Fasciite plantaire

En cas d’étirement ou de rupture du fascia plantaire, cela cause des douleurs plus ou moins aiguës, que l’on appelle une fasciite plantaire.;Le « fascia plantaire », aussi appelé aponévrose, est un très fort ligament qui soutient la voûte plantaire. Cette membrane fibreuse va du talon aux premières phalanges des orteils.

Causes de la fasciite plantaire

La fasciite plantaire peut avoir plusieurs origines:

  • L’obésité, parce que le surplus de poids cause des tensions accrues
  • Un entrainement sportif intense, sans préparation préalable des muscles et tendons
  • Avoir les pieds creux ou les pieds plats
  • Porter des souliers qui soutiennent mal les pieds
  • Passer de longues heures debout, sur des surfaces dures

Qui est touché par la fasciite plantaire? Quels sont les facteurs de risque?

1 % de la population souffre de fasciite plantaire. Les facteurs de risque liés à l’apparition de cette affection sont :

  • L’âge : après 45 ans
  • Le sexe : les femmes sont plus souvent touchées
  • L’obésité
  • La grossesse (à cause de l’excédent de poids)
  • La pratique de certains sports (jogging, course à pied)
  • Ne pas s’échauffer avant l’entrainement
  • Rester longtemps debout, à cause du travail, par exemple
  • Porter des mauvaises chaussures (ou trop usées)
  • Souffrir de diabète ou d’une maladie inflammatoire.

Contagion

La fasciite plantaire n’est pas contagieuse.

Les principaux symptômes de la fasciite plantaire

Les signes d’une fasciite plantaire sont :

  • Une douleur au talon, plus ou moins intense
  • La douleur est surtout présente au réveil, le matin. Elle peut ensuite disparaître/revenir au cours de la journée selon les cas, même en période de repos
  • Douleur aigüe en cas d’effort
  • Parfois, la douleur se propage à tout le pied ou vers la cuisse

Diagnostic

La fasciite plantaire cause une douleur très localisée, et donc facile à détecter au moyen d’un examen et d’un questionnaire. Des radiographies et/ou une IRM peuvent confirmer le diagnostic et exclure d’autres maladies qui pourraient être à l’origine de la douleur.

Possibles risques de complications

Lorsque la fasciite plantaire n’est pas traitée adéquatement, elle peut causer des douleurs de plus en plus vives. Avec le temps, une petite excroissance osseuse peut se former à l’endroit ou le fascia s’accroche au talon. C’est ce que l’on appelle une épine de Lenoir : cette excroissance vise à soutenir l’excédent de tension subit par le fascia.

L’épine de Lenoir engendre souvent de fortes douleurs et doit parfois être retirée par chirurgie.

Traitement de la fasciite plantaire

Le traitement de la fasciite plantaire est très efficace, mais il demande souvent une implication de plusieurs semaines/mois.

  • La première chose à faire consiste à cesser le plus possible toute activité ou effort qui augmente les symptômes, et ce, jusqu’à la guérison complète. Évidemment, cela n’est pas toujours possible.
  • On vise ensuite à diminuer la douleur locale au moyen de glace, de crèmes ou gels analgésiques, de médicaments anti-inflammatoires.
  • Parfois, on recommande l’injection de cortisone, lorsque la douleur est trop forte.
  • Il faut aussi pratiquer tous les jours des exercices de rééducation visant à étirer le fascia plantaire.
  • Dans certains cas, le port d’une orthèse plantaire, d’une attelle ou d’un bandage de soutien lors de l’effort s’avère très efficace.
  • Un plâtre peut aussi être prescrit, afin d’assurer l’immobilité totale du fascia plantaire pendant 4-6 semaines.
  • Lorsque toutes ces interventions sont sans effet (en général après 1 an de traitement), on envisage une chirurgie.

Prévention de la fasciite plantaire

La meilleure manière d’éviter la fasciite plantaire, c’est de diminuer les facteurs de risque, lorsque cela est possible :

  • Avoir un poids santé
  • Porter des souliers de bonne qualité, adaptés aux activités
  • Porter les orthèses recommandées en cas de pieds plats/creux
  • Faire des exercices d’échauffement avant l’exercice, et d’étirement après

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi