Sinusite

La sinusite est une inflammation des muqueuses des sinus, ces cavités osseuses situées en divers endroits du visage et qui communiquent toutes avec les fosses nasales. C'est dans les sinus qu'est produit le mucus; lorsque les muqueuses sont sujettes à une inflammation, elles ont tendance à enfler, et ce liquide ne peut plus s'écouler librement.

Nous avons quatre paires de sinus, et l'inflammation (sinusite) ne les touche pas nécessairement toutes en même temps. C'est pourquoi les médecins parleront de sinusite frontale ou maxillaire, par exemple, dépendamment de l'emplacement des sinus atteints.

La sinusite aiguë, qui est très fréquente et touche jusqu'à 15 % de la population chaque année, dure généralement deux semaines et toujours moins d'un mois. Elle réapparaît moins de trois fois par année. Si la sinusite se poursuit plus de 90 jours, on parlera de sinusite chronique. Entre 4 semaines et 12 semaines, on utilise le terme sinusite subaiguë. Notons qu'en général, la sinusite chronique touche des sujets qui ont eu des sinusites aiguës récurrentes, mais ce n'est pas toujours le cas.

Quelles sont les causes possibles de la sinusite?

  • La sinusite a généralement une cause virale (dans la majorité des cas) ou bactérienne.
  • Il arrive que la sinusite soit causée par un champignon, principalement chez des sujets atteints par une condition de santé préalable qui affecte leur système immunitaire.
  • Des allergies, une sensibilité à la pollution ou à d'autres irritants (chimiques, par exemple) peuvent être en cause.
  • La présence de polypes nasaux, ou encore la déviation du septum (de naissance ou suite à une fracture du nez) sont également des causes possibles de sinusite.
  • Un abcès dentaire mal contrôlé peut provoquer une sinusite.

Qui est touché par la sinusite? Quels sont les facteurs de risque?

  • Le principal facteur de risque est de souffrir d'une infection des voies respiratoires supérieures, par exemple un rhume ou une grippe.
  • Les enfants, qui ont typiquement de nombreux rhumes chaque année, sont plus sujets aux sinusites.
  • Les personnes immunodéprimées en raison d'une maladie ou d'un traitement sont à risque.
  • Les asthmatiques, ainsi que les gens qui souffrent d'allergies respiratoires (rhume des foins, allergies aux animaux, aux moisissures, etc.), font plus souvent des sinusites.
  • Ceux qui souffrent de fibrose kystique sont parmi les sujets à risque.
  • Les personnes dont le septum est déformé, de naissance ou suite à un traumatisme, pourraient faire plus de sinusites que les autres. C'est également le cas de ceux qui ont des polypes nasaux, ou qui sont sujets aux abcès dentaires.
  • L'usage du tabac, ou encore de cocaïne par voie intranasale, peut entraîner une sinusite (éventuellement chronique).
  • Un milieu de vie très pollué, ou l'exposition fréquente et / ou prolongée à des produits chimiques ou à des moisissures, constituent également des facteurs de risque.

Quels sont les symptômes de la sinusite?

  • La congestion nasale accompagnée de sécrétions qui seront claires dans le cas d'une infection virale, mais qui seront verdâtres ou jaunâtres dans le cas d'une infection bactérienne (dans ce dernier cas, il est possible que le mucus soit malodorant.)
  • Une sensation de douleur et de pression dans la ou les zones du visage où se trouvent les sinus atteints par l'inflammation. Ces sensations désagréables ont tendance à s'accentuer lorsqu'on penche la tête.
  • Une perte d'odorat temporaire.
  • Puisqu'il est fréquent que les sécrétions tombent dans la gorge, on observe souvent une toux grasse et des maux de gorge.
  • Une fièvre légère (dans les cas de sinusite chronique, il n'y a pas de fièvre).
  • Certaines personnes souffrant de sinusite expérimenteront des problèmes de mauvaise haleine et des douleurs à la mâchoire ou à la dentition.
  • Un sentiment d'inconfort généralisé et parfois des maux de tête.

Quels sont les risques de complications?

  • La sinusite aiguë peut évoluer vers une sinusite chronique.
  • Très rarement, l'infection se propagera au cerveau. On assistera peut-être alors à l'apparition d'un abcès au cerveau ou d'une méningite.
  • Il arrive que l'infection s'attaque aux os ou à leur moelle. On parle alors d'ostéomyélite.
  • Également, toujours dans des cas de sinusite exceptionnels, l'infection atteindra les yeux.
  • Les gens souffrant d'autres problèmes respiratoires comme l'asthme peuvent voir leur condition s'aggraver avec la sinusite.

Quand consulter?

  • Lorsque les symptômes de sinusite persistent plusieurs semaines.
  • Lorsqu'une enflure autour des yeux ou des problèmes de vision peuvent laisser croire à une atteinte aux yeux.
  • Lorsque les sécrétions verdâtres ou jaunâtres laissent croire à une infection bactérienne, on peut consulter pour recevoir une prescription d'antibiotiques. Rappelez-vous que les antibiotiques n'ont absolument aucune efficacité en cas d'infection virale.
  • Si la personne atteinte de sinusite semble désorientée, confuse ou a des sautes d'humeur.
  • De façon générale, on recommande de consulter un médecin en cas de sinusite, ne serait-ce que pour confirmer le diagnostic.

Comment traiter la sinusite?

  • Sachant que la grande majorité des cas de sinusite se régleront spontanément en moins d'un mois, les traitements visent généralement à soulager les symptômes et à prévenir les complications, tout en favorisant la guérison.
  • La sinusite aiguë est, règle générale, plutôt facile à soulager en utilisant des méthodes maison bien simples.
  • On peut soulager la fièvre et les douleurs en administrant de l'acétaminophène ou de l'ibuprofène.
  • L'inhalation de vapeur d'eau peut soulager et contribuer à réhydrater le milieu infecté.
  • Essayer de se moucher souvent  pour dégager les sécrétions.
  • On peut rincer les sinus avec une solution d'eau salée, ce qui contribue à les dégager. Certaines de ces solutions sont vendues en pharmacie, notamment Salinex®.
  • L'utilisation de vaporisateurs décongestionnants n'est pas recommandée. Utilisés pendant plusieurs jours d'affilée, ils peuvent avoir un effet de rebond (c'est-à-dire que la congestion reviendra après l'arrêt du médicament) et irriter les muqueuses.
  • Les antihistaminiques doivent être utilisés avec prudence. Bien qu'ils soient efficaces pour soulager les symptômes attribuables aux allergies, ils risquent de déshydrater les muqueuses et d'entraîner l'épaississement des sécrétions.
  • Les médicaments décongestionnants pris par voie orale ne font pas l'unanimité non plus. Leurs effets secondaires sont parfois potentiellement dangereux. Consultez un médecin avant d'y avoir recours.
  • Vous pouvez aisément fabriquer votre propre solution d'eau salée en utilisant ½ c. à thé de sel pour une tasse d'eau stérilisée.
  • Il est important de se reposer pour favoriser la guérison de la sinusite. On conseille aussi de demeurer bien hydraté en buvant environ 8 verres d'eau par jour, et d'utiliser un humidificateur au besoin.
  • Les changements de températures et les grands froids sont à éviter.
  • Si l'inflammation est grave, autant pour une sinusite aiguë que pour une sinusite chronique, un médecin pourra prescrire divers médicaments pour la faire diminuer, notamment des produits appartenant à la famille des corticostéroïdes.
  • Dans le cas de sinusites bactériennes, on peut utiliser des antibiotiques. Rappelez-vous toutefois que la majorité des sinusites sont d'origine virale. Les antibiotiques n'aideront en rien à guérir une sinusite virale.
  • Les personnes qui souffrent d'allergies graves à l'origine de leur sinusite peuvent se tourner vers la désensibilisation, un traitement à long terme visant à habituer progressivement le corps aux déclencheurs qui sont responsables des allergies. À terme, le système immunitaire cessera de réagir de façon inappropriée lorsque le sujet est mis en présence de la substance problématique, et les problèmes associés aux allergies seront évités.
  • Dans le cas d'une sinusite chronique due à une malformation, il se peut qu'on opte éventuellement pour la chirurgie.
  • La chirurgie peut également être utilisée pour enlever des polypes nasaux dérangeants.

Comment prévenir la sinusite?

  • En appliquant les méthodes d'hygiène habituelles qui aident à prévenir le rhume (LIEN), on contribue du même coup à prévenir la sinusite.
  • Un mode de vie sain, une bonne alimentation et la pratique régulière d'une activité physique contribuent à renforcer le système immunitaire et peuvent aider à prévenir les infections comme la sinusite.
  • Éviter de fumer, et éviter la fumée secondaire.
  • Éviter les allergènes communs tels que les acariens, les moisissures, les animaux, la poussière, etc.

Saviez-vous que?

Les bactéries qui sont à l'origine de la sinusite bactérienne sont des bactéries qui sont présentes en tout temps dans notre nez. Elles sont généralement inoffensives, mais lorsque les défenses naturelles du corps (par exemple l'évacuation du mucus) cessent de fonctionner adéquatement, elles peuvent se mettre à faire des ravages!

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi