Souffle au cœur

Le souffle au cœur est un son anormal perceptible par le médecin lorsqu’il ausculte un patient avec son stéthoscope. On l’appelle aussi souffle cardiaque ou, en langage scientifique, « Prolapsus de la valvule mitrale.» C’est en fait une preuve qu’il existe des « turbulences » lorsque le sang circule dans le cœur. On distingue plusieurs sortes de souffles au cœur :

  • Le souffle systolique : ce bruit est présent lors de la contraction du cœur.
  • Le souffle diastolique : on l’entend lorsque le cœur se remplit de sang, après la contraction.
  • Le souffle anémique : on l’entend chez les personnes qui souffrent d’anémie.

Les souffles au cœur sont sans conséquence dans la grande majorité des cas. De plus, il est fréquent que les jeunes enfants aient un souffle au cœur, sans que cela dénote un problème plus grave. Celui-ci s’estompe avec l’âge.

Causes du souffle au cœur

Le souffle au cœur signale qu’il existe une anomalie dans les valves cardiaques. Il existe plusieurs raisons et/ou anomalies pouvant expliquer la présence d’un souffle cardiaque :

  • L’orifice qui laisse passer le sang peut être rétréci, abîmé ou manquer d’étanchéité
  • Le bruit est parfois causé par une circulation trop rapide du sang vers le cœur
  • Certaines malformations congénitales sont à l’origine d’un souffle au cœur : celles-ci sont généralement perceptibles in utero et peuvent nécessiter une chirurgie (mais pas toujours)

Qui est touché? Quels sont les facteurs de risque?

N’importe qui, indépendamment de son âge ou de son sexe, peut avoir un souffle au cœur. Le son en tant que tel est absolument inoffensif et ne peut devenir problématique que s’il est causé par un problème cardiaque sous-jacent.

Chez les enfants, le souffle est généralement « fonctionnel », ce qui veut dire qu’il ne cause aucun symptôme particulier et ne requiert pas de traitement, hors une surveillance occasionnelle. Il s’estompe graduellement avec l’âge.

Dans certains cas, et même si la personne touchée ne semble pas souffrir, il est nécessaire de surveiller plus étroitement le souffle au cœur. C’est le cas notamment :

  • Des personnes âgées : le souffle au cœur peut être le symptôme d’une insuffisance cardiaque
  • Des personnes qui ont une malformation cardiaque congénitale
  • De certaines maladies des valves cardiaques causées par des infection

Contagion

Le souffle au cœur n’est pas contagieux.

Les principaux symptômes

Le souffle au cœur en lui-même ne cause aucun symptôme détectable par le patient. Le plus souvent, il sera découvert lors d’un examen de routine, ou encore lors d’une consultation pour un autre problème, comme un essoufflement fréquent ou une douleur à la poitrine en cas d’effort.

Diagnostic

Une fois que le médecin note la présence d’un souffle au cœur chez un patient, il recommandera certains examens afin de s’assurer que celui-ci est sans conséquence (dans la majorité des cas) ou de découvrir sa cause sous-jacente, le cas échéant.

Ces examens incluent :

  • Un électrocardiogramme
  • Une radio du thorax
  • Une échographie cardiaque
  • Un Doppler

Possibles risques de complications

Le souffle au cœur est rarement le signe d’une grave maladie. Toutefois, si après les examens complémentaires, le médecin note la présence d’une pathologie cardiaque importante, il devient nécessaire de traiter le patient en conséquence.

Traitement du souffle au cœur

Le souffle au cœur en lui-même ne nécessite pas de traitement. Dépendamment de son origine, il peut être nécessaire de traiter la maladie sous-jacente. Cela peut-être :

  • Une insuffisance cardiaque
  • Une anémie importante
  • Une endocardite (infection bactérienne des valves cardiaques)
  • Une arythmie cardiaque

Prévention du souffle au cœur

Il n’existe pas de moyen de prévenir le souffle au cœur. Une fois que celui-ci est diagnostiqué, on recommande simplement de le surveiller (en passant un examen tous les 3-5 ans) pour s’assurer qu’il n’évolue pas.

Saviez-vous que...

La grande majorité des gens qui ont un souffle au cœur ne le savent même pas. On le leur apprend lors d’un examen de routine.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires