Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est caractérisé par une perte de sensibilité, des fourmillements et des engourdissements au niveau du pouce, de l’index et du majeur.

Le canal carpien est une sorte de « tunnel » extensible situé à la base du poignet, sur le côté interne de la main. Le nerf médian et les tendons qui actionnent les doigts doivent passer dans ce tissu musculaire. Lorsque le canal carpien subit une modification (même minime) de son espace, le nerf médian et les tendons sont comprimés, ce qui peut causer à la longue l’apparition de divers symptômes et douleurs.

Causes du syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien survient lorsque les tendons et le nerf médian subissent une trop grande pression. Plusieurs situations peuvent être mises en cause. Il arrive fréquemment que le syndrome soit le résultat d’une combinaison de situations:

  • Mouvements répétitifs de la main et du poignet
  • Mauvaise posture prolongée des poignets
  • Gestes qui exigent un effort important des mains et poignets
  • Utilisation fréquente d’outils vibrants
  • Inflammation
  • Fracture ou traumatisme
  • Arthrose ou goutte au poignet
  • Rétention d’eau dans les tissus (pendant une grossesse, par exemple)
  • Dérèglement hormonal : ménopause, menstruations, problèmes de thyroïde
  • Kystes ou tumeurs

Qui est touché? Quels sont les facteurs de risque?

Les statistiques prouvent que le syndrome du canal carpien touche 11 % des femmes et environ 3.5 % des hommes.

Il apparaît le plus souvent entre 40 et 60 ans, mais il peut aussi survenir chez les personnes très âgées (après 75 ans.)

Plusieurs facteurs augmentent les risques d’en souffrir :

  • Avoir un emploi répétitif et/ou exigeant pour le poignet : construction, service dans les restaurants, travail d’ordinateur, ouvriers, musiciens, camionneurs, etc.
  • Avoir une activité de loisir répétitive et/ou exigeante : jardinage, couture et tricot, jeux vidéo, tennis, golf, etc.
  • Être enceinte
  • Avoir un poignet très petit
  • Certaines maladies, si elles ne sont pas traitées adéquatement (diabète, hypothyroïdie, arthrite)
  • Subir une fracture ou un traumatisme au poignet
  • Prendre des pilules contraceptives

Contagion

Le syndrome du canal carpien n’est pas contagieux.

Les principaux symptômes

Les symptômes du syndrome du canal carpien sont généralement faibles au début, et on les confond souvent avec une petite inflammation banale, par exemple à la suite d’un mauvais mouvement. Ils s’intensifient avec le temps :

  • Fourmillements et picotements dans les doigts et la main, principalement le pouce, l’index et le majeur : la sensation peut parfois irradier vers les autres doigts
  • Douleurs au poignet, à la paume de la main, et dans certains à l’avant-bras
  • Difficultés à attraper et tenir des objets, même s’ils sont légers
  • Augmentation des symptômes dans certaines positions (à l’ordinateur, en conduisant)
  • Les symptômes ont tendance à augmenter pendant la nuit
  • Impression que les doigts enflent
  • Insensibilité passagère dans les doigts (on distingue mal le chaud du froid lorsqu’on passe la main sous l’eau, par exemple)

Le plus souvent, lorsque les bras pendent simplement le long du corps, on a l’impression que l’intensité des symptômes diminue.

Diagnostic

Le syndrome du canal carpien est une affection courante qu’il est facile de diagnostiquer au moyen d’un questionnaire détaillé et un examen physique des mains. Certains tests simples peuvent aider à confirmer le syndrome.

En cas de doutes sur l’origine des symptômes ou de douleurs très sérieuses, le médecin procède à des examens plus approfondis comme un électrocardiogramme, un scanneur ou une radiographie

Possibles risques de complications

Il existe très peu de cas de complications liées au syndrome du canal carpien. Le syndrome du canal carpien est une affection bénigne qui se règle habituellement en quelques semaines. Toutefois, si les douleurs persistent pendant plusieurs mois consécutifs et ne sont pas traitées, il peut en résulter une perte chronique de la sensibilité ainsi qu’une paralysie partielle ou complète des muscles du pouce.

Traitement du syndrome du canal carpien

Lorsque le syndrome du canal carpien persiste ou que les douleurs sont trop fortes, un traitement adéquat permet de régler le problème. Les différentes phases du traitement sont les suivantes :

  • Moyens naturels : application de chaud/froid sur la région touchée, cessation si possible des activités répétitives entrainant le syndrome, soulagement de la douleur au moyen d’analgésique
  • Injection de cortisone, ne cas de douleurs graves : le soulagement est de 3 mois environ après ce traitement
  • Dans les cas les plus graves, une chirurgie qui consiste à entailler le ligament qui comprime le nerf médian est envisagée : elle devra être suivie de séances de rééducation

Prévention du syndrome du canal carpien

Plusieurs mesures simples peuvent empêcher l’apparition du syndrome du canal carpien, ou sa récidive :

  • Exercices d’étirements fréquents pendant l’activité répétitive à l’origine des symptômes
  • Avoir un poste de travail ergonomique (position clavier-souris)
  • Porter des gants de protection lors des travaux manuels exigeants
  • Éviter d’utiliser des outils vibrants pendant des durées de temps trop longues (scies électriques, tondeuses, etc.)
  • Porter les objets à pleine main et pas du bout des doigts

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires