Érythème fessier

L’érythème fessier du bébé est un inconfort très courant que presque chaque enfant expérimente un jour ou l’autre… Il s’agit d’une inflammation cutanée qui survient dans la région du corps habituellement couverte par les couches : les fesses, les plis des cuisses et les organes génitaux. Généralement bénin, l’érythème disparaît en quelques jours (pour peut-être revenir un peu plus tard), mais il est malgré tout parfois douloureux.

Causes de l'érythème fessier

La cause la plus courante de l’érythème fessier, est le contact constant de la peau fragile du bébé avec l’urine et les selles. Même lorsque les couches choisies sont très performantes, la chaleur et l’humidité restent présentes et peuvent aggraver l’inflammation.

D’autres causes possibles sont :

  • Une infection à champignon.
  • Une peau hypersensible.
  • Des changements de couches trop espacés.
  • Une allergie à l’un des composés des couches, ou au détergent utilisé pour les laver si ce sont des couches en tissu.

Qui est touché par l'érythème fessier? Quels sont les facteurs de risque?

L’érythème fessier survient le plus souvent chez les bébés durant leur première année de vie, le plus souvent entre 7 et 12 mois.

De plus, en cas de période sensible, par exemple lors d’une maladie, d’un épisode de diarrhée ou du perçage des dents, bébé sera plus enclin à avoir un érythème fessier.

Contagion

L’érythème fessier n’est habituellement pas contagieux.

La seule exception concerne les infections à des champignons, qui peuvent être transmises par contact direct avec la plaie.

Les principaux symptômes de l'érythème fessier

Les signes de l’érythème fessier sont très faciles à reconnaitre :

  • Bébé a les fesses (et la région environnante) rouges et chaudes.
  • Il a aussi des douleurs lorsqu’on le touche lors des changements de couche.
  • Il a parfois des petites plaques ou des points rouges dans toute la partie du corps qui est cachée par la couche.

Diagnostic de l'érythème fessier

Dans la majorité des cas, il s’agit d’un diagnostic « maison », puisqu’il est très rare de consulter un médecin en cas d’érythème fessier.

Possibles risques de complications

Bien que très rares, des complications peuvent subvenir en cas d’érythème fessier. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un professionnel afin d’obtenir le traitement médical adéquat. Les symptômes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille sont :

  • La présence de cloques remplies d’eau ou de pus
  • La région est particulièrement enflée
  • L’inflammation ne disparaît pas au-delà de 4 jours, malgré les soins
  • Des plaies semblent se développer à l’extérieur de la zone couverte par la couche (sur les jambes, le ventre, etc.)

Traitement de l'érythème fessier

En cas d’érythème fessier, un peu de patience et quelques soins supplémentaires viendront à bout de l’inflammation en 2 à 4 jours environ :

  • Changer la couche de bébé dès qu’elle est souillée pour ne pas le laisser « macérer » dans l’humidité.
  • Éviter les débarbouillettes commerciales et préférez de l’eau tiède additionnée d’un peu d’huile d’olive ou d’amande douce (ou un savon doux hypoallergénique)
  • Laissez bébé les fesses à l’air le plus souvent possible.
  • Tamponnez délicatement les fesses de bébé pour les sécher.
  • Appliquez de la crème d’oxyde de zinc ou de la gelée de pétrole avant de lui mettre une nouvelle couche.
  • Si rien ne fonctionne, envisagez de changer votre marque de couches, voire d’utiliser des couches lavables pour quelque temps. En effet, contrairement aux couches en papier, celles en tissu ne contiennent aucun agent chimique.

Prévention de l'érythème fessier

Pour éviter l’érythème fessier, les règles d’hygiène de base mentionnées ci-dessus sont également la meilleure chose : changements de couches fréquents (au moins 6 fois par jour), utilisation d’un savon doux, etc.

Saviez-vous que...

Cette inflammation cutanée est aussi présente chez certaines personnes qui ont des conditions de vie particulières : handicaps physiques, port de couches obligatoires pour cause d’incontinence (personnes âgées), etc.

 

 

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en œuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires