Eczéma

L'eczéma est la maladie de la peau la plus fréquente. Dans les pays industrialisés, elle toucherait entre 15 à 30 % des enfants, et de 2 à 10 % des adultes. Elle se manifeste par des inflammations de la peau qui peuvent apparaître sur plusieurs régions du corps et qui sont souvent dérangeantes à cause des démangeaisons, mais aussi d'un point de vue esthétique.

Les types d'eczéma

Il existe plusieurs sortes d'eczéma, dont les trois plus courantes sont :

  • Eczéma atopique
  • Dermatite de contact
  • Séborrhée

Causes de l'eczéma

Selon la forme d'eczéma dont on est atteint, les causes varient... Voici un petit récapitulatif :

Eczéma atopique

Cet eczéma est la conséquence de réactions ponctuelles à divers allergènes (pollen, animaux, moisissures, etc.). C'est la forme la plus répandue de la maladie. Il s'agit en fait d'une hypersensibilité du système immunitaire, qui se manifeste par une réaction allergique.

Dermatite de contact

Les crises d'eczéma sont provoquées lorsque la peau entre un contact avec une substance irritante (savon, produit chimique, herbe à puce, etc.) Toute personne peut donc être touchée à l'occasion par cette forme de la maladie, et ce, à n'importe quel âge.

L'eczéma séborrhéique

Cette forme d'eczéma touche parfois les nourrissons (c'est ce qu'on appelle le « chapeau »), mais aussi les adultes (pellicules abondantes). Il se manifeste par des plaques de peau jaunâtres, grasses et qui « pèlent » (squames). Une forme de levure semblerait est à l'origine de la séborrhée, mais d'autres facteurs comme le stress, l'hérédité et le climat peuvent augmenter les symptômes.

Qui est touché?

Des facteurs génétiques ont été examinés dans presque toutes les formes d'eczéma. Ainsi, il n'est pas rare que plusieurs personnes de la même famille fassent des crises d'eczéma à l'occasion. De la même façon, il y a de fortes chances qu'une personne ayant eu de l'eczéma dans sa jeune enfance voit le problème apparaître avec son bébé, même si la maladie a complètement disparu pour elle.

De plus, l'eczéma est souvent lié à d'autres maladies allergiques comme l'asthme, la rhinite allergique (le rhume des foins), l'urticaire et les allergies alimentaires.
Enfin, l'eczéma atopique touche une plus grande proportion des personnes qui vivent dans des zones urbaines ou dans des régions au climat très sec.
Quels sont les facteurs de risque?

En plus de la prédestination génétique, plusieurs facteurs peuvent causer (ou aggraver) les symptômes de l'eczéma. Ces facteurs de risques sont souvent différents selon les individus, mais ils peuvent inclure :

  • L'anxiété, le stress, les conflits
  • Une irritation à certains textiles : laine, fibres synthétiques
  • Une irritation à certains produits : cosmétiques, détergents, savons, parfums, contacts répétés avec fruits ou légumes acides (comme les kiwis ou les tomates)
  • Des réactions allergiques aux animaux, poussières, pollens, plantes, aliments, moisissures, etc.
  • La chaleur très humide
  • Le fait de mouiller et sécher la peau très souvent
  • Des infections à champignon récurrentes (le pied d'athlète, par exemple)

Contagion de l'eczéma

L'eczéma n'est pas une maladie contagieuse.

Les principaux symptômes de l'eczéma

Selon la forme d'eczéma par laquelle on est touché, ainsi que l'âge, ce sont des régions du corps plus ou moins différentes qui seront affectées par les symptômes suivants :

  • Des plaques rouges et sèches, plus ou moins étendues
  • Des démangeaisons intenses
  • Des croutes de peau sèche
  • Des craquelures qui peuvent saigner
  • Des squames
  • Des petites vésicules purulentes (un liquide transparent en sort)

Régions du corps affectés par l'eczéma

Chez les adultes et les enfants, les parties du corps le plus souvent touchées sont

  • Le visage
  • Le cou
  • Les coudes
  • Les genoux
  • Les chevilles

Chez les bébés, ce sont :

  • Le front
  • Le cou
  • Les joues
  • Les avant-bras
  • Les jambes
  • Le cuir chevelu

Dans le cas de l'eczéma de contact :

C'est la partie du corps en contact avec l'irritant qui sera touchée (souvent les mains et les doigts).

Les symptômes de l'eczéma peuvent durer quelques jours ou semaines, puis disparaître et revenir ponctuellement. D'autres personnes souffrent sans interruption d'eczéma pendant des mois, voire des années.

Diagnostic

Un simple examen cutané pour l'eczéma ainsi qu'une série de questions sur la fréquence de vos symptômes permettront à votre médecin d'identifier l'eczéma. Si les crises sont persistantes et fréquentes, il prescrira probablement une série de tests afin de découvrir quelles sont les substances auxquelles vous êtes allergique, afin de pouvoir les éviter et réduire ainsi les symptômes d'eczéma.

Possibles risques de complications

Les complications liées à l'eczéma sont surtout de nature infectieuse : lorsqu'on gratte beaucoup et que la plaie suinte, il est possible de contracter plusieurs infections, comme l'impétigo.

Il est aussi très important de ne pas mettre en contact les plaies causées par l'eczéma avec l'herpès (feu sauvage), car vos symptômes pourraient s'aggraver rapidement.

Traitement de l'eczéma

On ne peut pas soigner définitivement l'eczéma. Les traitements disponibles consistent donc à réduire l'inflammation et les démangeaisons, et à atténuer l'inconfort causé par la maladie.

Les crèmes à base de cortisone sont particulièrement efficaces pour atténuer les symptômes occasionnels. Il en existe en vente libre dans toutes les pharmacies, les plus fortes derrière le comptoir du pharmacien. Il faut noter cependant qu'un usage continu et répété de ces crèmes tend à diminuer leur efficacité. La peau « s'habitue. » Parfois, les antihistaminiques peuvent se montrer très efficaces, dans le cas de crises d'eczéma « allergique ».

Dans le cas d'eczéma grave et ininterrompu, le médecin prescrira des crèmes à plus forte concentration ou même des corticoïdes à prendre par voie orale. Lorsqu'une infection s'attaque à une plaque d'eczéma, votre professionnel de la santé prescrira aussi des antibiotiques.

Prévention de l'eczéma

En plus des traitements topiques, il existe plusieurs moyens de réduire l'inconfort et les démangeaisons causés par l'eczéma :

  • Bien sûr, éviter toutes les substances et produits qui sont connus pour déclencher les crises : textiles irritants, détergents, aliments et autres allergènes.
  • Prendre des bains d'eau tiède (pas chaude!).
  • Utiliser un savon très doux, ou mieux, pas de savon du tout!
  • Toujours bien hydrater la peau.
  • Éviter les parfums et les crèmes parfumées.
  • Essayer de ne pas gratter les régions touchées.
  • Ne pas laisser la transpiration s'accumuler (choisir des textiles qui laissent « respirer » la peau).
  • Utiliser un humidificateur l'hiver pour que votre environnement ne soit pas trop sec.
  • Ne pas porter des vêtements trop serrés (sur les zones affectées).
  • Laver le linge avec un savon non irritant.
  • Pour la séborrhée des bébés : appliquer de l'huile sur la tête pour que les croutes se décollent d'elles-mêmes.
  • Porter des gants lorsque vos mains sont en contact avec des produits détergents (ménage, vaisselle, etc.)
  • Prendre des bains avec des sels marins (style « sel de la Mer Morte »)
  • Relaxer... Plusieurs moyens permettent de diminuer le stress et l'anxiété : activité physique, méditation, etc.

Saviez-vous que...

Dans la plupart des cas, se baigner dans la mer peut réduire nettement ou même faire disparaître momentanément les symptômes d'eczéma?

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires