Varicelle

Familièrement appelée « picote », la varicelle est une maladie éruptive très contagieuse, généralement sans gravité, qui s'attaque principalement aux enfants. Elle est très courante, touchant environ 95 % de la population.

Causes de la varicelle

C'est le virus VZV (varicelle-zona) qui est à l'origine de la varicelle. Cette maladie marque en fait la primo-infection au virus qui, dans certains cas, sera responsable de l'apparition de zona plus tard. Cela explique que la majorité des gens n'attrapent la varicelle qu'une seule fois dans leur vie.

Qui est touché par la varicelle?

  • On estime que plus de 90 % des gens attraperont la varicelle dans leur vie.
  • Les jeunes enfants n'ayant jamais attrapé la varicelle sont ceux qui sont le plus à risque de la contacter.
  • La grande majorité des gens n'attrapent la varicelle qu'une fois dans leur vie. La plupart des individus attraperont la maladie avant l'âge de 10 ans.

Quels sont les facteurs de risque?

  • N'avoir jamais contracté la varicelle auparavant.
  • Être en contact avec une personne atteinte (même si le contact n'est pas direct ou physique, le simple fait de partager un milieu de vie peut suffire).

Contagion de la varicelle

  • La varicelle est très contagieuse et donne souvent lieu à des épidémies.
  • Le virus se transmet d'une personne à l'autre par un contact avec les lésions, mais également par voie respiratoire.
  • Une femme enceinte peut transmettre la varicelle à son foetus, ce qui peut entraîner un avortement spontané ou diverses anomalies chez le bébé à naître.
  • Une personne atteinte sera contagieuse dès un ou deux jours avant l'apparition des rougeurs cutanées. C'est d'ailleurs dans les quelques heures précédant l'apparition des boutons que la contagion atteint son sommet.
  • La personne n'est plus contagieuse après environ une semaine, c'est-à-dire lorsque ses boutons ont séché et se sont transformé en croûtes.
  • Au Canada, des épidémies de varicelle ont souvent lieu à la fin de l'hiver ou au printemps.

Les principaux symptômes de la varicelle sont :

  • La fièvre est généralement le premier symptôme de la varicelle à apparaître.
  • La fièvre s'accompagne parfois de symptômes pseudo-grippaux (raideurs, fatigue, etc.)
  • Après 24 à 48 h apparaissent de petits boutons rouges semblables à des piqûres de moustique. Typiquement, ils apparaissent tout d'abord sur l'abdomen ou le visage, avant de se répandre ailleurs sur le corps. Les lésions cutanées occasionnent souvent des démangeaisons très inconfortables.
  • Les lésions deviennent bientôt des cloques pleines de liquide, qui éclateront peu à peu, pour laisser la place à des croûtes brunâtres.
  • Dans la majorité des cas, presque toutes les lésions disparaissent au bout de deux semaines environ.
  • Notez que les symptômes apparaissent environ deux semaines après la contamination.

Pour la diagnostiquer

  • Votre médecin parviendra habituellement sans peine à diagnostiquer la varicelle en observant simplement les lésions à l'oeil nu.
  • Si un doute devait subsister quant à la nature de la varicelle, un prélèvement et une analyse du liquide translucide contenu dans les cloques permettrait de confirmer la présence du virus varicelle-zona.
  • Notez que, à moins de complications, les enfants de 1 an et plus n'ont pas besoin de consulter un médecin en cas de varicelle. Par contre, il est important de consulter dans le cas d'un nourrisson ou d'un adulte, particulièrement s'il s'agit d'une femme enceinte ou d'une personne dont le système immunitaire est affaibli en raison d'une maladie ou d'un médicament. On recommande toutefois de prendre rendez-vous plutôt que de se présenter aux urgences, en raison du caractère extrêmement contagieux du virus.

Possibles risques de complications

  • Les adultes et les nourrissons sont beaucoup plus à risque de complications que les enfants. Ces derniers se remettent généralement très facilement de la varicelle.
  • La varicelle peut favoriser l'apparition d'impétigo, une infection cutanée plus grave d'origine bactérienne. On a aussi recensé des cas de fasciite nécrosante (maladie mangeuse de chair.).
  • Les ampoules peuvent laisser des cicatrices permanentes, surtout si elles sont grattées.
  • Dans de très rares cas, la varicelle peut être à l'origine d'une encéphalite, d'une pneumonie ou d'un choc toxique, voire même causer la mort.
  • Lorsque la varicelle est contractée par une femme enceinte, il y a de nombreux risques pour le foetus. On dénombre des cas de malformations, de lésions cérébrales et de décès (in-utero et à la naissance).

Traitement de la varicelle

  • Puisque la varicelle est d'origine virale, les antibiotiques sont inutiles dans son traitement, à moins d'avoir affaire à une surinfection bactérienne.
  • On peut soulager les démangeaisons à l'aide de bains d'eau tiède (pas chaude) dans lesquels on aura ajouté environ ¼ de tasse de bicarbonate de sodium.
  • Certains utiliseront de la lotion à la calamine pour soulager les démangeaisons, mais ce n'est pas recommandé car ce produit peut ralentir la guérison, en plus de masquer les lésions, ce qui rend leur surveillance difficile.
  • On peut soulager la fièvre à l'aide d'acétaminophène, mais on évite l'aspirine, qui peut accroître le risque de contracter  une maladie très grave, le syndrome de Reye.
  • Les personnes à risques de souffrir de complications liées à la varicelle se feront souvent prescrire des antiviraux ou encore un traitement à base d'anticorps.

Prévenir la varicelle :

  • Depuis quelques années, le vaccin contre le virus varicelle-zona fait partie des vaccins recommandés par les médecins. On l'administre normalement au bébé dès qu'il atteint douze mois. Ce vaccin semble sécuritaire.
  • Si vous ne voulez pas faire vacciner votre enfant, le seul moyen de prévenir la varicelle est d'éviter tout contact avec les personnes contagieuses, ce qui n'est pas toujours aisé.
  • Toutefois, sachez que plusieurs recommandent, au contraire, d'exposer les enfants en bonne santé au virus avant l'âge de 12 ans (mais jamais en bas de douze mois). On se rappelle en effet que la varicelle présente moins de risques de complications pour  les enfants et qu'il est en quelque sorte avantageux de la contracter en bas âge.

Saviez-vous que...

Les gens originaires des Tropiques sont plus à risque de contracter la varicelle à l'âge adulte, car ils sont moins nombreux à être immunisés durant l'enfance.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi