Pierre au rein

Aussi appelée « calcul rénal » ou « lithiase rénale ou urinaire », la pierre au rein est une affection très courante et assez bénigne, même si elle est particulièrement douloureuse.

La pierre au rein est en fait de petits cristaux durs qui se forment dans les reins (90 % des cas) ou ailleurs dans le système urinaire : vessie, urètre, uretères. Ces petites « pierres » peuvent être composées de calcium, de phosphate, d'acide urique ou de cystine, et leur taille oscille entre quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre.

Il est fréquent d'avoir des calculs dans les reins sans jamais s'en rendre compte. Ceux-ci se désintègrent généralement d'eux-mêmes sans aucun symptôme. Cependant, lorsqu'un calcul obstrue l'uretère (le « passage » qui va du rein vers la vessie), de très fortes douleurs peuvent être ressenties. C'est ce qu'on appelle une colique néphrétique.

Causes de la pierre au rein

On ne connaît pas les causes précises qui favorisent la formation de pierre au rein. Cependant, une mauvaise hydratation, des facteurs génétiques ainsi que des déséquilibres du métabolisme semblent augmenter les risques.

Qui est touché?

Les personnes le plus susceptibles d'avoir une pierre au rein sont celles qui ont entre 20 et 50 ans. Cette maladie touche plus particulièrement les hommes (deux fois plus que les femmes) dans la quarantaine. On estime que 10 % de la population nord-américaine aura des calculs rénaux au moins une fois dans sa vie.

Même si c'est plus rare, il peut arriver que des enfants développent un calcul rénal.

Les personnes suivantes sont plus à même d'avoir une pierre au rein :

  • Les hommes
  • Les personnes vivant dans des climats très secs (à cause de la déshydratation)
  • Les personnes souffrant d'hypertension
  • Les personnes qui ont déjà eu des calculs par le passé
  • Les personnes obèses
  • Les personnes qui font du diabète de type 2
  • Les personnes qui ont fréquemment des infections urinaires
  • Les personnes atteintes d'une maladie inflammatoire des intestins (comme la maladie ce Crohn)

Quels sont les facteurs de risque?

Plusieurs facteurs de risque pour la pierre au rein sont mis en cause :

  • Une mauvaise hydratation
  • Une alimentation trop salée
  • Une alimentation trop sucrée
  • Une alimentation qui comporte trop de protéines
  • Une alimentation qui ne comporte pas assez de calcium
  • Un manque d'exercice
  • La prise de certains médicaments

Contagion

La pierre au rein n'est pas une maladie contagieuse

Les principaux symptômes

  • Une douleur très intense qui irradie depuis le bas du dos jusque dans le ventre et l'aine : celle-ci peut durer de quelques minutes à quelques heures, apparaître et disparaître selon les moments
  • Urine tachée de sang et/ou de pus
  • Urine trouble
  • Nausées
  • Vomissements
  • Fièvre et frissons
  • Douleurs lorsqu'on urine
  • Besoin fréquent d'uriner

Diagnostic

Si vous avez un ou plusieurs des symptômes précédents et soupçonnez une pierre au rein, vous devriez consulter votre professionnel de la santé. Celui-ci vous prescrira des analyses sanguines, des analyses d'urine, et une échographie ou des radios afin de valider la présence des calculs. Selon les résultats des analyses, votre médecin pourra ensuite envisager un traitement adéquat.

Si vous expulsez des « pierres » lorsque vous urinez, vous devriez également les « conserver » et les faire analyser. En connaissant leur composition, il sera plus facile pour votre médecin de prescrire le bon médicament.

Possibles risques de complications

À part les très douloureuses coliques néphrétiques, les complications liées à la pierre au rein sont extrêmement rares. Il peut toutefois arriver qu'une infection se manifeste lorsqu'un urètre est obstrué, auquel cas, une intervention d'urgence peut s'avérer nécessaire afin d'éviter la septicémie (infection du sang).

Traitement de la pierre au rein

Selon les résultats de vos analyses sanguines et examens médicaux, plusieurs traitements pour la pierre au rein seront envisagés par votre professionnel. Les médicaments et/ou les procédures d'élimination des calculs diffèrent selon leur composition et leur taille.

Normalement, ils seront éliminés d'eux-mêmes en 6 semaines environ avec beaucoup de repos, beaucoup d'eau et des analgésiques pour soulager la douleur.

Il existe également plusieurs interventions qui permettent de fragmenter les calculs :

La « lithotripsie extracorporelle par ondes de choc » (LEOC)

Des ultrasons dirigés vers la pierre la morcèlent afin qu'elle soit plus facilement éliminée dans le système urinaire.

La néphrolithotomie percutanée

C'est une intervention chirurgicale qui nécessite une hospitalisation de quelques jours. Une incision est pratiquée dans le dos afin d'extraire le calcul.

L'urétéroscopie

Une sonde insérée dans la vessie par l'urètre permet de fragmenter et/ou d'extraire les calculs.

Prévention de la pierre au rein

Si vous avez déjà eu des pierres aux reins ou faites partie des personnes à risques, plusieurs actions concrètes sont recommandées :

  • Boire au moins 2 litres d'eau par jour
  • Réduire la consommation d'aliments riches en oxalates : épinards, rhubarbe, betteraves, bette à cardes, arachides, chocolat, thé, germe de blé, ocra, patates douces
  • Consommer assez de calcium et de fibres
  • Ne pas consommer beaucoup de sucres raffinés
  • Éviter les viandes rouges et les charcuteries
  • Réduire le sel dans vos recettes
  • Favoriser les aliments riches en potassium (fruits et légumes)

Saviez-vous que...

Deux études récentes ont démontré que la consommation quotidienne de graines de citrouille en collation aide à réduire les risques de calculs rénaux!

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires