Rosacée et couperose

La rosacée et la couperose est une maladie de peau assez fréquente qui cause principalement une rougeur de la peau du visage, mais aussi d’autres symptômes divers.

Il existe plusieurs sous-types de rosacée, dont la gravité diffère selon les personnes. C’est une maladie chronique qui évolue pendant plusieurs années.

La couperose est parfois confondue avec la rosacée et on entend souvent les deux termes utilisés dans le même sens, mais elle représente en fait l’un des symptômes les plus fréquents de la rosacée, soit la dilatation de tous petits vaisseaux sanguins.

Causes de la rosacée et de la couperose

On ne connaît pas les causes exactes, mais il existe de nombreux facteurs qui favorisent l’apparition de la rosacée et de la couperose. Chez la plupart des personnes touchées, la rosacée est causée par une combinaison de 2 ou plus, des facteurs suivants :

  • Un système immunitaire débalancé
  • Des micro-organismes présents sur la peau (acariens ou bactéries)
  • Une infection gastro-intestinale
  • Des problèmes de circulation sanguine
  • Une exposition aux rayons solaires
  • Des facteurs génétiques
  • Des causes hormonales (grossesse, ménopause)

Qui est touché? Quels sont les facteurs de risque?

La rosacée et la couperose peuvent toucher toutes les personnes âgées de 20 ans et plus, et elles sont (très rarement) diagnostiquées aussi chez des enfants. De 3 à 10 % de la population canadienne est affectée. Toutefois, elles sont surtout fréquentes chez :

Les personnes entre 30 et 50 ans.

  • Les femmes (deux fois plus souvent que les hommes)
  • Les personnes qui ont le teint, les yeux et les cheveux clairs
  • Les personnes qui ont tendance à rougir facilement
  • Les personnes dont des membres de la famille proche ont aussi été touchées par la rosacée

De plus, chez les personnes qui souffrent de cette condition, certains facteurs peuvent déclencher les symptômes :

  • La consommation d’alcool et de tabac
  • Les variations soudaines de température
  • L’exposition au soleil
  • Le stress et les émotions fortes
  • La consommation d’épices
  • Les soupes et boissons très chaudes
  • Certains médicaments

Contagion

 La rosacée et la couperose ne sont pas contagieuses.

Les principaux symptômes

Il existe plusieurs stades de la rosacée et de la couperose. Chez certaines personnes, la maladie évolue progressivement d’une phase à l’autre, mais ce n’est pas toujours le cas. Le patient peut expérimenter des symptômes « mélangés » qui appartiennent à l’une au l’autre des phases.

Phase vasculaire

  • Rougeurs occasionnelles du visage, déclenchées par divers facteurs ponctuels (voir plus haut).
  • Couperose : dilatation des petits vaisseaux sanguins sur les joues et les ailes du nez.
  • Gonflement du visage.
  • Peau rugueuse.

Phase des papulo-pustules

  • Formations de lésions cutanées arrondies (comme des boutons rouges) à la surface de la peau.
  • Apparitions de pustules qui contiennent du pus.

Phase hypertrophique

Cette phase touche principalement les hommes (95 % des cas) et survient de manière tardive dans l’évolution de la maladie. Elle se manifeste par un épaississement des tissus du visage, surtout le nez qui devient rouge, noduleux et dont les pores apparaissent très dilatés.

Phase oculaire

Celle-ci apparaît chez environ la moitié des sujets touchés et implique :

  • Larmoiement
  • Rougeur des yeux
  • Impressions qu’on a du sable dans les yeux

Diagnostic

Le diagnostic de la rosacée et de la couperose se fait simplement de manière visuelle. Il n’existe pas de test complémentaire.

Possibles risques de complications

Outre la très rare hypertrophie du visage qui touche surtout les hommes, la rosacée et la couperose peut créer des lésions très visibles sur le visage, souvent à l’origine d’une baisse d’estime de soi pouvant mener à la dépression, dans certains cas.

Traitement de la rosacée et de la couperose

La rosacée et la couperose sont des maladies chroniques et il est donc impossible de les guérir totalement. Toutefois, une prise en charge précoce de la maladie (dès l’apparition des premiers symptômes) peut empêcher qu’elle ne se développe de façon trop rapide et visible. Les traitements préconisés incluent :

  • Des crèmes antibiotiques
  • Des antibiotiques par voie orale
  • Des anti-inflammatoires

Pour se débarrasser des disgracieux vaisseaux dilatés, les personnes touchées peuvent avoir recours à plusieurs méthodes : électrocoagulation, traitement au laser, dermabraison locale. Ces traitements sont efficaces dans 60 à 80 % des cas, mais aussi dispendieux, car ils sont considérés comme des interventions de chirurgie esthétique.

Enfin, on peut aussi subir une opération de chirurgie afin d’éliminer l’excédent de tissus accumulés dans la phase hypertrophique de la maladie.

Prévention de la rosacée et de la couperose

Il est impossible de prévenir l’apparition de la rosacée et de la couperose, mais il existe plusieurs mesures qui aident à réduire l’intensité des symptômes :

  • Toujours mettre un écran solaire avant une exposition au soleil
  • Limiter sa consommation d’alcool
  • Éviter les plats très chauds et très épicés
  • Protéger son visage par temps très froid (crème protectrice, foulard, etc.)
  • Garder sa peau toujours bien hydratée
  • Se démaquiller systématiquement tous les soirs
  • Nettoyer son visage matin et soir avec des produits doux et adaptés à notre type de peau
  • Éviter les médicaments (voie interne et externe) à base de cortisone
  • Apprendre à gérer son stress
  • Éviter les longs bains chauds, les spas et saunas

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires