Obésité

La définition officielle de l’obésité est (selon l’OMS) une accumulation de graisse corporelle qui peut nuire à l’état de santé globale et être à l’origine de certaines maladies. L’obésité survient lorsqu’on consomme plus de calories que l’on dépense. C’est donc le résultat d’une équation entre la quantité de nourriture ingérée et l’activité physique quotidienne.

En Amérique du Nord, l’obésité est l’une des premières causes de maladies évitables. On estime qu’au Canada, entre 40 et 60 % des adultes ont un problème de surpoids. Il faut toutefois faire la différence entre surpoids et obésité, sans oublier qu’un surpoids important non traité évolue fréquemment vers l’obésité.

Causes de l'obésité

Les causes principales qui mènent à l’obésité sont :

  • Une alimentation trop riche : sucres, gras, etc.
  • Une activité physique nulle ou faible
  • Une prédisposition familiale
  • Certaines maladies : hypothyroïdie, troubles du métabolisme
  • Le stress

Qui est touché? Quels sont les facteurs de risque?

On pensait avant que l’obésité était le résultat d’un manque de volonté. On sait aujourd’hui que plusieurs autres facteurs entrent en compte :

  • L’environnement : les populations d’Amérique du Nord qui ont un accès quotidien à la malbouffe ont plus de chance d’être obèses ou en surpoids
  • Certains facteurs génétiques
  • Le vieillissement : notre métabolisme ralentit avec l’âge et il faut donc réduire ses apports énergétiques (ou être plus actif) afin de conserver un poids santé
  • Certaines maladies, comme la boulimie, par exemple
  • Des grossesses multiples, lorsque la femme ne revient pas à son poids santé après chaque accouchement
  • Le stress et la détresse psychologique peuvent mener à des compulsions alimentaires
  • Le manque de sommeil
  • Une forte consommation d’alcool, parce qu’en plus d’apporter un grand nombre de calories vides, l’alcool inhibe les signaux de faim et ouvre l’appétit
  • Les habitudes alimentaires : trop de repas pris au restaurant, de trop grosses portions, plats préparés, etc.

Les principaux symptômes

  • Un poids élevé
  • Un surplus de graisses réparties dans diverses régions du corps (ventre, hanches et cuisses, fesses, tronc, cou et visage, etc.)
  • Transpiration excessive
  • Une faiblesse respiratoire : l’effort le plus minime entraine l’essoufflement (monter un escalier, par exemple)
  • Apnée du sommeil
  • Douleurs aux articulations (dos ou genoux, le plus souvent)
  • Faible estime de soi et, dans certains cas, une tendance à la dépression

Diagnostic de l'obésité

Pour diagnostiquer l’obésité, les spécialistes se basent sur plusieurs techniques, mais la plus courante reste celle de l’IMC (indice de masse corporelle). Bien qu’approximatif, il s’agit d’un calcul qui permet de définir l’étendue du surpoids. Pour déterminer l’IMC d’une personne, il fait diviser le poids (en kilogrammes) par la taille (en mètres) au carré. Les résultats sont faciles à lire :

  • Moins de 18,5 : maigreur
  • Entre 18,5 et 25 : poids santé
  • Entre 25 et 29,9 : surcharge pondérale
  • Plus de 30 : obésité
  • Plus de 40 : obésité morbide

En plus du calcul de l’IMC, le spécialiste (médecin, nutritionniste ou entraineur) procèdera à un examen global afin de déterminer l’emplacement des graisses. Il va pour cela mesure le tour de taille et le tour de hanches. Enfin, un questionnaire l’aidera à définir les habitudes alimentaires et physiques de la personne.

Possibles risques de complications

Le nombre de maladies qui résultent du surpoids et de l’obésité est plus qu’impressionnant… On estime que les premiers troubles surviennent après environ 10 ans d’obésité ou de surpoids important. Plus la personne est en état d’obésité avancée (plus son IMC est élevé), plus sérieux seront les risques de souffrir des maladies suivantes :

  • Problèmes articulaires chroniques et maux de dos
  • Troubles cardio-vasculaires : hypertension, cholestérol, insuffisance cardiaque, etc.
  • Troubles du métabolisme, comme le diabète ou la goutte
  • Troubles respiratoires et apnée du sommeil
  • Baisse de l’espérance de vie
  • Thromboses veineuses
  • Risques accrus de faire un AVC
  • Calculs de la vésicule biliaire
  • Complications pendant les grossesses
  • Dépression et autres affections psychologiques dues à une faible estime de soi, à l’isolement, etc.
  • Traitement

Pour se débarrasser de l’obésité et éviter ainsi les maladies qui y sont liées, il est nécessaire d’opérer des changements à long terme dans les habitudes quotidiennes et l’hygiène alimentaire. Cela inclut :

  • Une perte de poids progressive et encadrée par un(e) nutritionniste
  • Un programme personnalisé d’activité physique quotidienne
  • Un changement drastique des habitudes de vie
  • Dans certains cas, une psychothérapie de groupe ou individuelle pour aider à changer les relations à la nourriture

Il existe aussi certains médicaments, disponibles uniquement sur prescription, qui peuvent aider à la perte de poids. Ils ne sont généralement prescrits qu’aux personnes aux prises avec une obésité morbide. Tous les soi-disant « remèdes miracles » disponibles en pharmaciesans ordonnance sont inefficaces à long terme et fortement déconseillés par les médecins.

Dans les cas d’obésité importants et lorsque les risques pour la santé sont sérieux à court terme, il est possible de faire appel à une procédure chirurgicale qui permet de réduite la taille de l’estomac :

  • Chirurgie ou pontage gastrique
  • Pose d’un anneau pour réduire la taille de l’estomac
  • Agrafage des parois de l’estomac

Prévention de l'obésité

Le meilleur moyen de prévenir l’obésité consiste à mener un mode de vie sain :

  • Équilibrer son alimentation, éviter de consommer trop de gras, sucre, etc.
  • Être physiquement actif
  • Maintenir un poids santé
  • Développer une relation saine face à la nourriture (manger pour vivre, et pas le contraire)
  • Bien dormir
  • Apprendre à gérer son stress autrement qu’en mangeant

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires