Hyperhidrose

Aussi appelée « transpiration excessive » ou « sudation immodérée », l’hyperhidrose est le fait de trop transpirer. Bien que peu sérieuse, l’hyperhidrose est une affection assez courante (1 à 3 % de la population) et souvent handicapante pour la personne qui en souffre, mais qui reste malgré tout tabou.

L’hyperhidrose peut être :

  • Primaire : sans cause précise.
  • Secondaire : causée par un affection externe
  • Localisée : seulement certaines parties du corps produisent trop de sueur, le plus souvent ce sont les pieds, mains, aisselles, visage, cuir chevelu ou parties génitales.
  • Généralisée : le corps au complet produit trop de sueur.

Causes de l'hyperhidrose

Toutes les formes d’hyperhidrose sont causées par une hyperactivité des glandes sudoripares (qui fabriquent la sueur).

En cas d’hyperhidrose généralisée, celle-ci peut être le symptôme d’une autre maladie, comme le diabète, l’insuffisance cardiaque, l’hyperthyroïdie, des troubles psychologiques, l’obésité.

L’hyperhidrose peut aussi être accentuée par la prise de certains médicaments

Qui est touché par l'hyperhidrose? Quels sont les facteurs de risque?

Les troubles de la transpiration et l'hyperhidrose commencent habituellement à la puberté.

Certains facteurs augmentent les risques d’être touché par l’hyperhidrose :

  • L’hérédité
  • L’obésité
  • L’origine ethnique : les personnes originaires de l’Asie du Sud-est sont plus enclines à faire de l’hyperhidrose localisée (mains, pieds)

De plus, chez les personnes touchées, certaines situations peuvent augmenter les symptômes :

  • La gêne, le stress, la nervosité, les émotions fortes
  • Chez les femmes, l’approche des menstruations
  • La ménopause
  • Une forte chaleur

Contagion

L’hyperhidrose n’est pas contagieuse.

Les principaux symptômes de l'hyperhidrose

La transpiration excessive est le symptôme de l’hyperhidrose. Comme vu plus haut, elle peut :

  • Se limiter à certaines parties du corps
  • Être présente sur tout le corps : en ce cas, la transpiration est souvent tellement abondante que le moindre effort peut mouiller complètement les vêtements

Dans certains cas, la transpiration excessive est aussi source de :

  • Mauvaises odeurs corporelles, dues à la décomposition des bactéries sur le corps
  • Mycoses, parce que ces dernières se développent en milieu humide

Diagnostic de l'hyperhidrose

Bien souvent, les personnes atteintes d’hyperhidrose ne consultent pas de professionnels, car elles ignorent qu’un problème de transpiration peut être traité.

Il est important de voir un médecin en cas d’hyperhidrose. Ce dernier procèdera à plusieurs examens et analyses afin de trouver la cause sous-jacente, s’il y a lieu (autre maladie.)

En cas d’hyperhidrose primaire, il pourra traiter efficacement le problème de transpiration au moyen de divers traitements.

Possibles risques de complications

L’hyperhidrose primaire n’a pas de complications physiques graves, mais elle peut être réellement handicapante et mal vécue au quotidien par la personne touchée. Elle peut pousser certaines personnes à s’isoler. Elle minimise la qualité de vie sur les plans personnels et professionnels.

Traitement de l'hyperhidrose

L’hyperhidrose secondaire disparaît lorsqu’on traite le trouble ou la maladie qui était à l’origine de la transpiration excessive.

En cas d’hyperhidrose primaire, il y a plusieurs options :

  • Des antisudorifiques puissants : ils sont disponibles sans ordonnances, mais il faut les demander au pharmacien. Ils peuvent causer des effets secondaires (irritations, rougeurs) et il convient donc de les utiliser conformément à la notice.
  • Des médicaments à prendre par voie orale, uniquement sur ordonnance.
  • Un traitement d’ionophorèse : il consiste à diminuer la production de sueur en utilisant un courant électrique.
  • Un traitement chirurgical, qui vise à enlever une partie des glandes sudoripares ou à détruire certains ganglions.

Prévention de l'hyperhidrose

En cas de transpiration excessive, plusieurs mesures peuvent diminuer l’inconfort au quotidien :

  • Se laver quotidiennement pou éliminer les bactéries, ce qui évite l’apparition d’odeurs corporelles nauséabondes
  • Boire beaucoup d’eau, pour éviter la déshydratation
  • S’habiller avec des vêtements confectionnés en matières naturelles qui laissent respirer la peau (coton, lin, etc.)
  • En cas de transpiration des pieds, changer de bas plusieurs fois par jour et ne pas porter deux jours de suite les mêmes souliers (pour leur laisser le temps de sécher)

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires