Pancréatite

La pancréatite est en fait une inflammation du pancréas qui fait que, au lieu de passer dans l’estomac pour aider à la digestion, les enzymes restent bloqués dans le pancréas. On pourrait dire qu’il se « digère » lui-même.

On distingue deux formes de pancréatites :

  • Aiguë : elle arrive soudainement et dure quelques jours.
  • Chronique : elle se prolonge longuement (parfois après un épisode de pancréatite aiguë) et peut durer pendant plusieurs années.

Causes de la pancréatite

La pancréatite aiguë est presque toujours causée par des calculs biliaires ou une forte consommation d’alcool. D’autres causes peuvent entrer en jeu, mais beaucoup plus rarement (nourriture trop grasse, suite d’une chirurgie, infection, certains médicaments, traumatisme localisé.) Pour 15 à 25 % des pancréatites aiguës, on ne connaît pas la cause.

La pancréatite chronique est causée dans 45 % des cas par une consommation d’alcool abusive et prolongée. Les autres causes peuvent être des troubles héréditaires, une maladie (lupus, fibrose kystique, cholestérol.) 25 % des cas ne peuvent pas être expliqués.

Qui est touché par la pancréatite? Quels sont les facteurs de risque?

On estime qu’environ 1 million de personnes au Canada souffrent de pancréatite dans l’une ou l’autre de ses formes. Les personnes les plus touchées sont :

  • Les hommes de plus de 45 ans.
  • Les femmes de plus de 55 ans qui sont ménopausées précocement.
  • Les personnes dont la famille proche a souffert de troubles cardiovasculaires ou cholestérol élevé.

De plus, certains facteurs augmentent les risques de pancréatite :

  • L’obésité.
  • Le tabagisme.
  • Une forte consommation d’alcool.
  • Une alimentation trop grasse et sucrée.
  • Avoir des calculs biliaires.
  • La sédentarité.
  • Certaines maladies qui font monter les taux de cholestérol.
  • Certains médicaments.

Contagion

La pancréatite n’est pas contagieuse.

Les principaux symptômes

Les symptômes de pancréatite diffèrent un peu selon la sorte.

Aiguë :

  • Douleurs à l’abdomen intenses, qui vont parfois jusque dans le dos
  • Les douleurs sont plus fortes après les repas
  • Le ventre est enflé et sensible au toucher
  • Fièvre
  • Nausées
  • Vomissements
  • Les battements du cœur sont accélérés

Chronique :

  • Douleurs dans la partie haute du ventre
  • Perte de poids inexpliquée
  • Indigestions fréquentes

Diagnostic de la pancréatite

En présence des symptômes significatifs de pancréatite, le médecin procède à un examen physique complet ainsi qu’un questionnaire visant à évaluer les facteurs de risques. Le diagnostic est ensuite vérifié à l’aide d’analyses sanguines, de radiographies et échographies de l’abdomen, d’une IRM ou d’un scan.

Possibles risques de complications

Lorsqu’elle n’est pas traitée, la pancréatite peut être à l’origine de nombreux problèmes sérieux tels :

  • Le diabète
  • Une infection
  • Une insuffisance rénale
  • Des troubles respiratoires
  • Des kystes pancréatiques
  • Un cancer du pancréas (les risques d’en souffrir sont augmentés par une inflammation prolongée)
  • La malnutrition : le corps ne parvient pas à assimiler les nutriments dont il a besoin pour fonctionner

Traitement de la pancréatite

En cas de pancréatite aiguë, il est normalement nécessaire d’être hospitalisé pour quelques jours. Le traitement inclut le jeûne afin de mettre le pancréas au repos, la prise d’anti-inflammatoires et d’antibiotiques en cas d’infection. Dans certains cas, il faut également envisager une chirurgie.

Pour la pancréatite chronique, les traitements visent à soulager la douleur et à éviter les complications à long terme. Il peut aussi être nécessaire de procéder à une opération chirurgicale.

Dans les deux cas, la guérison dépend beaucoup de la mise en place de nouvelles habitudes alimentaires et une bonne hygiène de vie.

Prévention de la pancréatite

La prévention de la pancréatite est avant tout basée sur une bonne hygiène de vie globale :

  • Ne pas fumer
  • Éviter la consommation excessive d’alcool
  • Avoir une alimentation saine
  • Pratique une activité physique régulière
  • Traiter les maladies à risque (comme la présence de calculs biliaires)

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires