Scarlatine

La scarlatine, que l'on appelle parfois la fièvre écarlate, est une maladie infectieuse qui survient le plus souvent chez les enfants. Elle se caractérise par des maux de gorge et une éruption cutanée.

Causes de la scarlatine

La scarlatine est causée par un type de streptocoque, c'est-à-dire une bactérie, qui se retrouve dans la gorge. La bactérie en cause sécrète une toxine qui amène ensuite le corps à réagir afin de s'en « débarrasser. »

Qui est touché?

Ce sont les enfants âgés de 5 à 10 ans qui contractent le plus souvent la scarlatine. Il peut toutefois arriver que des adolescents ou des adultes attrapent la scarlatine.

Cette maladie survient souvent par épidémies dans des collectivités fréquentées par les enfants (écoles, garderies).

De plus, c'est la plupart du temps par temps froid que la maladie est le plus à même de se développer.

Contagion

La scarlatine est une maladie contagieuse. Elle se transmet de façon volatile à l'aide de gouttelettes porteuses de la bactérie, lorsque l'enfant éternue ou tousse.

Elle se transmet également par contact direct avec un objet infecté : verre, jouets, mains, poignées de porte, etc.

Il y a une période d'incubation de 3 à 5 jours entre le premier contact avec la bactérie et le développement de la maladie. Par ailleurs, un patient qui se soigne à l'aide d'antibiotiques ne sera plus contagieux 48 heures après le début de la prise de médicaments. Si l'enfant ne prend pas d'antibiotiques, il peut rester contagieux jusqu'à 3 semaines après la disparition des symptômes.

Les principaux symptômes

La scarlatine commence généralement par des maux de gorge (angine) accompagnée d'une très forte fièvre. Ensuite, plusieurs autres symptômes apparaissent :

  • Grande fatigue
  • Faiblesse généralisée
  • Maux de tête
  • Frissons, délires (à cause de la fièvre)
  • Douleurs à l'abdomen, vomissements
  • Angine rouge
  • Présence d'une couche blanchâtre sur la langue
  • Douleurs et brûlures dans la gorge
  • Ganglions qui augmentent de volume sous la mâchoire
  • Difficulté à avaler
  • Éruption de petits boutons rouges : elle commence généralement sur le cou et les « plis » (genoux, aisselles, coudes), avant de s'étendre à tous les membres et au visage
  • Peau sèche, brûlante et rugueuse

Diagnostic

Un simple examen de routine (gorge, ganglions, éruption cutanée) permettra à votre médecin traitant d'identifier la scarlatine.

Possibles risques de complications

Depuis la prescription systématique des antibiotiques contre la scarlatine, il n'existe pas vraiment de cas de complication liés à la scarlatine. Toutefois, il est préférable de consulter un médecin si :

  • Votre enfant  a des convulsions
  • Sa fièvre dépasse les 40 degrés Celsius
  • Les douleurs à la tête et/ou aux oreilles deviennent intolérables

SI les antibiotiques ne sont pas pris de manière consciencieuse, certaines complications peuvent apparaître à plus ou moins long terme (otites, sinusites, rhumatismes articulaires, atteintes cardiaques et/ou rénales).

Traitement de la scarlatine

Le médecin prescrit des antibiotiques contre la scarlatine. Il est important de les prendre jusqu'à la fin, même si les symptômes ont disparu, pour éviter une rechute.

Prévention de la scarlatine

Comme la scarlatine se transmet de façon volatile, il est impossible de prévenir l'apparition de cette maladie. Toutefois, comme pour toutes les maladies d'origine bactérienne, des règles d'hygiène de base peuvent être efficaces pour éviter la propagation de la maladie :

  • Se laver fréquemment les mains
  • Tousser ou éternuer dans le creux du coude
  • Désinfecter régulièrement les surfaces potentiellement souillées
  • Laver les jouets et tous autres objets qui sont entrés en contact avec une personne malade

Saviez-vous que...

  • On peut attraper la scarlatine plus d'une fois.
  • Jusqu'au début du 20e siècle, la scarlatine était l'une des maladies les plus redoutées des parents pour leurs jeunes enfants. Il n'était pas rare d'en mourir ou d'en ressortir très affaibli pour le reste de sa vie.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires