Goitre

Un goitre est un renflement plus ou moins important de la glande thyroïde, situé à la base du cou. C’est une affection assez fréquente qui toucherait environ 900 millions de personnes sur terre. Le goitre peut être composé d’un ou plusieurs noyaux. Il est le plus souvent bénin, mais on diagnostique parfois des nodules cancéreux.

Il existe plusieurs sortes de goitres :

  • Le goitre tumoral
  • Le goitre inflammatoire
  • Le goitre avec hypothyroïdie
  • Le goitre vasculaire
  • Le goitre simple (pas de symptômes spécifiques à part le gonflement)

Causes du goitre

Les causes du goitre sont nombreuses et différentes selon la sorte de renflement. Elles peuvent inclure :

  • Des carences en iode
  • Le tabagisme
  • Un déficit congénital en enzymes
  • Certaines maladies : la maladie de Basedow, plusieurs formes de thyroïdites
  • Certains troubles hormonaux, comme l’acromégalie
  • La prise de certains médicaments
  • La consommation en grande quantité de certains aliments (comme les crucifères)
  • Un historique familial

Qui est touché par le goitre? Quels sont les facteurs de risque?

Les femmes et les personnes âgées sont plus souvent touchées, même si le goitre est assez courant et qu’il n’y a pas toujours d’explication à son apparition. Ces facteurs peuvent toutefois augmenter le risque d’être touchés par un goitre :

  • L’hérédité
  • Une trop faible consommation d’iode
  • Le tabagisme
  • Une exposition trop forte aux nitrates dans l’eau, par exemple)
  • Des changements hormonaux (puberté, grossesse, ménopause)
  • Thyroïde hyperactive ou sous-active
  • Maladies auto-immunitaires qui touchent la glande thyroïde (Basedow, Hashimoto)
  • Certains médicaments

Contagion

Le goitre n'est pas contagieux.

Les principaux symptômes du goitre

En plus du gonflement perceptible et visible à l’œil nu de la glande thyroïde, le goitre s’accompagne des symptômes suivants (en tout ou en partie), qui sont causés par une sécrétion accrue ou minimisée des hormones thyroïdiennes :

  • Perte de poids
  • Tremblement
  • Accélération du rythme cardiaque
  • Difficulté à avaler les aliments
  • Difficulté à exprimer certains sons, modification de la voix
  • Gêne respiratoire
  • Constipation
  • Peau du cou épaissie
  • Frilosité

Diagnostic du goitre

Le diagnostic primaire du goitre se fait simplement par palpation du cou. Ensuite, des analyses et examens complémentaires permettront de définir les origines du trouble afin de proposer un traitement adéquat : radiographie, échographie, scintigraphie, analyse des taux hormonaux, prélèvement d’une partie du tissu touché pour analyse (ponction-biopsie), etc.

Possibles risques de complications

La complication la plus fréquente est liée à l’apparence esthétique du goitre.

Assez rarement, ce trouble peut causer des hémorragies interstitielles.

Enfin, dans 5 à 10 % des cas, les nodules peuvent devenir cancéreux.

Traitement du goitre

Les traitements prescrits dépendent de la taille, de l’évolution et de l’origine du goitre. Ils peuvent inclure :

  • Un traitement hormonal
  • L’ablation de la glande thyroïde (le patient devra alors prendre des hormones de synthèse pour le reste de sa vie)
  • Les petits goitres asymptomatiques ne sont d’habitude pas traités. Ils sont simplement surveillés à raison d’une ou deux consultations annuelles.

Prévention du goitre

La seule façon connue de diminuer les risques de voir apparaître un goitre consiste à consommer assez d’iode. Dans les pays occidentaux, on en ajoute au sel de table et parfois au pain, ce qui a permis de nettement diminuer le nombre de cas observé au cours des dernières décennies.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires