Mains gercées

Avoir les mains gercées est une affection très courante et le plus souvent bénigne. Toutefois, il peut arriver qu’une simple déshydratation ponctuelle évolue de manière sévère et nuise réellement au bien-être quotidien des personnes qui en souffrent.

Causes des mains gercées

Les causes sont multiples :

  • La présence d’une maladie chronique de la peau : eczéma, psoriasis.
  • Le vieillissement : les huiles naturellement présentes sur la peau des mains pour les protéger des agressions extérieures diminuent avec le temps.
  • Des allergies de contact.
  • L’utilisation fréquente de produits chimiques.
  • Le froid extérieur.
  • Prendre des douches/bains très chauds.
  • Se laver très souvent les mains.
  • Un air ambiant très sec.
  • Un dérèglement hormonal.

Qui est touché? Quels sont les facteurs de risque?

N’importe qui peut avoir les mains gercées à l’occasion, indépendamment du sexe et de l’âge, surtout durant les mois d’hiver. Toutefois, certaines personnes sont plus à risque, ce sont celles qui :

  • Souffrent d’une maladie de peau chronique ou d’allergies.
  • Ont très souvent les mains mouillées, à cause de leur occupation professionnelle ou autre (cuisiner, infirmier, etc.)
  • Utilisent sans gants de nombreux produits de nettoyage.

Contagion

Les mains gercées ne sont pas contagieuses. 

Les principaux symptômes

Il n’est pas très difficile de diagnostiquer par soi-même des mains gercées. Les signes les plus fréquents sont :

  • Peau sèche
  • Présence de squames
  • Inflammation
  • Grattements
  • Rougeurs
  • Sensation de brûlure
  • Crevasses douloureuses qui saignent
  •  Écoulement d’eau ou de pus

Diagnostic des mains gercées

L’autodiagnostic est facile. Toutefois, si les gerçures et les craquelures sont très douloureuses et/ou fréquentes, il convient de consulter un professionnel de la santé qui vous aidera à comprendre d’où provient le problème et vous prescrira un traitement adapté.

Possibles risques de complications

Dans certains cas, il peut arriver que des craquelures s’infectent, le plus souvent à cause d’un staphylocoque.

Traitement des mains gercées

Le traitement des mains gercées dépend des causes premières du problème : il ne sera pas identique pour une personne qui souffre d’eczéma ou quelqu’un qui est allergique à un produit détergent particulier, par exemple. 

En cas de gerçures sérieuses et douloureuses, le médecin pourrait prescrire :

  • Des médicaments à base de cortisone
  • Une crème à base d’urée
  • Des antibiotiques topiques ou internes (en cas d’infection)
  • La photothérapie (traitement par la lumière)

Dans les cas courants dus à un dessèchement progressif, les mesures préventives (voir ci-dessous) constituent également le traitement.

Prévention des mains gercées

Pour les personnes qui souffrent de mains gercées occasionnellement ou chroniquement, les mesures suivantes permettent d’éviter l’aggravation du problème (en les combinant au traitement médical prescrit, le cas échéant) :

  • Éviter des expositions prolongées aux éléments extérieurs : froid, soleil, vent (porter des gants ou des mitaines dès le début de l’automne.)
  • Se laver les mains à l’eau tiède ou froide plutôt que chaude.
  • Préférer un nettoyant sans savon ou un savon doux et hydratant.
  • Appliquer une crème hydratante après chaque lavage et lorsque les mains commencent à sécher (à base d’avoine, de vaseline ou d’urée.) Certains produits naturels font aussi des miracles : le beurre de cacao, la lanoline ou le beurre de karité.
  • Éviter d’utiliser des savons (ou des gels) antibactériens, qui sont agressifs pour la peau.
  • Porter des gants pour effectuer les tâches ménagères habituelles (vaisselle, etc.)
  • Truc de grand-mère : une crème maison faite de miel naturel, huile d’olive et argile en poudre se montre très efficace chez certaines personnes. Appliquez au coucher et portez des gants de coton pendant la nuit.

​Cécile Moreshi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires