Engelure

Les engelures sont de petites lésions causées par le froid et l'humidité. Elles touchent la peau et les tissus sous-jacents et sont le plus souvent bénignes. Elles apparaissent généralement sur les doigts, les orteils et les oreilles, mais parfois aussi sur d'autres régions exposées au froid comme le nez, le visage, le menton. La sensation est semblable à celle d'une brûlure au 1e ou au 2e degré.

Notez qu'il n'est pas obligatoire que la température soit au-dessous de zéro pour avoir des engelures. De grandes rafales de vents froids sont souvent suffisantes...

Rarement, et uniquement en cas d'exposition prolongée au froid, il peut arriver que les lésions s'aggravent et causent des complications importantes.

Causes

En hiver, et lorsqu'il fait très froid, les vaisseaux sanguins rétrécissent, ce qui a pour effet de moins bien irriguer les bouts : doigts, orteils, oreilles, etc. En fait, le cerveau commande d'envoyer plus de sang vers les extrémités, mais celui-ci reste « coincé », et c'est ce qui cause des plaques, des rougeurs et des boursouflures violacées.

Parfois, ces petites brûlures ne sont pas prises en compte (la personne reste au froid) ou pas soignées correctement, et elles se compliquent ou évoluent douloureusement.

Qui est touché par l'engelure?

N'importe qui, après une exposition prolongée au froid, peut souffrir d'engelures occasionnelles. Toutefois, elles sont plus fréquentes dans ces cas :

  • Les personnes qui souffrent du phénomène de Raynaud ou d'acrocyanose.
  • Les enfants, parce qu'ils ont tendance à jouer longtemps dans la neige, et ne prêtent pas attention aux signaux corporels.
  • Les personnes qui prennent certains médicaments (antidépresseurs, vasoconstricteurs, bêtabloquants)
  • Les personnes qui ont des problèmes de circulation sanguine (pieds et mains souvent froids).
  • Les femmes sont particulièrement sensibles aux engelures (2 % d'entre elles.) Ce sont généralement des femmes jeunes (mois de 30 ans) et minces.
  • Les hommes sont touchés 5 fois moins souvent que les femmes.

Contagion

L'engelure n'est pas une maladie contagieuse.

Les principaux symptômes de l'engelure

  • D'abord, la peau devient très rouge sur les parties touchées.
  • Il y a ensuite engourdissement et sensation de fourmillement
  • Les extrémités deviennent blanches et légèrement gonflées, elles semblent insensibles lorsqu'on les touche.

Lorsqu'on ressent ces premiers symptômes, il est préférable de rentrer à l'intérieur et de réchauffer immédiatement les parties touchées. Sinon, on s'expose à :

  • L'apparition de cloques d'eau, comme pour les brûlures au 2e degré.
  • Des complications (voir ci-dessous).

Diagnostic

Les engelures sont le plus souvent observées et détectées par la personne touchée (ou ses parents, s'il s'agit d'un enfant).

S'il s'agit d'engelure au 1e degré (pas de cloques), il n'est pas nécessaire de consulter.

S'il s'agit d'engelures au 2e degré, mais peu étendues, il n'est pas non plus nécessaire d'aller voir un médecin.

En cas d'engelures très étendues (toute une main, par exemple), si les douleurs sont insupportables, si la peau semble dure et reste insensible après quelques heures, si la peau est de couleur bleutée ou si des plaies apparaissent (ulcères), il faut aller voir un médecin.

Possibles risques de complications

Une engelure du 2e et 3e degré peut se compliquer si elle n'est pas traitée adéquatement. Elle devrait être montrée à un spécialiste si :

  • La personne touchée souffre déjà de diabète et de troubles vasculaires
  • Il y a des plaies apparentes et/ou des ulcères sur les cloques
  • La peau est noire ou nécrosée
  • Les tissus sous-cutanés sont durs, insensibles

Traitement de l'engelure

Les engelures bénignes sont habituellement traitées à la maison sans médicaments. On préconise de :

  • Rentrer au chaud dès l'apparition des symptômes
  • Réchauffer graduellement les régions en soufflant dessus, ou en les plaçant sous les aisselles ou entre les cuisses, par exemple (s'il s'agit des mains, évidemment!)
  • Immerger les régions touchées dans de l'eau tiède (pas chaude, car cela augmenterait la sensation de brûlure)
  • Boire beaucoup, surtout des breuvages chauds
  • Ne pas frotter ou masser la région touchée
  • Éviter l'alcool et le tabac
  • Hydrater les parties touchées à l'aide d'un produit non parfumé

Dans le cas d'engelures plus sérieuses, le médecin prescrira des pansements réparateurs (gazes imprégnées), des crèmes corticoïdes et antibiotiques pour calmer l'inflammation et l'infection.

Prévention

La meilleure manière de ne pas souffrir d'engelures, c'est évidemment de les éviter, grâce à des mesures élémentaires :

  • Se couvrir adéquatement lorsqu'on passe du temps dehors par temps froid : bottes avec des semelles adaptées, mitaines, cache-nez, chapeau, etc.
  • Éviter les vêtements et accessoires (gants) trop serrés, qui peuvent ralentir la circulation sanguine.
  • Appliquer des crèmes protectrices (vaseline, par exemple) sur les parties exposées au froid, comme le visage.

Saviez-vous que...

Contrairement à ce que l'on entend souvent, il ne faut pas frotter une engelure avec de la neige... Le froid semble peut-être « geler » la douleur, mais il ne fait qu'aggraver la blessure!

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires