Impétigo

L’impétigo est une infection cutanée très contagieuse, causée par une bactérie. Il est particulièrement fréquent chez les jeunes enfants qui vont à la garderie (car ils se la transmettent les uns aux autres), mais les adultes peuvent aussi en souffrir à l’occasion.

Les lésions se retrouvent le plus souvent autour de la bouche et du nez, mais on peut les trouver partout sur le corps, particulièrement sur les régions non couvertes par les vêtements.

Causes de l'impétigo

Ce sont des bactéries qui sont à l’origine de l’impétigo, soit des streptocoques ou des staphylocoques.

Qui est touché par l'impétigo? Quels sont les facteurs de risque?

Ce sont le plus souvent les jeunes enfants (entre 4 et 8 ans) qui sont touchés par l’impétigo, car ils sont moins enclins à respecter les règles d’hygiène de base en cas de plaie. Les bactéries à l’origine de l’infection sont le plus souvent présentes chez un grand nombre de personnes, mais elles se développent en cas de :

  • Mauvaise hygiène : quand on ne se lave pas les mains après/avant avoir touché une plaie, par exemple
  • Promiscuité
  • Plaies ou piqûres d’insectes purulentes, non traitées
  • Partage d’objets infectés : vêtements, jouets, ustensiles, serviettes de toilette, etc.

Contagion

L’impétigo est extrêmement contagieux. L’infection se fait de manière directe (contacts corporels) ou indirecte (objets souillés). D’habitude, l’impétigo se manifeste entre 1 à 10 jours après la première exposition à la bactérie. La maladie reste contagieuse tant que les lésions suintent.

Les bactéries pénètrent la peau lorsqu’il y a une blessure, une coupure, une plaie due à l’eczéma ou une égratignure.

Les principaux symptômes de l'impétigo

Si vous soupçonnez l'impétigo, il est important de consulter au plus vite un médecin afin d’éviter la propagation des lésions. Les symptômes de l’impétigo sont assez faciles à reconnaître. Voici les plus communs :

  • Apparition subite de taches rougeâtres qui ne sont pas douloureuses, mais qui peuvent démanger
  • Petites vésicules en « grappes » qui contiennent un liquide transparent ou du pus
  • Les vésicules éclatent et un liquide jaune-orange s’en écoule
  • Les lésions apparaissent le plus souvent sur le visage, autour de la bouche et du nez, mais peuvent aussi se retrouver sur le tronc, les fesses ou sur les membres (mains, jambes, etc.)
  • Faiblesse et fièvre légère : ces symptômes demandent une consultation d’urgence

Diagnostic

Les seuls symptômes cutanés permettent généralement au médecin de diagnostiquer la présence de l’impétigo. Toutefois, en cas d’infection particulièrement virulente (lorsque de nombreuses régions sont touchées), le spécialiste procèdera à un prélèvement du liquide suintant des plaies afin de déterminer la nature exacte de la bactérie et proposer un traitement spécifique.

Possibles risques de complications

L’impétigo est une maladie qui n’est habituellement pas très grave et se soigne en quelques jours, une semaine au maximum. SI cela n’est pas le cas, il est possible qu’il s’agisse en fait d’une autre maladie (zona, eczéma, gale, mycoses, etc.) et il peut être nécessaire de consulter un dermatologue pour des examens plus poussés.

Dans certains cas, qui sont cependant très rares, l'impétigo peut évoluer et être à l’origine d’affections graves telles que :

  • La septicémie (infection du sang)
  • L’ecthyma (une maladie qui cause des ulcères aux membres)
  • Une insuffisance cardiaque ou rénale

Traitement de l'impétigo

Lors d’une infection bénigne, le traitement de l'impétigo habituel consiste à laver délicatement les plaies à l’aide d’un savon antiseptique et à appliquer régulièrement une crème antibiotique. On préconise généralement de garder les enfants à la maison pendant 24 à 48 h, ou jusqu’à ce que les plaies sèchent, pour éviter de propager l’infection aux autres enfants.

Si les lésions ne disparaissent pas ou continuent de grandir après 2 jours, le médecin prescrira des antibiotiques plus forts, à prendre par voie orale.

Il faut faire attention de ne pas se gratter pour ne pas propager l’impétigo aux régions avoisinantes. Si l’enfant est trop jeune pour comprendre cette directive (ou s’il le fait inconsciemment pendant la nuit), on peut panser ses plaies à l’aide de gaze stérile, lui faire porter des mitaines, lui couper les ongles très courts.

Prévention de l'impétigo

L’unique moyen efficace d’éviter l’impétigo consiste à mettre en place des règles d’hygiène strictes :
toujours bien désinfecter les petites lésions cutanées, même celles qui semblent inoffensives (piqûres, égratignures, etc.)

  • Se laver fréquemment les mains à l’eau chaude et au savon, ou utiliser une solution antiseptique
  • Ne pas partager les objets personnels
  • Ne pas se mettre les mains à la bouche, ou gratter une plaie

Saviez-vous que...

Lorsque l’impétigo survient régulièrement chez une personne, il est possible que l’un de ses proches (frère ou sœur, parent, etc.) soit porteur de la bactérie sans le savoir et la lui passe périodiquement. C’est ce qu’on appelle un porteur asymptomatique. Dans ce cas, toute la famille devrait être traitée en même temps pour éviter les récidives.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.
 

Vous aimerez aussi

Commentaires