Tétanos

Le tétanos est une maladie infectieuse qui se propage au corps par l’infection d’une plaie par une bactérie.

Si elle n’est pas traitée à temps, cette maladie cause des spasmes et une paralysie progressive du système musculaire. Le tétanos est fatal dans à peu près 30 % des cas.

Causes du tétanos

La bactérie responsable du tétanos est appelée Clostridium botulinum et elle est présente dans la terre (c’est une « cousine » des bactéries qui causent le botulisme ou la gangrène.)

En cas de blessure, ulcère, plaie, brûlure, morsure et piqûre d’insecte, la bactérie peut trouver une porte d’entrée dans le corps et s’y développer. SI les conditions sont « idéales » pour la bactérie en question, c'est-à-dire que la plaie est sale et profonde, elle va produire une toxine qui va gagner le cerveau par le système nerveux.

Qui est touché par le tétanos? Quels sont les facteurs de risque?

La maladie du tétanos est quasiment éradiquée au Canada et le dernier décès enregistré remonte à 1997. Toutefois, le tétanos fait encore des ravages ailleurs sur la planète.

Les personnes les plus à risque sont les personnes âgées (car elles n’ont jamais été vaccinées.)

Certains facteurs peuvent augmenter le risque d’attraper le tétanos, notamment :

  • Blessures et coupures avec un objet souillé
  • Piqûres et morsures
  • Perçages et tatouages
  • Infections dentaires
  • Plaies résultant d’une chirurgie
  • En cas de catastrophe naturelle (tsunami, tremblement de terre, etc.), les conditions hygiéniques causent fréquemment des cas de tétanos chez les populations non vaccinées

En fait, chaque fois qu’il y a une lésion ouverte sur la peau, cela pourrait permettre à la bactérie de coloniser la blessure.

Contagion

Le tétanos n’est pas une maladie contagieuse.

Les principaux symptômes

Il y a un temps d’incubation du tétanos allant de 3 jours à 3 semaines entre le moment où la bactérie colonise la plaie et l’apparition des premiers symptômes. Plus ce temps d’incubation est court, plus l’infection est sérieuse. Les premiers signes d’une infection sont :

  • Agitation et irritabilité
  • Frissons
  • Transpiration excessive
  • Convulsions
  • Difficultés à avaler
  • Maux de tête
  • Maux de gorge
  • Raideur dans les membres, la mâchoire, le dos, la nuque
  • Regard fixe
  • Mâchoire figée en une sorte de sourire caractéristique

Les symptômes évoluent ensuite, plus ou moins rapidement selon la gravité du cas :

  • Spasmes et contractions musculaires au niveau de la mâchoire, des muscles du cou, des muscles du dos, des muscles abdominaux, du larynx (parfois les spasmes s’étendent à tout le corps)
  • Difficultés respiratoires

Diagnostic

Les signes physiques du tétanos sont très caractéristiques et permettent donc un diagnostic rapide, après un simple examen.

En cas de doute (rare) ou pour éliminer d’autres causes possibles, un prélèvement du tissu au niveau de la plaie permet de valider le diagnostic.

Possibles risques de complications

Les contractions musculaires liées au tétanos peuvent entrainer des paralysies respiratoires ou cardio-vasculaires, entrainant le décès de la personne.

Traitement du tétanos

La prise en charge du tétanos doit être rapide. Le traitement comprend :

  • Une injection d’immunoglobine qui vise à neutraliser la toxine
  • Des antibiotiques pour éradiquer la bactérie responsable
  • Un nettoyage de la plaie, par chirurgie, le plus souvent, afin de vraiment ôter tous les tissus qui pourraient être contaminés par la blessure
  • Dans les cas avancés, il est nécessaire de mettre la personne sous respirateur artificiel pour qu’il n’y ait pas d’arrêt respiratoire causé par un spasme musculaire
  • Des médicaments contre les spasmes sont aussi administrés
  • Des rappels du vaccin antitétanique, si leur vaccination a été faite il y a trop longtemps

Prévention du tétanos

Le tétanos est une maladie qui peut être éliminée par la vaccination systématique des nouveau-nés. Il consiste habituellement en 4 rappels administrés à 2, 4, 6 mois et 5 ans. Il faut toutefois noter que son efficacité n’est pas éternelle et que les adultes devraient aussi faire un rappel du vaccin antitétanique pour être parfaitement immunisés.

De plus, même si on a déjà eu le tétanos une fois, on n’est pas à l’abri d’attraper encore la maladie.

En cas de blessure, même superficielle, il est impératif de :

  • Laver la plaie et son pourtour avec de l’eau propre et du savon, puis de désinfecter
  • Si la plaie est profonde, consulter un médecin au plus vite
  • Si l’on n’est pas certain de la date du dernier rappel de vaccin, il est préférable d’en faire un autre

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires