Variole

La variole, autrefois appelée « petite vérole », est une maladie très contagieuse d’origine virale. Elle a causé de nombreuses épidémies dévastatrices au cours de l’histoire. Il existe deux sortes de variole :

  • La variole blanche : c’est une forme bénigne de la maladie
  • La « vraie variole : très dangereuse, cette forme pour issue le décès dans plus d’un tiers des cas

Toutefois, grâce à des vaccinations massives depuis plus de 200 ans, cette maladie n’existe plus aujourd’hui. Le dernier cas enregistré date de 1977. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé que la variole était mondialement éradiquée depuis 1980. Il ne resterait sur terre que 2 souches du virus dévastateur, conservées dans des laboratoires (un aux É.-U., un en Russie).

Causes de la variole

La variole est causée par un virus qui se transmet exclusivement entre êtres humains (pas d’intermédiaire animal possible.) Le virus se loge premièrement dans les voies respiratoires, puis se développe et envahit le reste du corps.

Qui est touché? Quels sont les facteurs de risque?

Tout contact avec une personne infectée par la variole pouvait être à l’origine d’une nouvelle contamination.

De nos jours, il n’y a plus de risque de contracter la variole, puisqu’elle est éradiquée.

Contagion

Extrêmement contagieux, le virus de la variole se transmet par les gouttelettes de salive présentes lorsqu’on éternue, tousse, parle, etc. Le virus reste aussi présent dans l’air autour d’une personne atteinte et peut donc être respiré et attrapé de cette manière. On estime que l’air est contaminé dans un rayon de 20 mètres autour d’une personne atteinte de variole.

Les principaux symptômes

Le temps d’incubation du virus de la variole est de 7 à 19 jours entre le premier contact et l’apparition des symptômes. Les signes de la maladie sont :

Au début :

  • Symptômes de la grippe, comme la fièvre, toux, douleurs musculaires, auquel s’ajoute une légère éruption cutanée

Ensuite :

  • Formation de pustules rouges sur le visage, la tête, les extrémités des membres
  • Les pustules se remplissent de pus et de liquide clair
  • Les pustules éclatent et une croute se forme
  • Cette étape s’accompagne de forte fièvre, confusion, délire et parfois même des hallucinations

Diagnostic

La variole est diagnostiquée par un examen physique global, auquel s’ajoutent des prélèvements sanguins et du liquide présent dans les pustules afin d'identifier la présence du virus.

Possibles risques de complications

La variole blanche est bénigne dans 99 % des cas.

La vraie variole cause le décès dans 20 à 40 % des cas. Même lorsque le patient survit, il est très important de ne pas le laisser se gratter arracher ses croutes (pendant la période de fièvre et de délire), car cela cause des cicatrices irréversibles très inesthétiques.

Il existait aussi une forme particulièrement destructrice de la vraie variole qui occasionnait la formation de croutes noires et le décès en moins de 48 h après l’apparition des premiers symptômes.

Traitement de la variole

Il n’existe pas de traitement spécifique pour soigner la variole. Les seuls soins disponibles consistent à minimiser l’inconfort causé par la fièvre, les démangeaisons, etc.

Prévention de la variole

Il existe un vaccin contre la variole qui est efficace dans 93 % des cas. Toutefois, puisque la maladie n’est plus en circulation depuis plus de 30 ans, on ne vaccine plus contre cette maladie.

Les personnes qui travaillent en laboratoire et pourraient être en contact avec ce virus doivent cependant être vaccinées. Malgré la grande dangerosité du virus de la variole, il semblerait qu’il n’ait pas été complètement détruit au cas où il pourrait être utilisé comme arme biologique lors d’une guerre.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires