Maladie de Lyme

La maladie de Lyme est une maladie vectorielle, c'est-à-dire qu'elle est transmise à l'humain par un agent tierce, dans ce cas-ci certaines espèces de tiques, qui en sont porteuses et contaminent les mammifères, dont l'humain, en les mordant.

La maladie de Lyme est présentement en recrudescence dans nos régions. Les populations de tiques à pattes noires ou (tiques du chevreuil) sont désormais considérées endémiques autant en Montérégie que dans les Cantons de l'Est, dans le sud de l'Ontario et près de la frontière américaine. Il est donc important d'appliquer les mesures de prévention et de demeurer vigilant pour détecter les premiers signes indiquant une piqûre. Malgré cela, le risque de contracter la maladie de Lyme au Canada est encore considéré comme faible.

Quelle est la cause de la maladie de Lyme?

La maladie de Lyme est causée par une bactérie de type B. burgdorferi. Tel que mentionné, la contamination s'effectue principalement par les morsures des tiques, un arachnide suceur de sang, qui est lui-même contaminé lorsqu'il mord un animal contaminé, oiseau ou rongeur.

Les tiques sont de couleurs et de tailles variables, on les retrouve principalement l'été,  dans les régions tempérées, à proximité des aires boisées.

On estime que, chez les variétés de tiques qu'on retrouve dans nos régions (principalement la tique du chevreuil au Québec), environ une sur dix serait porteuse de la bactérie.

Comment prévenir la maladie de Lyme

La maladie de Lyme est-elle contagieuse?

La maladie de Lyme n'est pas contagieuse entre les humains.

Même si les animaux de compagnie peuvent contracter la maladie eux-aussi, ils ne semblent pas en mesure de la transmettre aux humains, en mordant, par exemple.

Quels sont les facteurs de risque?

  • Pratiquer des activités en plein air dans les milieux propices aux tiques, comme les bois, au printemps et en été (les tiques sont inactives lorsque la température descend sous les 4 degrés Celsius ). Ainsi, les chasseurs sont à risque.
  • On augmente ses risques lorsqu'on fréquente les régions où des populations de tiques ont été recensées. Au Canada, c'est dans la région de Vancouver que les tiques sont le plus répandues. Toutefois, on trouve désormais des populations de tiques assez importantes dans le sud-est de l'Ontario et du Québec, ainsi qu'en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba et en Nouvelle-Angleterre. Par ailleurs, certaines personnes se sont fait mordre dans des régions où aucune population de tiques n'avait été recensée.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme?

La maladie de Lyme évolue en trois stades, qui présentent chacun des symptômes propres.

Les personnes atteintes ne traverseront pas nécessairement les trois stades et ne ressentiront pas nécessairement tous les symptômes listés

Stade 1

  • Le premier stade de la maladie survient peu de temps après la morsure de tique.
  • Une majorité de personne pourront observer, dans les jours voire les semaines qui suivent la piqûre, une éruption cutanée très caractéristique, en forme de cible. Si vous remarquez une telle éruption, rendez-vous immédiatement à l'hôpital. Cette éruption cutanée très caractéristique s'appelle « érythème migrant ».
  • Ladite éruption ne s'accompagne pas de douleur, de démangeaison ou d'enflure. Elle peut demeurer visible jusqu'à deux mois après la morsure par la tique.
  • Le premier stade s'accompagne souvent de symptômes pseudo grippaux : fatigue, frissons, fièvre, maux de tête et douleurs musculaires sont courants.
  • C'est pendant le premier stade que les traitements sont les plus efficaces et peuvent prévenir l'évolution de la maladie vers les stades suivants.

Stade 2

  • Le deuxième stade de la maladie est souvent appelé « maladie de Lyme disséminée ».
  • Il dure plusieurs mois en l'absence de traitement efficace.
  • Le malade, en plus d'une faiblesse et d'une fatigue généralisée, expérimentera différents troubles du système nerveux :
  • On verra souvent apparaître des éruptions cutanées de diverses natures.
  • Le malade se plaindra souvent de palpitations cardiaques.
  • Des douleurs osseuses s'apparentant à l'arthrite sont fréquentes.

Stade 3

  • Le dernier stade de la maladie peut durer plusieurs années, en l'absence de traitement efficace.
  • Les symptômes présents au deuxième stade s'amplifient alors et peuvent devenir chronique, notamment l'arthrite et les atteintes au système nerveux.
  • La maladie de Lyme peut entraîner une très grande détresse psychologique pour les patients chez qui elle est mal contrôlée.

Comment pose-t-on le diagnostic de la maladie de Lyme?

Puisque les symptômes de la maladie de Lyme peuvent ressembler à ceux d'autres conditions, le diagnostic n'est pas toujours simple à poser.

C'est par l'observation des symptômes, mais également par l'évaluation des probabilités de contact de la personne supposément infectée avec des populations de tiques, qu'on effectue le diagnostic. Puisque les symptômes peuvent prendre plusieurs semaines avant d'apparaître, il est parfois nécessaire de vérifier les antécédents jusqu'à quelque temps en arrière.

On a parfois recours à des analyses sanguines pour déceler la présence d'anticorps spécifiques. Toutefois, les analyses ne sont pas toujours précises. Entre autres, elles peuvent donner un résultat négatif dans les premiers stades de la maladie. Généralement, les résultats sont plus précis lorsque la maladie est dans un stade plus avancé; elle est alors également plus difficile à traiter.

Lorsqu'un médecin pose un diagnostic de maladie de Lyme, il doit absolument en faire part aux autorités responsables, puisque, depuis 2009, il s'agit d'une maladie à déclaration obligatoire.

Y a-t-il des risques de complications?

Bien qu'il existe des traitements efficaces pour guérir de la maladie de Lyme, celle-ci peut entraîner des complications graves, surtout si elle n'est pas prise en charge rapidement.

Les symptômes plus sévères listés dans les stades deux et trois sont parmi les complications possibles de la maladie.

La maladie de Lyme n'entraîne que rarement le décès.

L'infection peut provoquer la mort in-utero d'un enfant à naître.

Comment traiter la maladie de Lyme?

Puisque la maladie de Lyme est causée par une bactérie, un traitement aux antibiotiques est utilisé pour tenter de la guérir. Souvent, il suffit de deux semaines à un mois sous antibiotiques pour que l'infection se résorbe complètement.

Bien que ces traitements soient généralement efficaces, certains patients sont résistants à leur action, ce qui complique beaucoup la guérison.

Les traitements sont considérablement plus efficaces lorsqu'ils sont administrés au début de la maladie.

Lorsque la maladie de Lyme a entraîné certains autres troubles parallèle, des traitements ciblés seront utilisés pour soigner les symptômes liés à ces troubles. Notez que ceux-ci peuvent persister même lorsque l'infection a disparu.

Comment prévenir la maladie de Lyme?

  • Pour prévenir la maladie de Lyme, il est important de se montrer vigilant pour éviter les piqûres de tiques, surtout pendant la saison chaude et dans les régions réputées pour  abriter des populations de tiques.
  • Lorsque vous pratiquez des activités en plein-air, essayez autant que possible de porter des vêtements couvrants, surtout si vous devez marcher dans de longues herbes, par exemple.
  • Portez des souliers fermés.
  • Autant que possible, optez pour des vêtements de couleurs claires. En effet, puisque les tiques sont foncées, vous serez mieux capable de les détecter sur vous si vous êtes vêtu de pâle.
  • Les insecticides à base de DEET sont idéaux pour repousser les tiques. Ils sont également sécuritaires pour la santé, bien qu'ils puissent endommager vos vêtements. N'hésitez pas à les utiliser, surtout si vous vous trouvez dans une région à risque.
  • Les tiques s'agrippent aux vêtements. Inspectez-les soigneusement avant de rentrer, pour éviter de faire entrer des tiques chez vous.
  • Inspectez également votre peau et retirez les tiques le plus rapidement possible si vous en trouvez (voir plus bas pour la méthode). En effet, les tiques peuvent rester accrochées à la même personne pendant plusieurs jours pour sucer son sang, et plus on les retire tôt, meilleures sont les chances d'éviter l'infection; il est rare qu'une tique qu'on a retiré après moins de 24 h soit en mesure de transmettre l'infection. Rappelez-vous qu'elles peuvent être microscopiques et soyez très attentifs.
  • Bien que les animaux de compagnie comme les chats et les chiens ne semblent pas être des vecteurs de transmission de la maladie, ils peuvent être des hôtes très intéressants pour les tiques. Soyez vigilants et inspectez bien le poil de votre chien et de votre chat si vous avez un doute!
  • Notez qu'après une morsure on ne préconise pas le recours à un antibiotique à titre préventif.

Pour retirer une tique accrochée à votre peau

  • Si une tique s'est accrochée à vous, ne paniquez pas.
  • À l'aide d'une pince à épiler en bon état, saisissez la tique par la tête et tirer lentement, mais fermement sur la tique pour la faire sortir, sans tordre la tête.
  • Surtout, ne serrez pas le corps de la tique. L'infection pourrait se propager plus facilement.
  • Une fois que la tique est retirée, lavez et désinfectez la région de la plaie.
  • Allez voir un médecin rapidement pour faire examiner vos morsures, surtout si un érythème migrant apparaît. Conservez idéalement les tiques (dans un sac ou un contenant hermétique, enveloppées dans un coton humide) pour les faire analyser en labarotoire.

Saviez-vous que...?

La tique, après s'être nourrie de sang, se gorge littéralement et peut atteindre une taille presque dix fois plus imposante que sa taille à jeun!

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires