Hépatite A

L’hépatite A est une inflammation du foie que l’on contracte à cause d’un virus. On l’appelle aussi « l’hépatite du voyageur » parce qu’elle se contracte le plus souvent lors de contacts avec de l’eau et des aliments sales et contaminés, dans des régions du monde où les mesures d’hygiène sont moins strictes qu’en Occident.

Même si elle est souvent bénigne, l'hépatite A entraine plusieurs symptômes et douleurs très inconfortables. Dans de très rares cas, elle peut entrainer des complications sérieuses.

Causes de l'hépatite A

L’hépatite A est causée par un virus que l’on appelle de VHA. Celui-ci se par contact direct avec une personne, des objets ou des aliments contaminés.

Qui est touché par l'hépatite A? Quels sont les facteurs de risque?

On estime que l’hépatite A touche 1,4 million de personnes chaque année. Dans la grande majorité des cas, il s’agit de personnes vivant dans les pays en voie de développement, dans des quartiers insalubres (bidonvilles) ou encore de personnes qui visitent ces régions sans vaccination préalable.

Certains groupes de personnes ont plus de risques de contracter l'hépatite A :

  • Celles qui voyagent régulièrement dans des pays où les règles d’hygiènes sont douteuses
  • Les jeunes enfants et le personnel des garderies (mais la maladie est généralement moins sérieuse chez les enfants)
  • Les personnes qui ont des pratiques sexuelles (surtout anales) non protégées et/ou qui ont de nombreux partenaires sexuels
  • Les personnes qui vivent et/ou travaillent dans des établissements comme des prisons, des hôpitaux, des centres de soins, etc.
  • Les personnes qui vivent dans des conditions d’insalubrité

Contagion

L’hépatite A est une maladie hautement contagieuse. Elle se transmet par voie orale et fécale, c'est-à-dire :

  • Lorsqu’on consomme de l’eau ou des aliments contaminés
  • Lorsqu’on consomme certains aliments : fruits de mer ou poissons crus ou mal cuits
  • Dans les lieux publics et les transports en commun
  • Lorsqu’on manipule des objets contaminés (ustensile et vaisselle,  poignée de porte, téléphone, etc.)
  • Lorsqu’on se baigne dans l’eau de la mer ou d’un lac contaminée par des excréments porteurs du virus
  • Plus rarement, par contact direct (baiser, poignée de main) ou par injection intraveineuse de drogue

L’hépatite a un temps d’incubation de 2 à 6 semaines. Si la maladie est contractée lors d’un voyage, il est donc fréquent que celle-ci n’apparaisse que lors du retour. De plus, la personne porteuse du virus est déjà contagieuse, même si elle ne sait pas encore qu’elle-même a contracté la maladie.

Les principaux symptômes de l'hépatite A

Passée la phase d’incubation, les symptômes de l'hépatite A sont les suivants :

  • Phase 1 : douleurs musculaires, douleurs articulaires, fièvre.
  • Phase 2 : fatigue extrême, perte d’appétit, nausées et vomissements, urines foncées, selles décolorées, jaunisse.

Les symptômes de l'hépatite A durent habituellement 2-3 semaines, mais peuvent parfois persister jusqu’à 8 semaines. La fatigue et la faiblesse sont les troubles qui prennent le plus longtemps à se dissiper.

Diagnostic de l'hépatite A

Le personnel médical identifie l’hépatite A en procédant à un examen physique, un questionnaire sur les symptômes et une prise de sang visant à déceler la présence d’anticorps spécifiques.

Possibles risques de complications

L'hépatite A et ses symptômes disparaissent généralement en 4-8 semaines et ne laisse pas de séquelles. Toutefois, dans de très rares cas, il peut arriver qu’elle provoque un dysfonctionnement grave du foie et devienne fatale. Les personnes qui sont déjà atteintes par une autre forme d’hépatite chronique (B ou C) sont plus à risques d’avoir des complications lorsqu’elles contractent aussi le virus de l’hépatite A.

Traitement de l'hépatite A

Il n’existe pas de traitement contre l’hépatite A. La maladie évolue à son rythme (qui est différent selon les personnes). On ne peut traiter que les symptômes, par exemple à l’aide de comprimés contre la nausée ou en s’assurant que la personne malade ne se déshydrate pas.

Prévention de l'hépatite A

Le moyen le plus efficace de prévenir l'hépatite A lors d’un voyage est de se faire vacciner dans une clinique des voyageurs 2-3 mois avant le départ. De plus, certaines mesures supplémentaires peuvent réduire les risques (en voyage, et en général) :

  • Acheter poissons et fruits de mer dans des établissements irréprochables et toujours bien les laver avant de les consommer crus.
  • Ne pas manger les coquillages et crustacés que l’on trouve soi-même sur les plages.
  • Se laver les mains avant et après être allé à la salle de bain.
  • Éviter l’eau du robinet.
  • Se protéger systématiquement lors de rapports sexuels.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires