Rubéole

La rubéole est une maladie virale contagieuse que l'on appelle parfois la roséole épidémique ou encore la fièvre de trois jours. C'est une maladie bénigne lorsqu'elle touche les enfants, mais elle peut s'avérer très dangereuse pour les femmes enceintes ainsi que leur foetus.

Selon qu'elle est transmise par voie respiratoire (rubéole acquise) ou par voie placentaire (rubéole innée), la maladie est plus ou moins contagieuse et dangereuse.

Causes de la rubéole

C'est un virus qui provoque la rubéole. La maladie se transmet lorsqu'on entre en contact avec de fines gouttelettes de sécrétions infectées par le virus, de la même façon qu'un rhume ou une grippe, par exemple. Avant la vaccination presque systématique des enfants, la rubéole avait tendance à se développer par épidémies (plus ou moins importantes) au printemps.

Qui est touché?

  • La rubéole touche surtout les enfants, particulièrement ceux âgés de 5 à 10 ans.
  • Comme c'est le cas pour beaucoup de maladies infantiles, la rubéole ne s'attrape qu'une seule fois : une fois que l'on a contracté la maladie, on est immunisé contre les expositions subséquentes.
  • Les adultes n'ayant jamais été exposés au virus peuvent également attraper la rubéole. La maladie sera alors un peu plus virulente, mais pas grave, sauf dans le cas des femmes enceintes.

Contagion

La rubéole n'est pas aussi contagieuse que d'autres maladies virales, mais elle connaît une longue période d'incubation. Ainsi, entre le moment où une personne contracte le virus et celui où elle développe la maladie, il peut y avoir une dizaine de jours durant lesquels elle est contagieuse sans le savoir.

Une personne infectée par le virus peut également transmettre la maladie jusqu'à deux semaines après le début des symptômes. C'est cette importante durée de contagion qui cause parfois des épidémies, plus que la « férocité » du virus, car celui-ci est plus résistant que virulent.

Chez les enfants qui ont été contaminés par voie placentaire, donc avant leur naissance, le virus peut rester contagieux pendant plusieurs mois, jusqu'à un an après la naissance. Ils sont extrêmement contagieux pour leur entourage.

Les principaux symptômes

On estime que la rubéole passe inaperçue dans beaucoup de cas, jusqu'à 50 % selon certains chercheurs, car les symptômes sont assez faibles et peuvent souvent être confondus avec d'autres maladies bénignes. Les symptômes les plus courants sont :

  • Une éruption cutanée qui commence sur le visage et le cou et se propage ensuite au reste du corps (tronc, bras.) Ce ne sont pas de boutons, mais plutôt des taches rouges ou roses qui causent parfois des démangeaisons (mais pas toujours).
  • Une fièvre modérée
  • Des douleurs articulaires
  • Des douleurs musculaires
  • Des ganglions dans le cou et derrière les oreilles
  • Des maux de tête
  • Des écoulements nasaux
  • Une petite conjonctivite (yeux rougis)

Par ailleurs, il est fréquent que les symptômes ci-dessus apparaissent 1 à 5 jours avant le début de l'éruption cutanée, puis disparaissent en tout ou en partie une fois que les taches rouges apparaissent.

Diagnostic de la rubéole

Il n'est pas toujours facile de diagnostiquer la rubéole, puisque ses symptômes sont le plus souvent très légers. Lorsque quelqu'un est touché par la rubéole, il ne va pas forcément consulter un médecin, pensant avoir à faire à une autre maladie comme le rhume ou la grippe.

C'est surtout lorsque l'éruption cutanée est importante qu'il est possible de poser le diagnostic. Avant cela, il est nécessaire de procéder à une analyse sanguine. Et même avec cet examen, il peut arriver qu'une infection légère passe inaperçue.

Possibles risques de complications

Comme nous venons de le voir, la rubéole est une maladie qui n'est pas vraiment grave, dans la plupart des cas. Très rarement, certains cas de rubéoles peuvent être à l'origine de saignements, d'encéphalites (chez les adultes) ou de douleurs arthritiques qui disparaitront d'elles-mêmes en quelques semaines.

Cependant, elle est très dangereuse pour les femmes enceintes. En effet, la maladie peut causer des fausses couches ou des malformations congénitales importantes pour le foetus, particulièrement si la mère est infectée pendant le premier trimestre de la grossesse. Les malformations observées chez les enfants de mères ayant attrapé la rubéole sont :

  • Des malformations cardiaques
  • Des malformations de la moelle épinière
  • Une croissance ralentie
  • Des problèmes de développement
  • Une surdité
  • Des cataractes

Traitement de la rubéole

Comme pour toutes les autres maladies virales, il n'existe pas de médicament pour soigner la rubéole. Il n'y a que le temps qui fasse effet... Par contre, il est possible de prendre des analgésiques pour soulager les symptômes comme la fièvre, les douleurs ou les démangeaisons cutanées.

Prévention de la rubéole

Depuis plusieurs années, la vaccination contre la rubéole est systématique pour tous les enfants d'un an. Ce vaccin, appelé RRO, immunise également contre la rougeole et les oreillons.

Comme la maladie n'est pas grave pour les enfants, la vaccination se fait surtout afin de protéger les femmes enceintes ou en âge de procréer.
Toutefois, il est conseillé aux couples qui désirent fonder une famille de s'assurer qu'ils sont effectivement protégés contre la maladie. Si ce n'est pas le cas, ils devraient se faire vacciner au moins un mois AVANT la conception.

Saviez-vous que...

  • On estime aujourd'hui que la maladie est presque éradiquée
  • 96 % des enfants canadiens sont immunisés contre la rubéole
  • Dans les quelques cas de rubéoles congénitales qui sont répertoriés, il s'agit presque toujours de femmes immigrantes qui avaient contracté la maladie dans leur pays d'origine, avant d'arriver au Canada

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires