Furoncle

Un furoncle est une inflammation sous-cutanée. Il ressemble à un gros bouton rempli de pus et se développe le plus souvent au visage (cou, nuque), dans le dos, aux aisselles, dans la région du périnée ou sur les fesses. Le plus souvent, ce bouton apparaît lorsqu'un follicule pileux (la base du poil) s'infecte.

Lorsqu'un patient a plusieurs furoncles en même temps, on parle de furonculose. Si les boutons sont tous situés dans la même région, cela constitue un anthrax.

Causes du furoncle

Particulièrement douloureux, le furoncle est en fait une infection causée par une bactérie qui s'appelle le staphylocoque doré. Dans tous les cas, c'est la multiplication de cette bactérie qui explique l'apparition du furoncle. Par contre, il existe plusieurs moyens de contracter la bactérie, et aussi plusieurs facteurs qui favorisent l'inflammation. Certaines personnes sont porteuses de la bactérie, sans toutefois attraper des furoncles.

À la base des poils, il y a un petit sac appelé l'appareil pilo-sébacé, qui contient la glande sébacée, le follicule pileux (racine du poil) et le muscle arrecteur du poil. Lorsque ce « sac » est touché par la bactérie, il se forme un furoncle, qui est en fait une simple infection, avec les symptômes habituels s'y rattachant (pus, rougeur, chaleur, enflure, etc.).

Qui est touché par le furoncle? Quels sont les facteurs de risque?

Tout le monde peut attraper un ou des furoncles pour les raisons suivantes :

  • Poil incarné
  • Écharde ou autre corps étranger dans la peau
  • Coupures ou égratignures qui ne sont pas désinfectées correctement
  • Glandes sudoripares bouchées
  • Boutons d'acné non ou mal traités (par exemple, si on essaie de les percer)
  • Frottement des vêtements
  • Mauvaise hygiène cutanée
  • L'épilation lorsque la peau n'est pas parfaitement désinfectée au préalable
  • Utilisation de rasoirs sales
  • Etc.

De plus, certaines conditions favorisent l'apparition de furoncle :

  • Une maladie qui affaiblit le système immunitaire (diabète, VIH, insuffisance rénale)
  • Certains médicaments corticoïdes ou anticancéreux
  • La surcharge pondérale et l'obésité
  • Des carences importantes en fer
  • Des allergies sévères
  • Le surmenage, le stress, un choc émotif

Contagion

Un furoncle est une infection contagieuse qui peut se propager sur la peau d'une même personne en cas de lésions, ou même à une autre personne si celle-ci entre en contact avec le liquide contaminé par la bactérie (le pus contenu dans le bouton) alors qu'elle a elle-même des lésions ouvertes (une coupure, par exemple).

Les principaux symptômes du furoncle

Les symptômes du furoncle évoluent :

  • Au début : une bosse dure, rouge et chaude sous la peau, que l'on appelle nodule.
  • Ensuite : le nodule ramollit, au fur et à mesure que le pus se forme.
  • Douleurs et rougeurs  au niveau du nodule et dans la région concernée.
  • Formation d'une « tête » : c'est une pustule apparente remplie de pus, qui se perce normalement d'elle-même après un certain temps.
  • Une fois que la pustule éclate, il reste un petit cratère rouge.

Lorsque la personne a plusieurs furoncles dans la même région, c'est un anthrax. Les boutons semblent agglomérés les uns aux autres, en formant une grosse plaque de couleur violacée, parsemée de pustules. La douleur est très forte et peut être accompagnée de :

  • Gonflement du visage
  • Ganglions
  • Frissons
  • Fièvre

Diagnostic

Le diagnostic d'un furoncle est très simple et, le plus souvent, il ne nécessite pas de consultation médicale. L'observation des symptômes suffit.

Par contre, en cas d'anthrax ou de furonculose, c'est-à-dire lorsque plusieurs furoncles apparaissent en même temps (regroupés ou à différents endroits sur le corps), il est préférable de consulter le médecin, car l'infection pourrait être le signe d'une faiblesse immunitaire. Le personnel médical procèdera donc à plusieurs tests visant à définir l'origine sous-jacente de l'infection, le cas échéant.

Possibles risques de complications

Un furoncle unique et occasionnel ne cause pas de dommages à long terme. Il se résorbera généralement après une dizaine de jours. Toutefois, il peut arriver que l'anthrax ou la furonculose soient à l'origine de complications sérieuses :

  • Des cicatrices inesthétiques
  • Une propagation de l'infection par les voies lymphatiques ou sanguines : cela mène parfois à la septicémie
  • Si les furoncles sont situés sur la nuque ou dans la partie supérieure du visage, ils pourraient atteindre les veines profondes et être à l'origine de caillots qui bloquent l'accès du sang au cerveau : cela peut être fatal

Traitement du furoncle

Un furoncle unique occasionnel peut être traité à la maison :

  • Dans le tout premier stade du bouton, il suffit de laver délicatement la peau et d'appliquer des compresses d'eau chaude, ce qui aide à faire « murir » le bouton.
  • Attention, il ne faut jamais presser le bouton avec les doigts, car cela risque de faire s'enfoncer la bactérie plus profondément encore.
  • Il faut bien désinfecter la région et les mains chaque fois qu'on touche le furoncle pour éviter qu'il se propage.

Certaines personnes « percent » leurs furoncles lorsque la pustule apparaît, mais cette opération est fortement déconseillée par les médecins. Normalement, un furoncle se rétractera de lui-même en quelques jours. Par contre, si les furoncles sont nombreux, trop gros ou vraiment trop douloureux, il est préférable de s'adresser à un professionnel de la santé. Celui-ci prescrira des antibiotiques, si nécessaire, et procèdera à un drainage chirurgical.

Prévention du furoncle

Il existe quelques mesures simples pour prévenir l'apparition des furoncles et/ou leurs récidives :

  • Maintenir une bonne hygiène corporelle
  • Utiliser un savon antibactérien
  • Traiter l'acné
  • Utiliser un gant de crin ou une éponge abrasive (sur le dos, les épaules, les bras, les fesses, etc.) pour bien exfolier la peau et éviter que les pores se bouchent

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

 

Vous aimerez aussi

Commentaires