? Faites vos collations vous-même ou optez pour des noix non salées qui s’avèrent être d’excellentes sources de protéines et de gras insaturés.

9. Le stress

Un des facteurs les plus difficiles à contrôler, mais dont les conséquences sont tout aussi importantes pour le cœur, est le stress. Responsable de causer de l’hypertension, d’élever le taux de cholestérol et de rétrécir les artères, il est primordial de savoir le maitriser. Prenez le temps de cibler les sources de stress dans votre vie, de cerner celles qui peuvent être éliminées et celles avec lesquelles vous devez apprendre à composer. Trouvez ensuite des moyens de vous détendre. Faites du sport, méditez, lisez... Bref, prenez du temps pour vous, cela vous fera le plus grand bien.

10. Avoir un horaire atypique

Selon des études menées par des chercheurs de la Western University, les gens qui travaillent par quarts ont 23% plus de risques de subir un infarctus. C’est principalement parce que cet horaire irrégulier provoque une perturbation du rythme cardiaque.

Sabrina Hammoum, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires